Bensebaïni a mangé du lion

Hier, il était très bon. Certainement l’un des meilleurs sur la pelouse. Très solide en défense, propre dans ses sorties de balle. Présent dans les duels aériens (4 remportés), Ramy Bensebaïni a fait son match dans une arrière-garde toujours aussi fragile mais qui s’est trouvé un taulier sur lequel elle peut compter dans l’avenir. « Un futur grand défenseur pour l’Afrique » assurait même la star togolaise Adebayor en conférence de presse après la rencontre.

L’hommage est là. Et il n’émane pas de n’importe qui parce que c’est un véritable client dans le secteur offensif. Emmanuel Adebayor a loué la prestation du longiligne défenseur de l’Équipe nationale à sa manière. « Il communique beaucoup avec l’autre défenseur (Mandi). Il a de la personnalité et le continent a besoin d’ambassadeurs comme lui. Sa grosse gueule peut lui causer des ennuis mais il est très très talentueux », a admiré l’expérimenté avant-centre des « Éperviers ». En effet, plus les matchs passent, mieux Bensebaïni joue. Celui qui est annoncé avec insistance du coté du Lille OSC (Ligue 1 française) s’est définitivement fait une place dans le onze des « Fennecs ». Un joueur qui ne parle pas beaucoup en dehors du terrain. Concentré sur ce qu’il fait. Il était d’ailleurs à l’affut d’un lob d’Atakora (16’) qui prenait le chemin des filets après une sortie ratée du portier Raïs M’Bolhi. Un retourné salvateur pour empêcher les visiteurs d’ouvrir le score. Huit minutes plus tard Hanni a ouvert la marque inscrivant l’unique but de la partie.

On ne va pas refaire le scénario du match avec des « Fennecs » menés, mais on peut dire que l’intervention de Bensebaïni était décisive pour une équipe qui n’a pas encore chassé tous les doutes. Un « Club Algérie » toujours marqué par les stigmates d’une CAN  2017 à mettre aux oubliettes mais qu’ils ont beaucoup de mal à digérer. Pour sa part, l’actuel sociétaire du Stade Rennais a profité de la messe gabonaise pour grandir et s’affirmer comme une valeur sûre. Un indéboulonnable depuis sa première titularisation face au Zimbabwe. Auparavant, il avait joué une mi-temps en amical face à la Mauritanie pour son baptême de feu. Pour sa 5e sélection, c’était vraiment une prestation cinq étoiles pour le pur produit du Paradou AC qui compte briller encore avec « El-Khadra ». À tout juste 22 ans, il a tout le temps devant lui…

Bensebaini dans l’équipe type de la CAF:

bensebaini equipe type J1

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Dans la même catégorie

Ailleurs sur le web
Ne manquez pas aussi !

Brahimi : « Tout faire pour gagner contre la Tunisie »

Après le nul concédé face au Zimbabwe, Y...

Le Graët insiste pour un match Algérie-France à Alger !

Après sa sortie médiatique sur la radio RMC il y...

« C’est vous l’Expert » : Le serial buteur Bounedjah à l’antenne !

Votre rendez-vous hebdomadaire est de retour pou...

Algérie – Cameroun (1-1) : un nul et beaucoup d’inquiétudes

Les hommes de Milo Rajevac ont complétement ...

Focus Fennec : 7 Fennecs dans des situations compliquées !

Certains de nos Fennecs connaissent un début de ...

Ligue 1 Mobilis : le programme de la 7ème journée

La 7ème journée du championnat ...

Algérie – Cameroun : l’examen de Rajevac !

La rencontre de dimanche prochain au stade T...

FAF : Zetchi se réunit avec les arbitres à Sidi Moussa

Le président de la fédération algérienne de foot...

Mercato : une offre de 7 M€ du Bétis Séville pour Boudebouz

Dans le viseur de nombreux clubs européens qui n...

Natation : Sahnoune et Cherouati, une comparution et des interrogations

Gestion approximative et arguments aberrants, c’...

FAF-Rajevac : possible résiliation de contrat ce mardi matin !

Alors que les rumeurs prennent de l'ampleur sur ...