Crise du COA : Le CIO conforte Berraf sur son fauteuil !

Un autre appui. Et pas des moindres. Après la lettre de félicitation, le Comité international olympique (CIO) vient tout simplement de déclarer Mustapha Berraf président légitime du Comité Olympique algérien (COA) en rejetant la contestation formulée par les 4 fédérations ayant demandé d’enquêter sur une élection « entachée d’irrégularités ».

« Au vu des ‘contestations’ reçues, nous avons pris soin de réexaminer la situation de manière approfondie et détaillée avec votre CNO, comme d’habitude dans ces circonstances. Il ressort de cette analyse complémentaire que tous les documents, éléments et explications reçus nous permettent de confirmer la position initiale du CIO et que le CIO n’a aucune raison de remettre en cause le déroulement du scrutin ni les résultats des élections», la pétition a été prise en considération mais l’investigation, menée par l’instance mondiale, n’a pas trouvé de « preuves tangibles » pour « une démarche qui intervient a posteriori ». L’appel interjeté a été récusé.

 Soulèvement avorté ?

La correspondance signifie clairement que Mustapha Berraf est en droit de s’occuper des destinées de l’instance morale du sport algérien.  La lettre, dont Abdelhafid Izem (SG du COA) a été destinataire,  signée, en date du 14 juin, par Père Miro, Directeur Général Adjoint et Directeur des Relations avec les CNO et de la Solidarité Olympique, précise aussi que « le CIO ne peut reconnaître une quelconque légitimité à un ’collectif de fédérations’ auto-proclamé agissant en dehors de toute institution/structure sportive dûment établie et reconnue ». Pour rappel, le contesté Berraf avait indiqué que l’initiative prise par ses détracteurs n’avait « aucune valeur juridique ». « Personnellement, je suis serein et je n’ai aucun doute que ces soi-disant contestataires seront déboutés par le CIO», avait-il certifié. Décidément, il savait de quoi il parlait.

Le CIO appel au calme

Ce second courriel émanant de l’institution de Lausanne vient donc visser Berraf à son poste. Il contenait, par ailleurs, un appel au calme exhortant l’État de veiller à ce que le verdict du scrutin soit respecté. « Nous en appelons donc aux autorités gouvernementales compétentes, à votre CNO et à l’ensemble des fédérations sportives nationales pour restaurer un climat de confiance et de respect mutuel du rôle et des compétences de chacun, et pour travailler ensemble et de manière constructive dans le seul intérêt du sport et des athlètes algériens. Ceci, conformément à la Charte olympique et au document de référence  que le CIO a établi à cet effet et a diffusé à tous les CNO en novembre dernier », note Père Miro. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les plaignants et ceux qui nourrissent la contestation sont désormais dos au mur.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Mercato : le gâchis Youcef Belaïli de retour en Tunisie !

Quitter une Ligue 1 européenne pour rejoindre la...

U20 : les 28 joueurs contre la Tunisie connus

La FAF a publié une liste de 28 joueurs convoqué...

Cameroun : accueil triomphal pour les Lions Indomptables à Yaoundé !

Retour au pays triomphal pour les joueurs de l'é...

Meilleur joueur de Belgique : Hanni dans les 3 nominés !

Après le Soulier d'Ebene récompensant l...

Vidéo : le match de Mahrez contre Swansea

Auteur du premier triplé de sa carrière Riyad Ma...

Mercato : Bourdim au Mouloudia, c’est fait !

C'est officiel, le milieu de terrain de la JSS, ...

Ce qu’il faut retenir du match face à la Tanzanie (4-1)

Toujours invaincu sous l'ère Madjer...

Naples : Un sérieux concurrent pour Ghoulam en provenance du Barça ?

Décidément la blessure de Faouzi Ghoulam...

Benfica-Porto (1-2) : Quand Brahimi rend service à Slimani !

Le choc au sommet de la Liga Nos n’a pas déçu ! ...

Mercato : Lorient confirme que Mesloub « ne partira pas » !

Après l'échec des discussions avec Lorie...

Click to Hide Advanced Floating Content