Kerbadj : « Je ne suis pas un employé chez Zetchi ! »

Nouvel épisode, nouveaux propos. L’affaire Zetchi – Kerbadj continue d’alimenter la chronique. Quand la Fédération algérienne de football (FAF) réagit par communiqués, Kerbadj opte pour la voie des médias pour rétorquer. Dans un entretien accordé au journal Liberté, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), défie clairement le patron de la FAF en indiquant qu’il ne compte pas bouger de son poste… sauf si les représentants des clubs lui « retirent leur confiance ». L’affrontement est entrain de virer à l’insurrection.

Pour le boss de la LFP, il n’a « de comptes à rendre à personne mis part ma base. Je ne suis pas un employé chez Zetchi. Je suis élu par une assemble générale de la LFP qui m’a réitéré sa confiance récemment. Si la LPF agit sur délégation de la FAF, cela ne veut pas  dire que le président de la FAF a droit de vie sur le président de la LFP. Les présidents de club m’ont témoigné de leur confiance, si demain ils me l’a retire je m’en irai sans aucun problème, j’avais d’ailleurs démissionné juste après l’élection de Zetchi pour le mettre à l’aise et surtout après avoir compris qu’il souhaitait  un changement à la ligue  mais les clubs et surtout le MJS ont insisté à ce que je reste.  Je pense que les  choses sont claires pour tout le monde ». Des propos qui ressemblent à ceux d’un insurgé ayant décidé de faire son chemin à part.

Par ailleurs, il n’hésite pas à ironiser sur le libellé « de trois pages » publié par la structure fédérale de la balle ronde en le qualifiant de « vraiment lent et il m’a tellement fatigué que je n’aie pas pu le lire intégralement et je n’ai jamais vu un tel communiqué », dans une autre interview qu’il a donnée au quotidien spécialisé Le Buteur il le trouve aussi « disproportionné » et dit qu’il « renseigne sur le manque d’expérience de son auteur ». Rien que ça. Au passage, l’ancien premier homme du CR Belouizdad a tenu à préciser qu’il « connais (connaît) la réglementation à la lettre de par ma fonction, puisque j’occupe un poste important et de part mon niveau intellectuel, puisque je suis un juriste de formation. Je n’ai pas de leçon à recevoir ni sur le plan professionnel ni autre chose, surtout le travail administratif.» La fracture est plus que manifeste.

Les « fins inavouées » de Zetchi 

Plus que les absences lors des réunions de travail que la FAF a dénoncées, il y a un autre problème sur lequel l’interviewé s’est penché : le calendrier du championnat. De l’avis de Kerabdj, l’instance footballistique n’a pas su s’accommoder avec la requête de certains clubs ayant demandé la modification de la programmation. Un petit jeu malsain qu’il a dénoncé en notant que « Zetchi aurait dû -tout simplement- lors de cette réunion et dans son communiqué du reste, répondre que le calendrier est du ressort de la LFP, et ne pas alimenter la polémique à des fins inavouées ».

« Cela ne le concerne pas, personne n’a le droit de s’immiscer dans les prérogatives de la LFP », a-t-il pesté. Kerbadj y a descellé un jeu trouble. C’est clair, le successeur de Mohamed Raouraoua essaye, avec cette démarche, de faire retourner les présidents des teams du palier suprême contre lui pour le fragiliser et le mettre sur un siège éjectable. D’autant plus que Kerbadj trouve cette requête insensée sachant que « le calendrier de la ligue 1, a été arrêté le 13 juillet dernier à l’occasion de la réunion avec les présidents de clubs. Nous avons présenté deux variantes  et c’est le président de l’US Biskra, Saou d’ailleurs qui avait choisi la mouture adoptée. Les clubs étaient donc présents à ce tirage. Ils l’ont accepté. Pas question donc de le changer. Maintenant, dans son dernier communiqué me visant, la FAF  parle d’une demande des clubs pour changer le calendrier à l’occasion d’une rencontre Zetchi-clubs de ligue 1 et ligue 2.»

