Pour Soudani, il est temps de mettre les voiles !

La période du mercato d’hiver bat son plein, l’occasion pour les clubs de faire quelques petits ajustements pour pouvoir entamer sereinement la seconde partie de saison. C’est aussi le moment que choisissent les joueurs à la recherche d’un nouveau souffle, pour trouver un autre club. L’international algérien Hillal Soudani fait partie de cette dernière catégorie. Selon nos informations, l’attaquant qui entame sa troisième saison avec le Dinamo Zagreb, ne serait pas contre un départ si l’opportunité se présentait. Des envies d’ailleurs qui nous poussent à réfléchir sur le timing du choix du joueur : Est-ce le bon moment ? Pour répondre à cette question La Gazette du Fennec vous propose 5 raisons pour lesquelles Soudani doit préparer ses valises dès cet hiver.

  1. La rareté du poste !

Le poste le plus prisé sur le mercato d’hiver est celui d’attaquant. En effet les blessures ou le manque d’efficacité des buteurs poussent les clubs à chercher une solution de remplacement pour pouvoir renforcer le secteur offensif. Pour beaucoup de ces clubs qui recherchent un attaquant désespérément, Hilal Soudani pourrait être la recrue idéale. En effet, en plus d’être un avant-centre particulièrement efficace, l’Algérien bénéficie également d’une polyvalence lui permettant de jouer sur les ailes. Une particularité intéressante qui donne au club la possibilité de couvrir plusieurs postes en une seule recrue. Une économie intéressante d’autant plus que le prix de l’international algérien est plutôt abordable.

  1. Le Dinamo Zagreb a tout intérêt à le vendre dès maintenant.

Coté à 5 millions d’euros sur le marché des transferts, Soudani n’est pas un attaquant coûteux malgré ses bonnes performances. Un prix qui s’explique par l’âge du joueur (28 ans) ainsi que par la durée de son contrat qui prendra fin dans un an et demi. Si les attaquants coûtent toujours un peu plus cher, le Dinamo Zagreb ne pourra espérer tirer la somme désirée pour le joueur (entre 8 et 10 millions d’euros). En effet, sans prolongation de contrat la valeur brute de Soudani ne fera que diminuer progressivement. La seule possibilité qui permettrait au club croate de vendre son joueur au prix fort, serait que ce dernier reste au club et réalise une saison pleine. Un pari risqué sans aucune garantie de le vendre correctement cet été.  Dans un an, à la même période, Soudani sera libre de s’engager gratuitement dans le club de son choix, un départ sans indemnités synonyme de grosse perte pour Zagreb. Une situation qui pourrait donc pousser le club à réfléchir en cas d’offres concrètes dès cet hiver.

  1. Des clubs sont intéressés

Le meilleur joueur du championnat croate en 2014 intéresse du monde. En effet des clubs anglais et français se seraient renseignés pour l’attaquant. Récemment dans la presse, on évoquait un intérêt du LOSC pour Soudani. Cependant le club nordiste a vite été refroidit par le prix du joueur, difficilement abordable pour les fragiles finances lilloises.  Si le prix de Soudani  peut poser un problème pour un transfert dans un club aux moyens limités, il ne semble pas gêner certains prétendants. Le plus sérieux d’entre eux est le club Gallois de Swansea. Le pensionnaire de Premier League avait déjà fait part de son intérêt pour le joueur cet été, il était question alors, d’un transfert avoisinant les 8 millions d’euros, une somme pourtant suffisante pour convaincre Zagreb, mais l’affaire n’avait pas aboutie. En manque de solution offensive, les Swans pourraient donc revenir à la charge dès cet hiver. Soudani semble être la solution idéale pour épauler Gomis en pointe, un joueur pivot dans le même registre que Slimani, une similitude qui favoriserait sans doute l’entente sur le terrain entre les deux joueurs. De plus Swansea a largement les moyens de s’offrir l’international algérien, les quelques millions demandés par le Dinamo paraissent bien dérisoires à côté des sommes pharaoniques qui circulent outre-Manche. En débarquant en janvier le joueur pourrait débarquer dans la peau d’un joker et s’offrir 6 mois d’adaptation à l’Angleterre avant de devenir un élément clef pour la saison suivante.

  1. La nécessité d’aller voir ailleurs

Après avoir glané, deux championnats, deux coupes et un titre de meilleur joueur de Croatie en 2014, l’international algérien semble avoir fait le tour. Selon toutes vraisemblances, après le Portugal et la Croatie, il aimerait pouvoir essayer autre chose. En pleine possession de ses moyens, il pourrait tenter un challenge sportif plus intéressant dans un championnat un peu plus médiatisé. Bien qu’à 28 ans il reste un joueur encore assez jeune, il ne faudra pas longtemps avant que les sirènes du Golfe ne sonnent pour lui. Si un intérêt de Swansea venait à se concrétiser, nul doute que l’international algérien ne réfléchira pas longtemps avant de saisir l’opportunité d’évoluer dans un des meilleurs championnats du monde. Les joueurs désireux de quitter un club sans y parvenir sont souvent sujets à des baisses de régime importantes dû à un manque de motivation entre autres. Les exemples de ce type sont légion, si Soudani devenait l’un d’entre eux, cela pourrait être un réel coup de frein dans sa carrière pouvant l’empêcher de passer un palier…

5. Il pourrait perdre sa place en sélection

Déjà relégué à un rôle de remplaçant derrière le quatuor offensif composé de Mahrez, Brahimi, Feghouli et Slimani. Soudani pourrait bien perdre sa place en EN avec les arrivées prochaines de Benzia, Ounas ou encore Hanni. Si l’attaquant du Dinamo Zagreb garde une longueur d’avance sur la concurrence de part son passé, son efficacité et surtout son exemplarité, la relation moyenne qu’il entretient avec Gourcuff, pourrait le faire passer au second plan. C’est pourquoi il devient impératif pour l’attaquant de faire ses preuves dans une équipe et un championnat plus huppés, de manière à se rendre indispensable à la sélection. Avec toutes les qualités dont il dispose, il ne manquera pas d’attirer de nombreux prétendants prêts à le mettre en lumière. A lui de faire le bon choix sportif avant de répondre (le plus tard possible) aux sirènes du Golfe.

Yahia Saouthi,

La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Tournoi : L’Algérie veut organiser la Mundiavocat en 2018

L'Algérie est en lice pour l'organisation en 201...

Mondial 2018 : les arbitres Algériens Abid Charef et Etchiali retenus

La Commission des arbitres de la FIFA a nommé 36...

Japon : Vahid Halilhodzic limogé ?

Pour un coup de théâtre, c’est un coup dur ! ...

Espagne : Medjani et Mandi éliminés en Coupe du Roi

Les deux internationaux algériens Carl M...

Jupiler League : Hanni ouvre son compteur but, Anderlecht déroule

Pour le compte de la deuxième journée de Jup...

Soudani, un second couteau bien affûté

Avec Islam Slimani, Riyad Mahrez, Sofiane Fe...

USM Alger : la direction en contact avec Paul Le Guen

Le président de l'USM Alger, Champion d'Algérie ...

CAF CC : le MC Alger dans le groupe B avec le CS Sfax

Tirage assez clément pour le Mouloudia d'Alger, ...