Dans une colère noire, Belfodil justifie sa place chez les Verts !

Véritable tête de turc en Equipe nationale, Ishak Belfodil passe presque pour le dernier de la classe. Le genre de « mauvais élève » qui continue à être sélectionné pour ses beaux yeux. Une image qui semble de plus en plus agacer le jeune attaquant de vingt-quatre-ans, en témoigne son coup de gueule dans les colonnes d’un médias saoudien. En gros, l’ancien attaquant de Parme se dit aussi bon, voire meilleur que les joueurs évoluant en Europe.

Pris en grippe depuis son exil doré aux Emirats Arabes Unis, Ishak Belfodil peine à justifier la confiance aveugle de Christian Gourcuff qui continue à le sélectionner contre l’avis de l’opinion général. Stérile, l’attaquant de Baniyas SC a  peu convaincu lors de ses maigres apparitions. Suffisant pour que sa cote chute vertigineusement.

Apparemment agacé par cette image de parachuté qu’on lui colle, l’attaquant de 24 ans, formé à l’Olympique Lyonnais, a accordé une interview à Al Itihad, un média émirati dans laquelle il a poussé un énorme coup de gueule contre ses détracteurs. Sans viser personne en particulier, le numéro 9 des Verts a asséné ses vérités coup sur coup, se défendant d’être aussi bon que ses coéquipiers qui évoluent en Europe.

belfodil

« Quand je m’entraine avec mon club, c’est comme si je m’entrainais en Italie ou en France, c’est vraiment le haut niveau », a tenu à rassurer le joueur qui rappelle qu’il n’a « que 24 ans. Je n’arrive pas à Baniyas en fin de carrière. Je suis ici pour progresser« , a t-il rappeler.

Allant loin dans sa plaidoirie, Ishak Belfodil estime qu’il n’a rien à envier aux autres joueurs du groupe. « Les joueurs de l’Equipe nationale ne sont pas meilleurs que moi. Il n’y a vraiment pas de différence entre moi et les joueurs qui jouent en Europe (sic) » .

Ishak Blefodil que Christian Gourcuff a encore une fois reconduit en prévision du match face à l’Ethiopie, a justifié sa présence régulière en Equipe nationale par la « confiance de Gourcuff. Il connait mes qualités. Le problème c’est les médias qui critiquent les joueurs qui évoluent au Golfe », balayant d’un revers de la main l’idée qui veut que le Golfe soit un cimetière pour les joueurs en fin de carrière. « On estime qu’un joueur évoluant au Golfe n’a plus sa place en équipe nationale parce qu’il ne joue pas en Europe, or c’est faux ».

Ishak Belfodil termine sa riposte sur une pointe d’optimisme, assurant qu’il est « certain qu’on va se qualifier pour le Mondial 2018. Je suis sûr qu’on peut faire mieux qu’en 2014 si nous gardons le même état d’esprit qu’on avait au Brésil ». Parce que Belfodil y était !

Nabil BoughanemLa Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Ligue 1 : Monaco s’impose grâce à une passe lumineuse de Ghezzal

Courte mais précieuse victoire de l'AS M...

Éliminatoires CHAN 2018 : l’Algérie affrontera la Libye !

La Confédération Africaine de Football a procédé le 3 février, à Libreville au G...

Programme TV du samedi : Brahimi face à Guimaraes

De nombreux matchs seront à suivre ce samedi avec notamment la Ligue 1 française...

Athlétisme : Rahmani et Lahoulou n’iront pas aux JO

Les hurdlers algériens Miloud Rahmani...

LDC : Programme des 8es de finale retour

Les deux clubs algériens engagés en Ligue de...

MCA : Madoui, c’est presque fait !

Le Mouloudia d'Alger tient, ...

Coupe Arabe 2018 : le calendrier des clubs algériens

L'Union arabe de football (UAFA) a dévoilé le ca...

FC Sochaux : Au bonheur de Daham

Le public algérien connait bien le nom d'un cert...

EN (Edit) : Belkalem convoqué pour la CAN 2017 !

Essaid Belkalem va faire son grand retour en sél...

Ligue des Champions : Triste soirée pour les Fennecs

Aucun des quatre Fennecs en course en Ligue des ...

Mercato : Belaïli rejoint le SCO Angers pour 4 ans !

Libre de tout contrat après sa suspension de 2 a...

Click to Hide Advanced Floating Content