Carl Medjani : « Ma mixité française et algérienne m’a donné une force inouïe pour m’imposer en EN »

 S’il n’est pas le premier joueur issu d’un mariage mixte à porter les couleurs de l’Algérie, Carl Medjani, ex-capitaine de l’Equipe de France Espoir, reste sans doute le premier joueur algérien à porter un prénom occidental. Dans la continuité des déclarations chocs de Sofiane Feghouli, qui expliquait que les bi-nationaux n’étaient pas acceptés par la société française, Carl Medjani nous explique avec fierté qu’il a réussi à se faire accepter par les siens en Algérie, malgré son prénom et ses tatouages. « Se faire accepter en tant qu’homme né d’une mère française et d’un père algérien, c’est ma plus belle victoire ». Un modèle d’intégration réussie à l’algérienne !

Après les déclarations fracassantes de Sofiane Feghouli sur les binationaux, les langues semblent se délier. Cette fois-ci c’est Carl Medjani qui emboîte le pas au joueur de Valence pour pousser les hésitants à choisir l’Algérie : «C’est vrai que c’est une réflexion qui est personnelle j’ai envie de dire. Mais pour comprendre ce qu’est l’Équipe nationale, ce qu’est l’Algérie, ce qu’est un match avec l’Équipe nationale d’Algérie, je pense qu’il faut le vivre», lance-t-il sans ambages invitant les Benzia, Ounas, Machach et tous les récalcitrants à venir découvrir l’ambiance du bled.

Mieux, le joueur de Levante qui sait ce qu’il dit puisqu’il a fait toutes les catégories de l’équipe de France pour finir capitaine des Bleuets parle carrément de reconnaissance unique au monde pour les joueurs qui choisiront l’Algérie : «Je ne suis pas sûr que dans d’autres pays, et sans faire offense à la France, la reconnaissance que peut donner une nation comme l’Algérie sera donnée à ces joueurs en France ou ailleurs», dit-il. Une déclaration qui ne va pas beaucoup plaire aux Français, mais qui a le mérite de la sincérité.

«Grâce à l’EN, je suis patriote, beaucoup plus que je ne l’étais avant… aujourd’hui mon coté algérien prend le dessus sur mon côté français et cette fierté là ne s’explique pas !»

Pourtant, Dieu seul sait que la venue de Carl Medjani en équipe d’Algérie a fait grincer des dents. Pour certains, non seulement il est venu une fois la guerre terminée juste avant le Mondial et pris la place d’un autre joueur qui a été de toutes les batailles, mais il s’appelle Carl et porte des tatouages. Pour les gardiens du temple et ils sont nombreux en Algérie, jouer pour l’Algérie avec un prénom occidental c’était un crime de lèse-majesté et Medjani en a pris pour son grade avec des remarques désobligeantes voire même offensantes comme cet ex-sélectionneur qui lui a promis de lui offrir le Coran comme si Medjani ne connaissait pas sa religion. Ou comme ces gens qui gravitent autour de la sélection qui lui ont demandé s’ils pouvaient lui donner un prénom algérien. Medjani, un amateur de boxe, a encaissé les coups sans broncher et répondait au quotidien aux entraînements et aux matchs en mouillant le maillot à chaque fois. Il découvrait également son pays, sa culture, ses coutumes et ses gens jusqu’à devenir un autre homme. «L’Équipe nationale a changé beaucoup de choses dans ma façon de vivre, dans ma façon d’être parce que j’ai pu découvrir mon pays, j’ai pu découvrir ses coutumes, ses traditions, son éducation, son rapport à la société et au sport. Et ça a complètement changé ma vision des choses au quotidien, nous a-t-il confié avant de lâcher avec détermination : Aujourd’hui, je suis patriote, beaucoup plus que je ne l’étais avant.»

«Oui, je m’appelle Carl, oui ma mère est française, mais je mouille le maillot de l’Algérie sur le terrain»

Medjani a donc encaissé et attendu quatre longues années avant de goûter à la reconnaissance du peuple algérien comme il nous l’a avoué dans l’entretien qu’il nous avait accordé à Valence et qui sera mis en ligne dans les heures à venir : « Le respect du peuple algérien, je l’ai mesuré au retour de la Coupe du monde où mon image personnelle a changé et où j’ai senti cette reconnaissance du public algérien. Ça a été ma plus belle victoire au-delà des matchs qu’on a pu gagner. Ma plus belle victoire a été de se faire accepter en tant que joueur professionnel d’une, mais en tant que garçon, homme issu d’une mixité et d’une mère française et d’un père algérien », a-t-il notamment analysé. Aujourd’hui, il dit haut et fort ce qu’il évoquait avec des pincettes il y a quelques années à son arrivée en Algérie criant sa fierté d’entonner Qassaman et de défendre les couleurs de son pays : «Je m’appelle Carl, Carl Medjani et je suis fier d’être Carl Medjani et je vais vous prouver sur le terrain que le fait d’avoir un prénom pas à consonance arabe ne fera pas que je ne mouillerai pas le maillot sur le terrain», répondait-il à ceux qui lui avaient demandé de changer son prénom par un prénom algérien.

