Natation : Sahnoune et Cherouati, une comparution et des interrogations

Gestion approximative et arguments aberrants, c’est la Fédération algérienne de natation (FAN). Deux athlètes ont choisi de dénoncer et la structure fédérale veut les bâillonner pour qu’ils soient un exemple pour tous ceux qui voudront dire des vérités dans le futur. En effet, les nageurs algériens Oussama Sahnoune et Souad Cherouati devront expliquer, le 31 du mois en cours, devant le conseil de discipline de la FAN, les communiqués publiés sur les réseaux sociaux avant leur départ en Hongrie pour le Mondial de natation (13-30 juillet). Il était où le mal ?

Ça aurait pu être une démarche tout à fait normale si les arguments avancés n’étaient pas incohérents. « Les deux nageurs en question vont passer devant le conseil de discipline au lendemain de leur retour des Championnats du monde car la FAN ne permet pas ce genre d’agissements », a révélé, le chargé de la communication à la fédération, Ahmed Hamdaoui.

Dans le viseur de l’instance nationale, les deux sportifs « n’ont pas encore été sanctionnés, même à titre conservatoire » (encore heureux !) précise Hamdoui. Cependant, une question mérite d’être poser : pourquoi avoir choisi ce timing pour faire part de cette décision disciplinaire fort susceptible de déconcentrer les deux athlètes ? La contradiction est avérée. Et pourtant, le porte-parole de la FAN indique qu’« à cette heure-ci, ils ne sont pas suspendus car ils sont engagés dans une échéance d’envergure internationale ce qui demande une grande concentration. Les membres de la commission de discipline vont pouvoir se prononcer vis-a-vis du rapport établi par la FAN à leur sujet dès qu’ils seront de retour. Si la commission juge qu’ils doivent être sanctionnés, ils le seront.» Psychologiquement, ce n’est pas logique.

Accusations de « diffamation »

Par ailleurs, la FAN évoque une « diffamation suite à ces écrits publiés sur facebook.»« Leurs pages sur les réseaux sont des supports médiatiques car beaucoup de gens sont abonnés. Nous avons imprimé ces écrits pour les ajouter au rapport destiné à la commission de discipline », précise Hamdaoui. Pour rappel, Sahnoune avait évoqué, début juillet sur sa page facebook, « une erreur administrative » de la part de la FAN qui avait failli le priver de s’élancer pour le 50m nage libre aux Mondiaux de Budapest. Pour sa part, Cherouati, récipiendaire de 9 médailles (2 or, 4 argent, 3 bronze) lors des derniers Championnats d’Afrique de natation organisés en Afrique du Sud, avait dénoncé « la gestion catastrophique » de la FAN dans la préparation de ce rendez-vous planétaire. La FAN mériterait la palme d’or de l’impunité.

Nos Algériens coulent au niveau mondial

Par ailleurs, sur le plan purement technique, indiquons que Cherouati n’a pas pu passer les séries du 1500m nage libre. Hier, la triple championne d’Algérie était la dernière à toucher le mur après 17:25.00 de nage. Soit le 22è chrono des trois séries au programme de l’épreuve. Elle n’a donc pas pu faire partie des 8 qualifiées pour la finale parmi lesquelles se trouve la quintuple championne du monde 2015 (200 m, 400 m, 800 m, 1500 m et 4×200 m) et médaillée d’or dimanche sur 400m nage libre, l’Américaine Katie Ledecky (15:47.54). L’US a terminé devant l’Espagnole Mireia Belmonte (16:05.37) et la Chilienne Kristel Kobrich (16:17.28) dans le même groupe que l’Algérienne.

Toujours avec nos représentants, notons que Mehdi Nazim Benbara n’a pas pu se hisser en demies du 100m brasse. Bien que vainqueur de la 1re série, son chrono (57.59) n’était pas suffisant pour se retrouver parmi les 16 derniers nageurs. Dans sa série, Benbara a devancé le Libanais Adel Elfakir (58.48) et le Namibien Ronan Wantenaar (58.91). A noter que Sahnoune sera engagé à partir d’aujourd’hui.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

  • Mehdi El Stayfi

    Fédération de m….. . Je suis d’accord avec ces deux nageurs, chaque année c’est pareil, il y a toujours des problèmes avec eux.

  • le systeme

    Ils sont bons pour mettre les athletes dans de bonne competition… en cours de competition, ils annoncent qu’ils vont passer en conseil de discipline! Je n’arrive pas a comprendre cette mentalité a toujours mettre des batons dans les roues des algeriens au lieu d’aider a l’epanouissement du pays en mettant les athletes dans les meilleures conditions! Affligeant…

  • adel

    On ne est les Champion du rhoti fel kroti

  • HAMA_Loulou

    A ce niveau, les athlètes qui se plaignent une fois de retour perdent de plus en plus de légitimité…quand les conditions de préparation ne sont pas les adéquates les athlètes doivent hausser le temps avant le départ et si besoin…se retirer avant l’entame de la compétition.
    Faut donc s’organiser et surtout se parler entre les athlètes…essayez de peser!!
    Faut absolument éviter d’être utiliser dans les petites guerres de clans…..

Ne manquez pas aussi !

Adam Ounas, un talent en grand danger

Brillant la saison dernière avec Bordeaux, ...

Ligue 1 Mobilis : Programme des matchs en retard de la 27e journée

Un beau derby à suivre ce samedi pour le compte ...

Mercato : Slimani 5 ans à Leicester ! (Officiel)

Le transfert d'Islam Slimani vi...

CAN 2017 : L’Algérie s’incline misérablement contre la Tunisie (1-2)

Les Verts devaient jouer une finale aujourd’hui ...

Nigeria-Algérie : le Gambien Gassama au sifflet

La Fédération internationale de football (FIFA) ...

Zetchi – Alcaraz : contrat et pont d’or vers l’inconnu

Certains détails du contrat de Lucas Alc...

EN : du technico-tactique au menu pour les Verts

La FAF a publié le déroulement de la journée d'e...

Madjer – Joueurs : la prise de contact à Sidi Moussa

L'ère Madjer commence avec une cascade de forfai...

Lyon atomise Nantes (6-0) avec un Ghezzal en feu !

Lyon s’est imposé 6-0 à la Beau...