FIFA : Infantino nouveau président, Hayatou grand perdant

Si l’UEFA a gagné le pari de voir élu son représentant à savoir son propre secrétaire général à la tête de la  Fédération internationale de football (Fifa), Gianni Infantino, ce n’est pas la CAF qui est perdante, mais son président Issa Hayatou qui a donné consigne aux « Africains » de soutenir le bahreïni Salman. Au finale, le n°2 de l’UEFA,  a été élu 9ème président de la Fifa avec 115 voix au second tour de l’élection, devant le Cheikh bahreïni Salman, président de la Confédération asiatique (88  voix), le prince jordanien Ali (4) et le Français Jérôme Champagne (0), vendredi dernier à Zurich.

Ce juriste italo-suisse de 45 ans, qui succède à Joseph Blatter, en place depuis 17 ans, est élu pour un mandat de quatre ans.

Si donc le président de la Caf est le grand perdant dans ces élections, c’est le président de la FAF Mohamed Raouraoua qui est le grand vainqueur aussi. Non pas parce que c’est l’Europe qui a gagné ces élections « stratégiques », mais c’est parce que c’est le résultat de la mauvaise « politique » justement prônée actuellement par le président de la Caf dont chacun sait que ses relations avec le président de la FAF ne sont pas au beau fixe (souvenez-vous les élections pour l’organisation de la CAN 2017 confiée au Gabon au détriment de l’Algérie).

Insolite : Hayatou s’endort en plein congrès !

Quand Gianni était venu en Algérie en novembre dernier en étant reçu par Raouraoua au Centre technique de Sidi Moussa avant ‘assister au match Algérie-Tanzanie (7-0), d’aucuns algériens ont interprété cette présence comme étant un « choix » prévue par le président de la FAF. Et si tel est le cas, il faut dire que Raouraoua a bien choisi.

Reste donc au nouveau président de la FIFA de restaurer l’image et la crédibilité de l’instance mondiale, engluée dans la pire crise de  son histoire, sur fond de corruption à grande échelle.

infantino_fifa

D’ailleurs lui-même l’a déclaré à l’issue du scrutin :

« Nous allons restaurer l’image de la Fifa », a assuré le juriste italo-suisse, jusque là N.2 de l’UEFA. « Tout le monde doit être fier de la Fifa », a insisté Gianni qui s’est félicité de ce « grand signe de démocratie » « J’ai fait un voyage exceptionnel, qui m’a fait rencontrer beaucoup de gens fantastiques, beaucoup de gens qui aiment le foot, respirent le foot chaque jour, et beaucoup de gens qui méritent que la Fifa soit hautement respectée », a-t-il ajouté.

« J’ai voyagé à travers la planète et je continuerai, a-t-il souligné. Je  veux travailler avec vous tous, pour instaurer une nouvelle ère à la Fifa où l’on puisse de nouveau mettre le foot au centre du jeu ». Quant à Hayatou, il doit bien méditer sur cette deuxième défaite après celle de 2002… 

Les 9 présidents de la Fifa depuis 1904 :   

Robert Guérin, France – 1904-1906 

Daniel Burley Woolfall, Angleterre – 1906-1918 

Jules Rimet, France – 1921-1954 

Rodolphe William Seeldrayers, Belgique – 1954-1955 

Arthur Drewry, Angleterre – 1955-1961 

Stanley Rous, Angleterre – 1961-1974 

Joao Havelange, Brésil – 1974-1998

Joseph Blatter, Suisse – 1998-2015

Gianni Infantino, Italie-Suisse – 2016-… .

Saïd Benhammadi, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

L1 : Meftah et Salah Eddine suspendus jusqu’à leur audition

Les joueurs Mohamed Meftah (USM Alger) et Salah ...

Jupiler League : Belfodil sur le podium, Saadi flambe, Hanni cale…

Grosse journée de Jupiler Pro League pour nos Fennecs qui se s...

Ghezzal et Boudebouz, les jokers de luxe de Gourcuff

En forme et très en vue depuis janvier, la doubl...

Programme du vendredi : Ghezzal convoqué face à Metz

Une journée assez calme ce vendredi pour les ...

NIG-ALG: Les Verts sont arrivés à Uyo

L'équipe nationale est arrivée à 17h10 à Uyo apr...

EN: Les Verts sont à Franceville !

L’équipe nationale est arrivée ce jeudi 12 janvi...

ALG-CAM : Bougherra « très confiant » pour Cadamuro

Interrogé par la radio algérienne sur le choc fa...

Click to Hide Advanced Floating Content