Riyad Mahrez, le plaisir d’offrir

À chaque journée de PL correspond un nouveau concert de louanges en ce qui concerne Riyad Mahrez. Débarqué incognito en janvier 2014, l’Algérien franchit paliers et adversaires, les uns après les autres tant et si bien qu’il est devenu une véritable attraction en Premier League. Le Fennec s’affirme au plus haut niveau cette saison comme étant un joueur complet. Capable non seulement de marquer et d’élaborer le jeu de l’équipe, il possède surtout cette qualité rare de pouvoir délivrer ce que l’on appelle communément dans le jargon du football,  » le caviar ».

En matière de football, le terme « collectif » évoque plusieurs sentiments pour les passionnés de football que nous sommes. L’équipe, l’esprit de groupe, la notion de sacrifice sont des valeurs qui ont acquis leurs lettres de noblesse au même titre que l’égoïsme paradoxalement. En effet, si le buteur devra faire preuve de nombrilisme aux abords de la surface, le milieu de terrain quant à lui devra faire preuve d’altruisme. Pour ce dernier, situé au cœur du jeu, il devra tantôt réguler ou se projeter pour offrir ses bienfaits. Riyad Mahrez fait sans doute partie de cette catégorie de joueur philanthrope qui préférera donner plutôt que de recevoir. Ses statistiques en sont d’ailleurs la preuve.

image                                                           Une prestation aboutie face à Newcastle

Riyad a joué sa partition à la perfection selon les observateurs avertis de Premier League. Physiquement au point malgré l’enchaînement des matchs (3 rencontres jouées dans leur intégralité en moins d’une semaine), juste et précis dans ses prises de décision, l’international algérien a imprimé le tempo de son équipe tout au long de la rencontre. Même s’il n’a pas marqué, sa prestation aurait pu être sublimée par ses coéquipiers s’ils avaient su concrétiser ses nombreuses offrandes. Peu importe, l’Algérien soignera tout de même ses statistiques en ajoutant une passe décisive supplémentaire à son compteur. Ulloa ayant eu cette fois-ci, la bonne idée de propulser le cuir au fond des filets d’une tête rageuse sur un centre déposé de Riyad. Verdict: sixième obole de l’Algérien depuis le début de la saison.

L’altruisme selon Ryad Mahrez

Généreux dans l’effort et buteur, le Fennec se distingue surtout par son génie créateur au sein d’un collectif bien rodé. Doté d’une fine technique balle au pied, l’ancien Havrais régule, décale et régale par son sens inné du dribble qu’il met désormais au service du collectif. Le numéro 26 est un bon, au sens propre comme au figuré. Unanimes à son sujet, les observateurs anglais le désignent comme étant l’attraction de la Premier League depuis le début de la saison.

Une véritable métamorphose qu’il semble partager avec son partenaire, Jamie Vardy qui lui vole sans doute la vedette en ce moment après avoir égalé le record d’un certain Van Nistelrooy, celui d’avoir inscrit 10 réalisations sur 10 journées consécutives de PL. La contribution de Mahrez à ce record étant évidente, ils forment ainsi un duo redoutable qui se chiffre à 20 buts au total. Pour symboliser cette contribution, on se souviendra de cette scène qui s’est déroulé en championnat face à Watford. Alors que Mahrez est le préposé aux penaltys, il choisira de son propre chef de tendre le ballon à son coéquipier Vardy afin qu’il puisse poursuivre sa série de buts en championnat. Un autre geste de classe qui cette fois-ci grandit l’homme avant le joueur.

Mahrez en action face à la Tanzanie

Bienfaiteur également en sélection

Altruiste, il l’est tout autant quand, il revêt le maillot de l’équipe nationale algérienne. En effet, ses statistiques en sélection sont encore plus éloquentes sur sa capacité à offrir cette fameuse dernière passe. Les chiffres ont la parole, avec 13 passes décisives en 22 rencontres et 3 buts inscrits à son actif, l’international algérien est décidément un bienfaiteur dont le souci premier est toujours de servir son prochain et le collectif. Peu importe la polémique concernant son positionnement préférentiel. L’intéressé semble en tout cas en faire abstraction. Que ce soit à gauche ou à droite, Riyad Mahrez rayonne sur le jeu. Au diapason de son équipe, il distribue, dribble au gré de ses inspirations, distillant son football au profit du collectif. Assurément pour Riyad Mahrez, le plaisir est d’offrir. Un plaisir partagé par de nombreux supporteurs qu’ils soient anglais ou algériens.

Rachid Amine,

La Gazette du Fennec

Insolite: Mahrez rencontre des freestylers anglais!

Ne manquez pas aussi !

La FIFA pourrait investiguer sur la corruption dans le football algérien

La corruption dans le football algérien est déci...

Mercato : Schalke 04 prépare-t-il déjà le départ de Bentaleb ?

Annoncé avec insistance du côté de Marseille pou...

Ligues 1 et 2 : Un contrat type pour les entraîneurs

Les entraîneurs des clubs des Ligues 1 et 2 Mobi...

Algérie – Cameroun (1-1) : un nul et beaucoup d’inquiétudes

Les hommes de Milo Rajevac ont complétement ...

Arsenal : Yassin Fortune passe pro chez les Gunners

A seulement 17 ans et moins d'une année après so...

Présidence de la Fifa : la CAF soutien Cheikh Salman

La Confédération africaine de Football (CAF) a a...

Brahimi : « Tout faire pour gagner contre la Tunisie »

Après le nul concédé face au Zimbabwe, Y...

Mercato : Carl Medjani revient à Trabzonspor (Officiel)

Après avoir résilier son contrat avec Leganes (...

Leicester : Quand Mahrez rend hommage à Ranieri

C'est officiel Ranieri n'est plus le coach de L...

Mercato : Ounas à Naples c’est fait (Officiel) !

Adam Ounas est officiellement u...

Jupiler League : Saadi retrouve le chemin des filets !

Après une période difficile, Idriss Saadi a retr...

Amical : Sénégal-Libye le 8 janvier à Brazzaville

La sélection sénégalaise de football, l'un des a...

Click to Hide Advanced Floating Content