Supercoupe d’Algérie : ESS-MOB, une explication entre « champions »

Une grande explication entre champions à savoir, l’ES Sétif, champion d’Algérie en titre et le MO Béjaïa, détenteur de la Coupe d’Algérie aura lieu ce dimanche à partir de 16h00 au stade Chahid Hamaloui de Constantine pour le compte de la Super coupe d’Algérie. Eclipsé par la grande finale de la Ligue des Champions africaine de l’USMA la veille, la rencontre de gala sera l’occasion pour le club sétifien de glaner le seul trophée qui manque à son palmarès.

Le match s’annonce passionnant dans la mesure où, en plus de son cachet « Coupe », chaque équipe compte bien offrir ce trophée honorifique à ses supporters surtout en cette journée du 61e anniversaire du déclenchement de la Révolution.

Justement, cette rencontre disputée un 1er novembre symbolisant la célébration de l’anniversaire du déclenchement de la Révolution offrira l’occasion d’inaugurer une stèle à la mémoire du Chahid Slimane Daoudi dit Boualem Hamlaoui dont le stade de Constantine portant le nom.

Le MOB part favori selon les statistiques

Le MOB est théoriquement favori au vu de l’histoire des rencontres entre les deux formations. Puisque l’ESS n’a pas gagné le moindre match contre le MOB durant leurs 6 dernières confrontations.

Pour le coach du MO Béjaia, Abdelkader Amrani « Ce match de la Supercoupe arrive dans une période un peu délicate, car on vient de jouer trois rencontres en neuf jours, dont deux en déplacement. Maintenant, on n’a pas le choix, on va essayer de récupérer les joueurs afin qu’ils puissent aborder cette finale dans les meilleures conditions possibles. Il faudra aussi se préparer à jouer sur du gazon naturel, c’est un facteur important », a conclu Amrani.

Les Sétifiens veulent impérativement se relancer

Du côté du coach de l’ES Sétif, Kheireddine Madoui, ce dernier reconnait que la dernière défaite de son équipe en championnat contre le nouveau promu, le DRB Tadjenanet a fait mal aux joueurs : « Il est clair qu’un tel revers alors que nous restions sur deux succès probants (face à l’ASM Oran en déplacement et devant le CR Belouizdad à Sétif, ndlr) a fait mal aux joueurs, mais il leur a aussi fait prendre conscience qu’ils devaient se remettre en question et travailler encore plus pour que l’ESS retrouve la fluidité de son jeu et évolue à son vrai niveau ».

Madoui tient à conclure que « nous n’avons battu le MOB qu’une seule fois en six confrontations mais cela ne veut rien dire, nous avons un statut de champion à défendre et, croyez-moi, nous allons tout faire pour remporter cette supercoupe et regagner la confiance de nos supporters ».

Quant au coach Abdelkader Amrani, il estime que « Pour moi, il s’agit d’un match équilibré entre deux équipes qui aspirent à décrocher ce trophée honorifique. Ce sera du 50/50. Le mieux préparé, notamment sur le plan psychologique aura le dernier mot ».

Saïd Benhammadi

La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Echanges: Le club de football féminin de Saint-Denis (France) à Tikjda

Le club de football féminin français de Saint-De...

Stade Zabana : nouvelle pelouse pour le MCO et l’EN de rugby

Une nouvelle pelouse synthétique de...

Programme TV du mercredi : Guedioura face à Manchester City

Entre la Premier League anglaise et la ...

Athlétisme : Taoufik Makhloufi entre en piste sur 800m à Rabat

La star de l'athlétisme algérien Taoufik...

U17 : le Gabon prochain adversaire au 2ème tour

L’équipe nationale algérienne U17 qui s’est qual...

EN : la piste Paulo Bento définitivement écartée

Annoncé par la presse comme ...