Voici un passage de l’entretien à paraitre prochainement :

Restez donc connectés et ne ratez pas l’interview complète de Carl Medjani ce mercredi…

Making Of de l’Entretien:

Lieu : Valence (Espagne), lundi 1er février

Durée : 40 minutes

Contexte : après la présentation officiel du joueur par son club, Carl Medjani nous a donné rendez vous à l’hôtel pour un entretien au calme.

Disponibilité: 10/10 totalement libre après son 1er entrainement le matin puis sa présentation officiel, le joueur nous a invité à déjeuner avant de passer à l’entretien en toute décontraction.

Mohamed Saâd, La Gazette du Fennec 

  • momo

    Je pense que nous sortons du sujet qui est le football pour entrer dans celui de la politique . C’est pourquoi je préfère ne pas commenter , ma position est assez claire bien exprime avec l’article sur Feghouli .

  • mohamedabdelkebir

    C’est quoi cette histoire de vidéo payante?

    • Ќhმzgyf ©

      J’avoue c’est n’importe quoi mais bon !

  • Ќhმzgyf ©

    Je l’apprécie beaucoup Carlito, il peut encore apporter des services à l’EN, il a de l’expérience, et je lui souhaite de s’imposer à Levante, il a fait un très bon choix en signant en Espagne

  • sam_ire

    Très belles paroles de la part de CARL comme à chaqu’une de ces déclaration ….
    Pour ces gens (médiocres) qui ont demandé à ce qu’il change de prénom ou ce technicien (médiocre) quiaurait voulu lui donner un coran pour je ne sais qu’elle raison je dis juste une chose : vous me donnez l’envi de gerber !!

    Enfin je dis à CARL … Merci beaucoup pour ce que tu es, pour ce que tu nous as donné sur le terrain. Merci à tes DEUX parents et à ton grand père d’avoir fait de toi ce que tu es grâce à leur éducation !!

  • ait_mansour_aziro@yahoo.fr

    Ce technicien ?? j’espère que c’est pas celui qui a pas voulus de Zidane !!!! ses donneur de leçons , je dis l’habille ne fait pas le moine , changer de prénom ??? franchement on aura tous entendus , juste pour dire que Cédric Si mohamed l »actuel gardien de Cirta ( le vrai nom de Constantine ) on lui a fait la méme remarque de vouloir changer son prénom surtout avec son nom de famille et a dis la méme chose que Carl , il s’appel Cédric est fier de son prénom , bravo a lui aussi . Juste un fait historique , que sous le règne de l’imposteur inculte dictateur , il étais interdit tous prénom européenne méme se qui sont marié avec des européenne , et méme les prénoms Amazigh comme le roi Massinissa ou Gurturtha , un comble pour celui dans la femme avait un 2eme prénom français Agnès , Anissa Boumediène !!!! moi je préfére un Carl qui nouille le maillot pour le pays , qu’un Mohamed qui vole et détruit son pays ……

    • ait_mansour_aziro@yahoo.fr

      Jughurta et non gurturtha comme le l’avais écris .

  • bezehaf rachid

    Carl ! Tu es mon préféré en équipe nationale Algérienne, tu es un modèle de footballeur, un vrai professionnel.
    Tu ne peux pas imaginer ma fierté quand je te vois jouer, moi aussi j’étais un grand footballeur mais je n’ai pas continué je me suis penché vers les études,c’est pour cela que je reconnais ta valeur.
    Mieux encore,tu es très intelligent et élégant dans ton jeu.
    Je saisi l’occasion pour te dire tu es un GRAND et que je t’aime très fort.
    Sincèrement votre admirateur Rachid BEZEHAF.
    Voici mon Email : bezehaf rachid @ gmail.com

Ne manquez pas aussi !

WC 2018 : LES RÉSULTATS COMPLETS DU TIRAGE AU SORT !

L'Algérie connait désormais ses...

EN : les Verts de retour au stade du 5 juillet ?

La FAF se trouve actuellement e...

Du Québec, Gourcuff lâche ses vérités sur les dossiers chauds !

Peu bavard depuis qu'il a décidé de boycotter le...

LDC : Slimani forfait contre Bruges !

Non convoqué ce week-end contre Watford (défaite...

Ligue 1 Mobilis : les résultats de la 3ème journée

La troisième journée de la Ligue 1 Mobil...

Riyad Mahrez on Fire à Swansea, Hat-Trick pour l’Algérien.

Match tonitruant de Riyad Mahrez. Les Foxes de L...

FAF : hommage aux Champions d’Afrique 1990 à Sidi Moussa

La FAF compte procéder mardi prochain à une céré...

Sanctions : 4 matchs à huis clos pour le MCO

Le MC Oran (Ligue 1) et le CRB Ain Fekroun (Ligu...

FC Valence : Feghouli écarté pour la dernière journée !

Pas de pitié ni gratitude pour Sofiane Feghouli ...

Résultats foot #21 : Mandi perd son derby, Ounas renversant !

Comme chaque week-end "La Semaine du Fennec"...

MC Oran : l’attaquant lybien Zaâbiya vers Al-Salimiya du Koweït

Chouchou des supporters oranais, le buteur inter...

Rugby : formation des arbitres à Ain Defla

La formation bat son plein dans le domaine du ru...

Ghezzal : « On a clairement fait un match de merde ! »

Vainqueur ce week-end de Rennes à domicile (1-0)...

Programme TV dimanche : cap sur le championnat pour Hanni et Bentaleb

Fraichement éliminés de l'Europa League aux port...