Saïd Benrahma : « Porter ce maillot m’a fait chaud au cœur »

Alors que la trêve internationale lui ayant offert sa première sélection en équipe d’Algérie touche à sa fin, Saïd Benrahma est revenu a Nice avec motivation. Entrain. Et surtout avec l’envie de mettre à profit sa première cape pour continuer à progresser sous la tunique rouge et noire. Entretien du jeune Aiglon sur le site officiel de son club où il raconte sa fierté d’avoir honoré à 20 ans sa première cape avec les Verts !

Saïd, dans quel état d’esprit es-tu parti en sélection ?
Avec beaucoup de fierté. Je suis très content d’y être allé. Tout s’est vraiment très bien passé. On m’a témoigné de la confiance, malgré le faible temps de jeu. J’ai rejoint la sélection pour montrer ce que je savais faire, j’espère avoir convaincu. Il y a des grands joueurs dedans. Plus tu les vois évoluer, plus tu as envie de te mettre à leur niveau. Porter ce maillot m’a fait chaud au cœur : c’est une immense fierté pour ma famille et pour moi.
Avec cette première sélection, as-tu l’impression d’avoir changé de statut ?
Non, pas du tout. Je reste un joueur de 20 ans, je suis là pour apprendre. Et en apprenant, ça va venir tout seul. Je ne m’inquiète pas, je ne me dis pas qu’il faut que je joue absolument (en club) parce que je suis parti en sélection. Non. Au contraire. Ça me donne encore plus envie d’être attentif et à l’écoute. Il y a également de grands joueurs dans notre équipe, je ne veux pas me précipiter. J’ai encore des paliers à passer, je travaille pour.
Avec cette première sélection, as-tu l’impression d’avoir changé de statut ?
Non, pas du tout. Je reste un joueur de 20 ans, je suis là pour apprendre. Et en apprenant, ça va venir tout seul. Je ne m’inquiète pas, je ne me dis pas qu’il faut que je joue absolument (en club) parce que je suis parti en sélection. Non. Au contraire. Ça me donne encore plus envie d’être attentif et à l’écoute. Il y a également de grands joueurs dans notre équipe, je ne veux pas me précipiter. J’ai encore des paliers à passer, je travaille pour.
Comment le groupe aborde-t-il le déplacement à Rennes ?
Les matchs avant la trêve nous ont donné de la confiance, mais on ne va pas rester sur ça. Les 3 dernières rencontres se sont très bien déroulées, on a marqué beaucoup de buts, il faut continuer à répéter les efforts. Nous sommes là pour travailler, c’est notre métier, nous devons nous employer à le faire au mieux. Pour le club et pour nous. On est dans une bonne spirale, à nous de tout faire pour la prolonger.

Ne manquez pas aussi !

Urgent : blessure grave pour Soudani ?

Sorti sur blessure dès la 27ème minute de jeu ce...

Leekens veut ramener l’Algérie au paradis

Quand l'Algérie a brandi son unique couronne...

Duel au sommet pour Mahrez, Medjani face à l’ogre du Barça !

Comme tous les vendredis, voici le programme de ...

Paralympiques : 4ème médaille pour l’Algérie signée Asmahane Boudjadar !

Asmahane Boudjadar a offert à l'Algérie sa quatr...

Historique : l’Algérie intègre « officiellement » Rugby Afrique !

Une date historique pour le sport algérien ! Apr...

Programme TV du samedi : Bentaleb face à Dortmund

Un riche programme attend nos Fennecs c...

Rajevac : «  M’Bolhi est important pour le groupe »

Milovan Rajevac a défendu la convocation de Rais M’Bolhi dans le groupe qui affr...

J-2 : dans les coulisses du stade Tchaker fin prêt pour le grand match !

Pour répondre aux exigences de la FIFA et de...

EN (dames) : Les Algériennes en stage du 24 au 29 décembre

Le sélectionneur de l'équipe nationale de footba...

Slimani à la chasse du record d’Ahmed Oudjani !

Auteur d'une saison tout simplement époustouflan...

Milovan Rajevac, un coach au style défensif pour les Verts !

C’est Fait ! L’Algérie tient son nouveau sélecti...