Crise du COA : Le CIO conforte Berraf sur son fauteuil !

Un autre appui. Et pas des moindres. Après la lettre de félicitation, le Comité international olympique (CIO) vient tout simplement de déclarer Mustapha Berraf président légitime du Comité Olympique algérien (COA) en rejetant la contestation formulée par les 4 fédérations ayant demandé d’enquêter sur une élection « entachée d’irrégularités ».

« Au vu des ‘contestations’ reçues, nous avons pris soin de réexaminer la situation de manière approfondie et détaillée avec votre CNO, comme d’habitude dans ces circonstances. Il ressort de cette analyse complémentaire que tous les documents, éléments et explications reçus nous permettent de confirmer la position initiale du CIO et que le CIO n’a aucune raison de remettre en cause le déroulement du scrutin ni les résultats des élections», la pétition a été prise en considération mais l’investigation, menée par l’instance mondiale, n’a pas trouvé de « preuves tangibles » pour « une démarche qui intervient a posteriori ». L’appel interjeté a été récusé.

 Soulèvement avorté ?

La correspondance signifie clairement que Mustapha Berraf est en droit de s’occuper des destinées de l’instance morale du sport algérien.  La lettre, dont Abdelhafid Izem (SG du COA) a été destinataire,  signée, en date du 14 juin, par Père Miro, Directeur Général Adjoint et Directeur des Relations avec les CNO et de la Solidarité Olympique, précise aussi que « le CIO ne peut reconnaître une quelconque légitimité à un ’collectif de fédérations’ auto-proclamé agissant en dehors de toute institution/structure sportive dûment établie et reconnue ». Pour rappel, le contesté Berraf avait indiqué que l’initiative prise par ses détracteurs n’avait « aucune valeur juridique ». « Personnellement, je suis serein et je n’ai aucun doute que ces soi-disant contestataires seront déboutés par le CIO», avait-il certifié. Décidément, il savait de quoi il parlait.

Le CIO appel au calme

Ce second courriel émanant de l’institution de Lausanne vient donc visser Berraf à son poste. Il contenait, par ailleurs, un appel au calme exhortant l’État de veiller à ce que le verdict du scrutin soit respecté. « Nous en appelons donc aux autorités gouvernementales compétentes, à votre CNO et à l’ensemble des fédérations sportives nationales pour restaurer un climat de confiance et de respect mutuel du rôle et des compétences de chacun, et pour travailler ensemble et de manière constructive dans le seul intérêt du sport et des athlètes algériens. Ceci, conformément à la Charte olympique et au document de référence  que le CIO a établi à cet effet et a diffusé à tous les CNO en novembre dernier », note Père Miro. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les plaignants et ceux qui nourrissent la contestation sont désormais dos au mur.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Mondial 2018 : les arbitres Algériens Abid Charef et Etchiali retenus

La Commission des arbitres de la FIFA a nommé 36...

CAN 2017, Algérie – Ethiopie : Sahle retient 24 joueurs pour affronter les Verts

Le sélectionneur de l'équipe nationale d'Ethiopi...

Humilié 7-0 à Barcelone, le FC Valence est porté disparu !

Étrillé par le FC Barcelone sur le score ...

JO : Makhloufi qualifié en finale du 1500m face à Kiprop !

Malgré la fatigue avec l'accumulation des course...

Premier League : Le carton de Feghouli annulé par la FA

La FA a annulé le carton rouge écopé par Sofiane...

Jeunesse et sports : le nouveau ministre, Mohamed Hattab, prend ses fonctions

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sport...

EN : Petite gêne au genou pour M’Bolhi

Le portier algérien, Rais M'Bolhi, a ressenti une petite gêne a...

U20 : Les Algériens ce mercredi à Nouakchott

La sélection algérienne des U20 s'envolera ce me...

Coupe d’Algérie : CRB – NAHD au stade du 5-juillet

Le programme des quarts de finale de la ...

West Ham : présentation des maillots au public avec Feghouli

Club très populaire de Londres, West Ham...

Click to Hide Advanced Floating Content