CAN 2019 : la FECAFOOT accuse Ahmad de conspiration contre le Cameroun !

Après avoir subit les critiques du président de la CAF Ahmad Ahmad, qui prétendait que « le Cameroun ne pouvait même pas organiser une CAN avec 4 équipes« , la Fédération camerounaise de football a vivement réagi, lundi, aux attaques du nouveau patron du football africain qu’elle accuse de conspiration contre le Cameroun.

« La Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot) a pris connaissance, avec une profonde consternation, des récentes déclarations du Président de la Confédération Africaine de Football, tenues lors d’une conférence de presse au Burkina Faso », indique lundi la Fécafoot dans un communiqué signé de son président, Tombi a Roko. Pour rappel, en déplacement samedi à Ouagadougou, le président de la CAF Ahmad Ahmad avait estimé qu’« en l’état actuel des choses, aucun site au Cameroun n’est en mesure d’accueillir la Coupe d’Afrique des Nations de football. »

C’est surtout le timing choisi de ces déclarations qui intriguent dans le camp camerounais. « La Fécafoot est vivement préoccupée par le fait que ces propos soient tenus avant même que la première mission d’inspection de la CAF, prévue du 20 au 28 août 2017, n’ait effectué le déplacement du Cameroun, peut-on lire dans le communiqué de la fédération camerounaise. On serait en droit de s’interroger sur l’opportunité même de cette visite d’inspection dès lors que les résultats semblent déjà arrêtés au niveau le plus élevé de la CAF. »

La Fécafoot évoque une conspiration contre le Cameroun

Les déclarations du président de la CAF sont également jugées « non conformes à la réalité ». « En effet, le Cameroun vient d’organiser, avec un succès indéniable, la Coupe d’Afrique des Nations féminine 2016. Cette compétition s’est déroulée sans la moindre anicroche sur les sites de Yaoundé-Mfandena et de Buéa/Limbé, lesquels ont également été retenus pour abriter la CAN masculine 2019 », argumente la Fécafoot. Et de détailler le « vaste programme de construction et de réhabilitation de ses infrastructures sportives, évalué à des centaines de milliards de francs CFA », mis en œuvre en vue de l’édition 2019.

Sur un ton nettement plus accusateur l’instance qui gère le football camerounais estime « difficile (…) de ne pas prêter attention aux rumeurs persistantes sur l’existence d’une conspiration visant à retirer au Cameroun l’organisation de la CAN 2019 au profit d’un autre pays ». Jusqu’alors restée sur une ligne légitimiste, en se disant prête à relever le défi d’une Coupe d’Afrique à 24 équipes, la Fécafoot sort du silence et accuse directement la CAF d’avoir changé unilatéralement les règles du jeu le mois dernier après le Symposium de Rabat.

Une décision unilatérale et anormalement rétroactive

Sans nommer le Maroc, la Fécafoot se plaint de l’adoption d’une règle décidée unilatéralement mais surtout avec un effet rétroactif anormal. « Pourtant, une jurisprudence constante veut que les modifications dans le déroulement d’une compétition ne s’appliquent pas à celle devant être organisée immédiatement après leur adoption. A titre d’exemple, la décision du Conseil de la FIFA de changer le format de la Coupe du Monde, passant de 32 à 48 équipes, ne s’appliquera ni à la Russie en 2018, ni au Qatar en 2022 », s’étonne avec bon sens la Fédération camerounaise qui constate avec regret l’avancement de la date de la visite d’inspection de septembre à août.

Déterminée à ne pas se laisser marcher dessus « la Fécafoot observera désormais avec une vigilance accrue, les actions et initiatives de l’instance faîtière du football africain relativement à l’organisation de la CAN 2019 », ajoute encore le communiqué, avant de conclure sur une note résolument optimiste, en réaffirmant « solennellement que le Cameroun sera prêt pour l’organisation de la CAN 2019. La Fécafoot entend à cet égard tout mettre en œuvre, de concert avec la CAF, pour l’organisation sereine de cette grande et belle fête du football africain qui se déroulera en 2019 au Cameroun ».