Le Directeur de l’imprimerie officielle s’interroge « pourquoi alors ces club ne l’ont pas fait le 13 juillet ? » Une question qui prête -certainement- à réfléchir. L’apaisement n’est, on le devine, pas pour demain entre les deux hommes au moment où la balle ronde algérienne s’apprête à aborder des échéances capitales. Outre le début du championnat, prévu pour le 25 et 26 du mois en cours, il y aura la double confrontation de l’équipe nationale face à la Zambie (2 et 5 septembre). Un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 que l’Algérie a mal entamé avec 1 point récolté en 2 journées. Les flammes de la discorde entourent, plus que jamais, le foyer du sport roi. Qui y survivra ? Wait and see…

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

  • larbi

    Bonjour,

    Je vous parie que dans quelques jours ces deux messieurs vont se réconcilier, un classique à l’algérienne, souvenez-vous des pseudo conflits Hannachi-Raouraoua ou Haddad-Hannachi sans oublier Ghrib-Hammar, avec toujours des menaces du genre s’il ne se tait pas je ferai de graves révélations.
    Ils n’ont aucun intérêt à se chamailler de la sorte, pour des raisons évidentes, chacun y trouve son compte, à moins que Zetchi soit le Zorro tant attendu depuis des décennies !

    • Djazaïrfoot13

      Ou plus récemment Tebboune-Haddad

      • le systeme

        il n’y a pas eu de reconciliation Tebboune Haddad… les medias analysent tres mal la situation! Haddad a eu le soutien de Said, mais on na pas vu Haddad avec Tebboune signer leur reconciliation!

        • Djazaïrfoot13

          La tripartie

      • larbi

        Bonjour,
        Je parlais du domaine sportif, pour la politique c’est encore plus évident bien que pour le moment Tebboune et Haddad ne se soient pas réconciliés, le pauvre ministre a peut-être subi la pire humiliation lors de l’enterrement de Réda Malek.

        • Djazaïrfoot13

          Bonjour,
          J’ai pas pu m’empêcher de déborder sur la politique.

          • larbi

            Bonjour,
            Le sport c’est aussi de la politique, surtout chez nous.

  • DZ1965

    Le monsieur dit « les clubs et surtout le MJS ont insisté à ce que je reste. »
    Bin Si c’est le MJS circuler ya rien a voir

  • le systeme

    Le Paradou FC va recolter beaucoup de carton rouge… Lebuteur lui donne une tribune, le clan de Rouaroua se rebelle! Zetchi doit etre stratege et faire attention car Rouaroua est en train de lacher les loups, il doit s’ennuyer en Egypte! La LFP, le buteur et Hafid Derradji commence le combat! Il faut que l’Algerie gagne la CHAN pour ne pas discrediter Zetchi des le depart… d’ailleurs vous remarquerez que les attaques contre Zetchi jouent souvent sur son inexperience, ils vont l’attaquer sur cette base!

    • Aminoss

      si elle se joue au Maroc alors on a de grande chance de la remporter, il faut aussi que les A gagnent face à la Zambie, le sportif est le seul truc qui peut donner à Zetchi les moyen de dégager ce beau monde car dans ce cas il aura l’opinion de son coté et le pouvoir lui fera confiance aussi car il leur ramènera la paix social. Dans le cas d’un échec de l’EN, il ne trouvera personne à ses épaules, pour résumer l’extra-sportif va se jouer dans sportif.

      • le systeme

        Zetchi ne doit pas attaquer Kerbadj en frontale, il doit dabord faire tomber les piliers… en premier lieu il faut faire tomber Medouar ou le mettre dans son clan! Kerbadj n’a pas les epaules, j’ai vu l’AGE et on voit que Medouar est le leader et le reste suit!

        • Aminoss

          non au contraire c’est intelligent de s’attaquer à Kerbajd, car s’attaquer aux présidents de clubs c’est avoir les supporteurs de ces clubs sur le dos et il faut surtout pas tomber dans ce piège surtout qu’il a Haddad et Zemrli dans le BF, la presse va faire passer ça pour du favoritisme à certains clubs et à du régionalisme. Par-contre en s’attaquant à Kerbadj, Zetchi oblige les présidents de clubs dant Medour de se mettre du coté de Kerbadj et donc de se laver lui les mains de tout les problèmes de programmation, la clique de Medour sera obligé d’accepter toutes les décisions sans polémiquer ce qui enlève un grand poids à Zetchi, reste les deux fronts les plus dangereux à savoir l’arbitrage et l’EN sur les quels on va l’attaquer.

