La FAF répond à Kerbadj et tacle Raouraoua !

Un autre communiqué signé la Fédération algérienne de football (FAF) pour riposter aux dernières accusations de Kerbadj qui a traité le président de ladite instance de « menteur ». En décryptant le libellé, on croit comprendre que, du côté de Dely Brahim, la théorie du complot prend son sens. Et ce, à partir du moment où Kheireddine Zetchi et ses collaborateurs se demandent si l’attitude de « M. Kerbadj n’obéit pas à une stratégie décidée dans l’ombre par des commanditaires qui cherchent le pourrissement ». L’allusion serait faite directement à Mohamed Raouraoua, ex-boss de la FAF. C’est le pourrissement !

Quand il n’y a plus, il y en a encore ! Le feuilleton est interminable et l’échange semble inépuisable. Zetchi – Kerbadj, suite et certainement pas fin. Ces deux là ne veulent pas que nous restions sur notre faim. L’instance fédérale a renvoyé l’ascenseur avec la même accusation dedans : « c’est Kerbadj qui ment ». C’était la punchline du libellé balancé en fin d’après-midi sur le site de la FAF. Vu les preuves apportées, dont le mail d’invitation pour la réunion datant du 16 juin 2017 dont a été destinataire Kerbadj qui était joint dans la mise au point, ce dernier ne nous avait pas tout. Il était même coupable d’ «allégation calomnieuse».

Le spectre de Raouraoua

Une chose est certaine, le portait psychologique de Kerbadj a été dressé. Et pour les responsables de la structure fédérale, l’analyse comportementale prouve que l’ancien patron du CR Belouizdad n’était pas coutumier de pareilles propos avant qu’il parte au Caire (Égypte) où se tient l’Arab Club Championship. Là bas, il a retrouvé son ami de longue date Mohamed Raouraoua ancien homme fort de la balle ronde DZ et vice-président toujours en exercice de l’Union arabe de football (UAFA) en charge justement de ladite compétition. En filigrane, la FAF signifie clairement que « El-Hadj » est cette force occulte qui remonte le numéro 1 de la LFP causant des « polémiques calomnieuses dont ni elle ni le football professionnel algérien ne sortiront grandis.»

« Nonobstant tous ces faits, il est à constater que M. Kerbadj a changé sa manière de gérer les affaires de la LFP et de communiquer, défendant publiquement ce qu’il considère être ses droits et pourfendant jusqu’à la calomnie ceux qu’il considère comme étant des adversaires avec une véhémence qu’on ne lui connaissait pas et qu’on espérait voir de sa part par le passé, lorsque des décisions iniques avaient été prononcées sans qu’il n’émette la moindre protestation. C’est à se demander si ce comportement qu’on ne connaissait pas à M. Kerbadj n’obéit pas à une stratégie décidée dans l’ombre par des commanditaires qui cherchent le pourrissement », s’interrogeait l’institution du « sport à onze » dans sa (longue) note rendue publique en fin de journée. Un passage qui aurait pu être substitué par la comptine « ainsi font les petites marionnettes » !

Raouraoua bombarde Zetchi : « Qu’il se taise et nous qualifie au Mondial ! »

 Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

FC Séville : Boutobba exprime son envie de retrouver la Ligue 1

Dans une interview accordée au quotidien sportif...

Mercato : Belfodil avec le Standard jusqu’en 2018

Arrivé libre l'été dernier en provenance de Bani...

Mercato : Cadamuro signe à Nîmes en Ligue 2

Liassine Cadamuro vient de s'en...

« C’est Vous l’Expert » #3 : le débat des bi-nationaux a fait le buzz !

L’heure de votre émission mensuelle est arrivée ...

Guardiola : « Moins Mahrez a le ballon, plus nous sommes tranquilles »

À la suite du match de son équipe face à Leicest...

Kerbadj : « Je ne suis pas un employé chez Zetchi ! »

Nouvel épisode, nouveaux propos. L’affaire Zetch...

Ligue 1: Boudebouz et Abeid se neutralisent, Benzia sur le banc

A quelques jours de la trêve internationale et l...

La Gazette du Fennec fait peau neuve, à vous de cliquer !

Vous l’aurez remarqué, le site de La Gazette s'est offert un relooking toujours ...

Click to Hide Advanced Floating Content