Quel capitaine pour les Verts durant la CAN 2017 ?

En l’absence de Carl Medjani et Sofiane Feghouli, brutalement écartés de la sélection, les joueurs algériens devront prendre leurs responsabilités durant la 31ème édition de la CAN qui se déroulera au Gabon du 14 janvier au 5 février 2017. Quel joueur aura l’honneur de porter le brassard de capitaine de l’Algérie durant cette épreuve continentale ? Trois profils semblent se dégager parmi les nombreux prétendants au sein d’un groupe assez fragile où les leaders ont encore du mal à assumer un tel statut.

Le rappel de Djamel Mesbah en sélection n’est pas anodin. Véritable leader dans le vestiaire le latéral gauche de 32 ans a toutes les qualités pour porter le brassard de capitaine. Mais avec 6 matchs dans les jambes durant l’année 2016 le joueur de Crotone a très peu de chances de fouler les pelouses gabonaises et il aura essentiellement un rôle de grand frère au sein du groupe et de doublure de l’indiscutable Faouzi Ghoulam. Pour porter le brassard sur le terrain, trois profils semblent se détacher au sein d’un effectif qui ne comporte pas de véritable patron.

  • Raïs M’Bolhi : 30 ans, 48 sélections depuis 2010

Gardien de but emblématique des Verts depuis le Mondial 2010, le globe-trotter Raïs est intouchable à son poste malgré une situation en club chaotique. Métamorphosé lorsqu’il porte le maillot de l’Algérie, M’Bolhi est le joueur le plus capé et le plus expérimenté du groupe avec 2 participations à la Coupe du Monde et 2 CAN. Leader dans l’âme aussi bien sur le terrain que dans le vestiaire où il est respecté de tous, M’Bolhi a le charisme nécessaire pour pousser ses camarades à se transcender dans les moments difficiles. Seul bémol, sa hantise des médias et son manque de communication en dehors du groupe qui constitue un frein à sa nomination comme capitaine.

  • Yacine Brahimi : 26 ans, 31 sélections depuis 2013

S’il a déjà porté le brassard à 2 reprises en cours de match (face au Sénégal en amical et au Nigéria en novembre dernier) le joueur du FC Porto est sans doute le plus indiqué pour assumer ce rôle au Gabon où son statut de star africaine reconnu plaide aussi pour son capitanat. La mission n’est toutefois pas sans risque pour ce leader de jeu assez irrégulier et qui avait du mal à assumer son statut de cadre lors de la dernière CAN 2015 où Christian Gourcuff l’a placé au cœur du jeu. Avec la forme éblouissante de Soudani à gauche, Brahimi sera-t-il reconduit dans l’axe avec le brassard de capitaine autours du bras en plus ? Le pari est énormément risqué. Autre détail qui a son importance, l’ancien Rennais est l’instigateur principal de la révolte contre Rajevac après le Cameroun. C’est son bon match face au Nigéria et son bon mois de décembre avec Porto qui lui ont permis de se faire une place dans les 23 de Leekens…

  • Islam Slimani : 28 ans, 46 sélections depuis 2012

Meilleur buteur des Verts avec 23 buts au compteur mais aussi 13 passes décisives à son actif, Slimani est sans contestation possible l’attaquant numéro 1 de la sélection algérienne. Plus ancien et plus capé qu’un Brahimi, le natif de Ain Benian est surtout étranger au clash survenue avec Rajevac dans le vestiaire, ce qui constitue un point important aux yeux des responsables de la FAF. S’il fait l’unanimité au sein du groupe, Slimani est également un homme respecté par la presse et les supporters qui admirent la combativité de ce joueur exemplaire lui qui a déjà sauvé l’Algérie à plusieurs reprises avec ses buts décisifs. Symbole de réussite du football algérien, Slimani a parfaitement l’envergure pour assumer ce rôle de capitaine des Verts et sa nomination serait tout sauf une surprise.

Mais aussi…

Sans doute encore trop jeune pour assumer ce rôle de capitaine qu’il lui reviendra un jour, Nabil Bentaleb (22 ans, 21 sélections depuis 2014) devra prendre une nouvelle dimension dans le jeu des Verts durant cette CAN au même titre que Saphir Taïder (24 ans, 37 sélections depuis 2013) qui a encore du mal à s’affirmer comme un joueur indiscutable à son poste. A contrario, Faouzi Ghoulam (25 ans, 29 sélections depuis 2013) est intouchable sur le flanc gauche et aux yeux des supporters, le joueur de Naples ferait un très beau capitaine. Toutefois, dans la vie du groupe, Ghoulam est un joueur assez solitaire qui prend peu la parole en interne même s’il est apprécié et respecté de tous. Enfin, la star de Leicester, Riyad Mahrez (25 ans, 27 sélections depuis 2014) n’a pas l’envergure d’un capitaine. Leader technique sur le terrain, le natif de Sarcelles à l’attitude nonchalante, ne fait pas assez l’unanimité au sein du groupe où son dernier match médiocre face au Nigéria a exaspéré le vestiaire. Pour le reste, Adlène Guedioura (31 ans, 34 sélections depuis 2010) a déjà porté le brassard à 4 reprises mais son statut de remplaçant ne peut lui garantir ce privilège qu’il mérite par son ancienneté et son exemplarité.

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

EN : l’Iran et le Portugal en amical

La sélection algérienne de football disputera de...

Lille : Benzia explique les raisons de sa mise à l’écart

Titularisé ce week-end en championnat face à ...

EN : Halliche convoqué face au Cameroun !

Comme évoqué depuis plusieurs jours et annoncé e...

Kerbadj – Zetchi : cohabitation impossible?

Une réunion et un grand absent...

Shurmann : « Nous travaillons pour consolider le groupe »

Le sélectionneur de l'équipe nationale de footba...

Ligue 1 : report de 3 matchs à une date ultérieure

La 16ème journée du championnat de Ligue 1, prév...

FAF : Saadane nommé DTN et Charef nommé DEN

Comme annoncé par La Gazette du Fennec ...

Ranieri ouvre la porte de sortie à Riyad Mahrez !

La dernière conférence de presse de Claudio R...

Génésio : « J’ai envie que Ghezzal reste au club »

L'entraineur lyonnais s'est exprimé sur le cas d...

Christian Gourcuff est au Québec

Comme annoncé dernièrem...

CAN 2016 Futsal : le Maroc champion d’Afrique !

Pendant que l'Algérie a brillé ...

Click to Hide Advanced Floating Content