  • HAMA_Loulou

    A mon avis Zetchi doit virer bekradj et tous les mesmar djeha laisser par kawkawa….
    Meme si l’élection d’un type comme bekradj dépend des présidents des clubs, la FAF et la ligue doivent arriver a un compromis pour renouveler les instances en optant pour un gars qui a la confiance et le respect des uns et des autres. Ce bekradj apparemment n’a pas la confiance de Zetchi et n’a pas le respect des présidents qu’il représente.
    A mon avis Zetchi peut se débarrasser de toute cette vermine installe a la ligue en optant pour un nouveau projet de ligue professionnelle parallèle qui laissera a cote et comme une coquille vide la ligue actuelle….

  • Henni

    Je ne comprend pourquoi maintenant Kerbadj entre en dualité avec Zetchi dans l intérêt de notre football il faut trouver une entente entre l ensemble des interlocuteurs
    Il y a un nouveau président de la FAF qui doit être respecter dans ces choix quand on voit le comportement de Medouar qui est inadmissible , je pense que certains présidents de époque de Rouaraoua n adhère pas au projet de Zetchi car habitué à la médiocrité ajouter à cela Rouaraoua qui commence à parler , alors ou on veut l intérêt du football national ou on veut foutre la merdre car ca n arrange pas certains ,
    Le projet des 4 centres de formations est intéressant , car les présidents de club vont mettre encore 10 ans pour comprendre l intérêt de ces centres de formations
    Ces présidents de club qui ne font que pleurnicher pour de l argent alors qu il ne faudra pas beaucoup pour faire un centre de formations ajouter les plafonnements de salaires que peu de présidents veulent appliquer car ca ne les arrangent pas bref c est dure d oublier les mauvaises habitudes

  • RONALDINHO.DZ

    mais pkoi ne pas aller nous chercher, de l’étranger bien entendu, un président de LFP et un autre de la FAF, tous les deux accompagnés d’une assemblée générale montée en pieces ( comme chez renault et wolkswagen!!!!) afin de mettre notre foot sur de bons rails???????????????

  • Homer Bundy

    ZETCH / KERBADJ = Même combat, même niveau
    Triste !

  • Elgat Sielgat

    Je ne suis pas un fan de zetchi, mais je suis pour le rajeunissement des effectifs alors ,il faut que ce zombie de karbadj rentre chez lui, il y a une place a la mosquée de son quartier .

Ne manquez pas aussi !

LDC : Le MOB qualifé en 1/16 de finale

Le MO Béjaïa s'est qualifié aux 16es de finales ...

Bundesliga : La saison de Schalke 04 enfin lancée !

Après une série noire de cinq matches sans victo...

Ligue 1 : Résultats de la 24e journée

L'USMA corrigée par Relizane (3-0), la JSK qui s...

L’After Foot cristallise l’hypocrisie française sur la binationalité

Les propos de Feghouli sur la Gazette du Fennec ...

LDC CAF : Démonstration et qualification pour l’USM Alger (4-1) !

C’était presque acquis. Maintenant c’est acté. L...

L’échec du Zimbabwe : un mal pour un bien ?

L’Algérie, accrochée par le ...

EN : du technico-tactique au menu pour les Verts

La FAF a publié le déroulement de la journée d'e...

Mercato : Hameur Bouazza s’engage avec l’Etoile du Sahel

En fin de contrat en juin prochain, l'ex-interna...

La presse française choquée par les propos de Feghouli

Alors qu’il y a deux jours vous découvriez un ap...

CAN-2017: Missions de la FAF en Ethiopie et aux Seychelles

La FAF prépare le séjour de la sélection algérienne en Ethiopie et aux Seychelle...

Toulouse : essai non concluant pour Ryad Keniche

Mis à l'essai depuis le début de la semaine au ...

Mercato : Chelsea offrirait 50 M€ pour Mahrez…info ou intox ?

Difficile de prédire l'avenir immédiat de ...

CAF : Le Malgache Ahmad Ahmad élu président

Fin de règne pour Issa Hayatou ...

Rugby : premier entrainement des Verts à Oran !

L’Équipe nationale algérienne de rugby a débarqu...