Europa League : les Algériens ont mis le feu !

A nouveau buteur avec son club victorieux 2-0, Bentaleb s’est une nouvelle fois montré à son avantage avec Schalke 04 avant de sortir sur blessure par précaution. Hanni et Anderlecht ont atomisé Mayence 6-1 et Belfodil s’est offert un doublé retentissant face au Panathinaikos (3-0) !

Bentaleb, but et inquiètude !

On vous l’avait dit et ça n’avait échappé à personne, Bentaleb revit sous les couleurs de Schalke 04 ! Le milieu de terrain algérien est comme un poisson dans l’eau et ce soir contre Krasnodar il a une nouvelle fois confirmé son bon début de saison. Après l’ouverture du score de Caicara pour Schalke, Nabil Bentaleb a doublé la mise en poussant au fond une frappe de Konoplyanka mal dégagée (28’). Il s’agit de la quatrième réalisation de l’international algérien ce qui fait de lui le meilleur buteur de son équipe. Rien que ça !

Petite inquiétude tout de même lorsque touché au genou l’ancien Spur a du cédé sa place peu avant l’heure de jeu. Il s’agirait vraisemblablement d’un petit coup et non d’une blessure, l’Algérien est sortie par précaution. Une nouvelle rassurante à l’approche du match déterminant contre le Nigeria. Leader du groupe I avec 4 victoires en 4 matches, Schalke 04 est assuré de passer au second tour.

Capitaine Hanni passeur décisif !

Rappelé au dernier moment pour palier à la blessure d’Adam Ounas, Hanni est en forme ! Dans un match complètement à l’avantage de son équipe, l’international algérien a été l’auteur d’un match propre ponctué d’une passe décisive sur la cinquième but inscrit par Bruno. Les autres buteurs de la rencontre se nomment Stanciu (9’,41’), Tielemans (62’) et enfin Teodorczyk (89’, 90+4’). Grâce à cette large victoire Anderlecht prend la tête du groupe C à la différence de buts devant SaintEtienne.

Belfodil voit double en Grèce !

Disparu des radars dans le Golfe, Belfodil est revenu en Europe pour retrouver une place en Équipe Nationale. Il faut dire que depuis sa signature au Standard de Liège, l’ancien Lyonnais a su se mettre en évidence ! Les Rouches devaient absolument obtenir un résultat pour espérer avoir une chance de se qualifier pour la suite de la compétition. Peu de chose à se mettre sous la dent en première mi-temps et il faudra attendre la seconde pour voir les choses évoluer entre le Standard et le Panathinaikos. Cisse ouvre le score pour les Belges sur une belle frappe avant que Belfodil ne double la mise sur frappe croisée du gauche. L’international algérien a été récompensé de ses efforts lui qui avait multiplié les appels et les déplacements intéressants dans ce match. Il ira même s’offrir un doublé à la 76ème en jaillissant devant un défenseur du Pana sur un centre de Badibanga. Belle opération des Rouches qui s’emparent de la seconde place du groupe G.

Yahia Saouthi, La Gazette du Fennec.

Ne manquez pas aussi !

Angleterre : Le futur de Slimani dans le flou !

Après que Newcastle ait annoncé...

EN : premier entrainement des Verts sous l’ère Belmadi

Les Verts ont effectué ce lundi 3 septembre leur...

Naples : fracture de la rotule pour Ghoulam !

Pour un coup du sort, c’est ...

Tunisie : entraînement à huis clos et colère des journalistes

La sélection tunisienne de football effectue ce mardi après-midi sa séance d'ent...

Arabie Saoudite : Al-Shabab veut le départ de l’algérien Benlameri

Le club saoudien d'Al-Shabab compte mettre son d...

Stade Rennais : Bensebaïni a un bon de sortie

Si le Stade rennais n'est pas f...

Clubs pro – CNAS : délinquance financière et déliquescence footballistique

L’austérité, le football algérien ne la connaît ...

Algérie – Cameroun : Asselah préféré à Mbolhi ?

Milovan Rajevac pourrait bien n...

Un tirage au sort plus incertain que jamais

Le contingent africain en Coupe du Monde de la F...

EN : avant-dernier entrainement à Sidi Moussa

L’équipe nationale algérienne poursuit sa prépar...

Zetchi – Kerbadj : la vérité si je mens III

L’atmosphère devient de plus en plus électrique....

Éliminatoires CAN 2019, Algérie – Togo (1-0) : Des Verts en clair-obscur

Un match. Deux mi-temps et deux visages. Quand i...

Click to Hide Advanced Floating Content