Discipline : la CAF réintègre Al Ismaily en Ligue des Champions !

Suspendu par la Confédération africaine de football (CAF) et exclu, le 23 janvier dernier, de la Ligue des Champions CAF en cours, le club Al-Ismaily SC (Égypte) a vu sa suspension levée ce dimanche. En parfaite violation de son règlement, la CAF – dont le siège se trouve en Égypte – a pris une décision tout simplement scandaleuse…

Après les graves incidents ayant émaillé la rencontre Al Ismaïly SC – Club Africain de Tunis pour le compte de la 2e journée de la Champions League CAF, la commission de discipline de l’instance confédérale avait, tout simplement, décidé de bannir la formation égyptienne de la compétition. Une disqualification venue chambouler le groupe « C » où évolue notamment le CS Constantine leader de la poule avec 6 unités glanés en deux rencontres.

Mais voilà que les dirigeants de la formation d’Al Ismaïlia ont interjeté un recours qui a été accepté par la CAF. Ainsi, il a été décidé de réadmettre « Al Daraweesh » dans la  C1. Cela change la donne pour les Constantinois qui avaient déjà 9 orteils en quarts de finale de la compétition. Ils devront donc se coltiner les coéquipiers de Christopher Mendouga pour le compte de la 3e journée, prévue dans 2 jours (on croit savoir que la CAF va retarder la rencontre de 24 voire 48 heures), alors qu’ils devaient en être exemptés. Fort heureusement, c’est la formation algérienne qui recevra, donc, pas de voyage en catastrophe pour les poulains de Denis Lavagne.

Rappelez-vous l’ES Sétif…

Somme toute, cette décision est un véritable coup de théâtre sachant que c’est la première fois que la structure footballistique revient sur sa décision. Le règlement est clair : « si l’arbitre est contraint d’arrêter la rencontre avant son terme à cause d’envahissement de terrain ou agression contre l’équipe visiteuse, l’équipe receveuse perd le match sur tapis vert et sera exclu de la compétition », peut-on lire dans le code disciplinaire de l’instance de Ahmad Ahmad. Rappelons que, pour les mêmes motifs, l’ES Sétif avait été exclue de l’épreuve il y a deux ans. Une mesure assortie de huis clos pour la saison suivante et une amende financière. C’était aussi le cas de l’ES Sahel (Tunisie) en 2012 à l’issue d’un duel électrique face au rival l’ES Tunis lors du « group stage ». Un véritable deux poids deux mesures et une attitude qui interpelle du côté du… Caire où siège la CAF.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Amical : Tanzanie 0-2 Afrique du Sud (U23)

La sélection tanzanienne de football, adversaire de l'Algérie au 2e tour des éli...

AS Saint-Etienne : Bilel Benkhedim (16 ans) passe pro !

Né d'un père algérien et d'une mère m...

Mercato : Belkalem retourne à la JSK

Cinq ans après sa première e...

Programme TV du dimanche : Ghezzal face à l’ogre parisien

Martyrisé en Ligue des Champions, le PSG affront...

Mercato : Hassani s’engage officiellement avec Cherno More (Bulgarie)

Le néo-international algérien, Ilias Has...

Programme TV du samedi : le duel Brahimi/Hamzaoui au Portugal

De nombreux matchs à suivre ce samedi en Europe ...

EN: Leekens ne démissionne pas

Malgré l'élimination prématurée des Verts à la ...

Supercoupe d’Algérie : ESS-MOB, une explication entre « champions »

Une grande explication entre champions à savoir, l’ES Sétif, champion d’Algérie ...

Qatar : Belmadi remporte son 3ème titre de champion avec Lekhwiya

Alors que beaucoup d'entraineurs étrangers aux n...

MCO : Badou Zaki, une escroquerie à plus de 80 000 euros !

C'est un véritable scandale interne qui secoue l...

Premier League : Mahrez récidive et offre la victoire à Leicester !

Match compliqué pour les hommes de Claudio Ranie...

Ligue des Champions : résultats de la 5è journée

L'USMA a pratiquement assuré sa qualification au...

Click to Hide Advanced Floating Content