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

  • le systeme

    On ne peut pas donner tort au president de la federation camerounaise, changer les regles au cours du jeu, il y a que l’Afrique qui peut faire cela!!!

    • Salah Baghriche

      Et octroyer 3 CAN 2019 2021 2023 dans le même jour, il ya que l’Afrique qui peut faire cela

  • ait_mansour_aziro@yahoo.fr

    J’avais écris que le Cameroun ne se laissera pas faire ! les mecs qui écrivent des articles sans connaitre les pays ????Méme si c’est un pays ou le président est collé à son fauteuil comme le notre d’ailleurs ! Ce pays a beaucoup d’intelos , et le niveau a augmenté ( faut pas comparer avec les pays d’Europe bien sur ) La FAF devrai faire abstraction de tous sa et déjà préparé notre équipe à une coupe d’Afrique au Cameroun et pas ailleurs surtout en aura la chance d’aller chez eux pour un match qui j’espère comptera pas pour du beurre et l’occasion de voire leurs stades et infrastructures .

  • L’IM

    le camron doit kitté l afrik
    XD

  • Henni

    La question est de savoir qui a raison est-ce que c est la Fecafoot ou la Caf
    C est normal le président. De la fédération camerounaise défend le Cameroun
    Est ce qu il y aura 6 stades conformément au cahiers de charges .?
    Hayatou n était pas un tendre il a décider d octroyer 3 CAN 2019, 2021,2023
    Du jamais vu ,
    Maintenant le nouveau président de la Caf peut dire que la Caf est souveraine
    Elle a aussi les arguments pour ne pas octroyer la CAN au Cameroun

  • The Real Deal

    Honnetement les Pays Africains, du Nord au Sud ne savent pas comment jouer et maitriser les regles et la loi, si un pays européen etait dans la situation du Cameroon, ce dossier sera deja regler. Le cameroon a gagner la candidature pour organiser la CAN 2019, au moment ou le Cameroon c presenter come Candidat, c’etait prevu pour 16 Equipes donc 4 stades, tout a coup alors qu’il reste moins de 2 ans on demande au cameroon d’avoir 6 stades !!?? sa ne fait pas de sense #Corruptiona100%

    • Salut

      Il y complicite du Maroc pour etre le pays hote de la CAN 2019.

      • The Real Deal

        je sais, mais ce que j’essaye de dire c que le Cameroon aurait pu prendre le dossier a la FIFA et ils auraient surement gagner

Ne manquez pas aussi !

Hamouma : « Je ne suis pas un opportuniste »

Interrogé par France Football cette semaine, sur ses contacts passés avec l’...

CAN-2016 de handball (U-21): L’Algérie termine troisième

La sélection algérienne de handball des moins de 21 ans (U-21/garçons) s'est imp...

Ligue 1 : Programme de la 28e journée

Les places sur le podium se joueront lors de cet...

Qualification CAN 2017: Les U20 en stage

L’équipe nationale U20 se trouve en stage depuis...

EN A : Lucas Alcaraz convoque 27 joueurs locaux pour son premier stage

Afin de pouvoir voir de plus près les joueurs du...

JO : Larbi Bourrada ignoré par la délégation hier soir est rentré en bus !

Engagé dans le décathlon après une journée haras...

FC Valence: Injures sur le mur de l’Hotel (Vienne)

Le FC Valence est actuellement en Autrich...

Claude Leroy nommé sélectionneur du Togo

Claude Le Roy, 68 ans, a été nommé mercredi nouv...

Coup de théâtre à la FAF : les élections reportées au 27 avril !

L'élection du nouveau président de la FAF a été ...

Algérie – Seychelles : La liste des 23 joueurs dévoilée !

La FAF a communiqué aujourd’hui la liste des jou...

Slimani renversant, Rachid Ghezzal étincelant !

Euphorique en ce début d'année 2016 Islam Sliman...

Derby USMA-MCA (0-0), le spectacle était dans les tribunes !

Si sur le terrain les deux équipes ont montré beaucoup d’engagement et un faible...

La Gazette du Fennec

GRATUIT
Sur Google Play
VOIR