CAN 2019 : la FECAFOOT accuse Ahmad de conspiration contre le Cameroun !

Après avoir subit les critiques du président de la CAF Ahmad Ahmad, qui prétendait que « le Cameroun ne pouvait même pas organiser une CAN avec 4 équipes« , la Fédération camerounaise de football a vivement réagi, lundi, aux attaques du nouveau patron du football africain qu’elle accuse de conspiration contre le Cameroun.

« La Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) a pris connaissance, avec une profonde consternation, des récentes déclarations du Président de la Confédération Africaine de Football, tenues lors d’une conférence de presse au Burkina Faso », indique lundi la Fécafoot dans un communiqué signé de son président, Tombi a Roko. Pour rappel, en déplacement samedi à Ouagadougou, le président de la CAF Ahmad Ahmad avait estimé qu’« en l’état actuel des choses, aucun site au Cameroun n’est en mesure d’accueillir la Coupe d’Afrique des Nations de football. »

C’est surtout le timing choisi de ces déclarations qui intriguent dans le camp camerounais. « La Fécafoot est vivement préoccupée par le fait que ces propos soient tenus avant même que la première mission d’inspection de la CAF, prévue du 20 au 28 août 2017, n’ait effectué le déplacement du Cameroun, peut-on lire dans le communiqué de la fédération camerounaise. On serait en droit de s’interroger sur l’opportunité même de cette visite d’inspection dès lors que les résultats semblent déjà arrêtés au niveau le plus élevé de la CAF. »

La Fécafoot évoque une conspiration contre le Cameroun

Les déclarations du président de la CAF sont également jugées « non conformes à la réalité ». « En effet, le Cameroun vient d’organiser, avec un succès indéniable, la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2016. Cette compétition s’est déroulée sans la moindre anicroche sur les sites de Yaoundé-Mfandena et de Buéa/Limbé, lesquels ont également été retenus pour abriter la CAN masculine 2019 », argumente la Fécafoot. Et de détailler le « vaste programme de construction et de réhabilitation de ses infrastructures sportives, évalué à des centaines de milliards de francs CFA », mis en œuvre en vue de l’édition 2019.

Sur un ton nettement plus accusateur l’instance qui gère le football camerounais estime « difficile (…) de ne pas prêter attention aux rumeurs persistantes sur l’existence d’une conspiration visant à retirer au Cameroun l’organisation de la CAN 2019 au profit d’un autre pays ». Jusqu’alors restée sur une ligne légitimiste, en se disant prête à relever le défi d’une Coupe d’Afrique à 24 équipes, la Fécafoot sort du silence et accuse directement la CAF d’avoir changé unilatéralement les règles du jeu le mois dernier après le Symposium de Rabat.

Une décision unilatérale et anormalement rétroactive

Sans nommer le Maroc, la Fécafoot se plaint de l’adoption d’une règle décidée unilatéralement mais surtout avec un effet rétroactif anormal. « Pourtant, une jurisprudence constante veut que les modifications dans le déroulement d’une compétition ne s’appliquent pas à celle devant être organisée immédiatement après leur adoption. A titre d’exemple, la décision du Conseil de la FIFA de changer le format de la Coupe du Monde, passant de 32 à 48 équipes, ne s’appliquera ni à la Russie en 2018, ni au Qatar en 2022 », s’étonne avec bon sens la Fédération camerounaise qui constate avec regret l’avancement de la date de la visite d’inspection de septembre à août.

Déterminée à ne pas se laisser marcher dessus « la Fécafoot observera désormais avec une vigilance accrue, les actions et initiatives de l’instance faîtière du football africain relativement à l’organisation de la CAN 2019 », ajoute encore le communiqué, avant de conclure sur une note résolument optimiste, en réaffirmant « solennellement que le Cameroun sera prêt pour l’organisation de la CAN 2019. La Fécafoot entend à cet égard tout mettre en œuvre, de concert avec la CAF, pour l’organisation sereine de cette grande et belle fête du football africain qui se déroulera en 2019 au Cameroun ».

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Guardiola : « Moins Mahrez a le ballon, plus nous sommes tranquilles »

À la suite du match de son équipe face à Leicest...

Natation – Mondiaux 2017 : Sahnoune, un petit tour et puis s’en va!

La concurrence était trop forte. Le nageur algér...

Le calendrier des Verts toujours en attente de confirmation

Alors que les dates FIFA de Mars approchent à gr...

Stade Zabana : nouvelle pelouse pour le MCO et l’EN de rugby

Une nouvelle pelouse synthétique de...

FAF-Rajevac : possible résiliation de contrat ce mardi matin !

Alors que les rumeurs prennent de l'ampleur sur ...

EN : Feghouli, quand l’honnêteté ne paie pas !

Pour une surprise s’en est u...

Le MJS exige la tête d’Alcaraz, Zetchi veut un sursis jusqu’au Cameroun

Eliminée sans gloire de la course à Russie—2018,...

Europa League (barrages) : le tirage au sort est connu !

Le tirage au sort des barrages pour l'accession ...

Chaouchi, un énième dérapage

Le portier numéro 1 de Rabah Madjer...