Éliminatoires CAN 2019, Algérie – Togo (1-0) : Des Verts en clair-obscur

Un match. Deux mi-temps et deux visages. Quand ils font le jeu, les « Verts » sont redoutables. Quand ils déjouent, ils deviennent vulnérables. Ce dimanche soir, face au Togo, à l’occasion de la première journée des qualifications de la CAN 2019, l’Équipe nationale s’est imposée grâce à un nouveau but de Sofiane Hanni (1-0). Quarante-cinq premières minutes séduisantes et 45 autres inquiétantes. Tactiquement, l’EN se cherche une identité.

Pour commencer, ils sont revenus à leurs fondamentaux. Le même schéma que celui de la Coupe du Monde 2014 prôné par Vahid Halilhodzic. Quatre défenseurs et une sentinelle (Nabil Bentaleb) qui se positionne devant sur la dernière ligne sur les phases défensives. La nouveauté, c’est les latéraux qui montent d’un cran lorsque l’EN attaque. Cela a permis notamment à Youcef Attal de faire deux déboulés très intéressants  (7’ et 35’). Sur la première incursion, il a pu trouver Islam Slimani dans la profondeur mais le portier togolais a annihilé la tentative de l’avant-centre algérien. Sur la seconde, le pensionnaire du Paradou AC a éliminé 4 adversaires avant de se retrouver en position idéale pour frapper mais il a trop cherché à tirer du droit alors que le pied gauche aurait été une meilleure solution.

Attal en forme, Mahrez en panne

Cependant, si l’apport offensif de Attal était conséquent, il a quelque peu étouffé Riyad Mahrez que l’on n’a pas trop vu car aspiré par l’audace de son jeune compatriote. Cela explique la première période très moyenne du double Ballon d’Or Algérien. Le « Foxe » ne s’est jamais montré à son avantage parce qu’il n’a jamais vraiment été dans son match. Lucas Alcaraz, sélectionneur du « Club Algérie », n’a pas réajusté Mahrez qu’il aurait, peut-être, dû repositionner dans le cœur du jeu dans les 40 derniers mètres. La seule fois où il était dans l’axe, il a eu l’occasion de faire le break mais sa tentative a fini dans les gants du « keeper » des Éperviers.

 Le 4-4-2 (très ou trop)  flexible

Le premier changement (forcé), du driver espagnol est intervenu à la pause avec la sortie de Attal, touché au niveau de l’épaule, pour l’entrée de Sofiane Feghouli. Un changement qui montre bien que le rôle du « Paciste » était plus offensif mais ça a tout de même déséquilibré le bloc avec les moments de flottements lors du premier quart d’heure de la deuxième mi-temps. Les visiteurs ont pris le dessus au milieu de terrain. La raison ? Bentaleb et Guedioura jouaient très bas pour aider la défense. Conséquence, personne pour porter l’eau en attaque. Vous l’avez compris, concrètement, c’était un 3-5-2 avec un Feghouli, sorti sur blessure à un quart d’heure de la fin, obligé de couvrir le couloir droit quand l’équipe n’a pas la possession. Exactement comme l’avait fait Georges Leekens, ancien coach d’ « El Khadra » face au Nigéria en novembre dernier (défaite 3 buts à 1 à Uyo). Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’était brouillon en l’absence d’un « right back » de prédilection. Les rares fois où les Fennecs se sont rapprochés de la surface adverse, c’était sur des relances de Bentaleb. Le seul qui pouvait faire respirer le ballon d’ailleurs. Mais il a été, encore une fois, obligé de jouer contre nature.

En attendant la touche Alcaraz

Sur les deux rencontres (Guinée et Togo) de ce mois de juin, en plein ramadan, les coéquipiers de Yacine Brahimi, trop dribbleur pour l’occasion, ont réalisé l’essentiel sans vraiment convaincre. A la décharge du coach, le laps de temps court imparti pour découvrir son groupe sur le terrain. On ne peut donc pas lui reprocher de ne pas avoir retransmis sa méthode. Néanmoins, dans la gestion tactique, Alcaraz donne l’impression de ne pas trop oser rénover le jeu de sa troupe. Hier, il a opté pour le même plan que ses prédécesseurs. Tantôt du Halilhodzic, tantôt du Leekens mais on n’a pas vu une nouveauté si ce n’était la confiance placée en le jeune Attal qui a marqué des points face aux Togolais. La sortie de ce dernier a chamboulé tous le dispositif et diminué considérablement la fluidité constatée lors de la première moitié de l’empoignade. Est-ce Alcaraz qui a fait un mauvais coaching ou l’expérimenté Claude Le Roy qui a pris le dessus sur lui tactiquement? On vous laisse l’appréciation au milieu de cette véritable confusion…

Stade Mustapha-Tchaker : 11 juin 2017 à 22h
Arbitres : Jushua  Bondo, Oamogetse Godismang et Moemedi Monakwane (Botswana)
Buts : Hanni (23′),
Avertissements : Franco Atchou (23’), Ouro Sama (41’) (Togo) / Feghouli (49’). Hanni (32’) (ALG)

Algérie : M’bolhi (C), Attal (Feghouli 46’) (Medjani, Ghoulam, Mandi Bensebaïni, Guedioura, Bentaleb Hanni, Mahrez, Brahimi (Soudani 67’), Slimani / Entraîneur : Lucas Alcaraz

Togo : Bassa Djeri, Djene, Gbegnon,Ouro-Sama, Koulouni, Mlapa (Agbegniadan 58’)., Adebayor ,Atakora,Hilas, Laba, Atchou Koffi, Bebou / Entraîneur :Claude Leroy

Le résumé du match Algérie – Togo (1-0) :

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

FAF : Taoufik Korichi claque la porte de la DTN !

Coup de théâtre à la FAF ce samedi ! L'ancien DT...

– Saha Ramdankoum – صح رمضانكم‬‎

A l'occasion du mois sacré du Ramadan, toute l'é...

JS Kabylie : Jean Yves Chay nouvel entraineur

Le technicien français Jean Yves Chay...

PL : Slimani accusé de comportement violent

Auteur d’un geste d’humeur s...

USMBA : Une facture « pizza » de 400 millions !

L'info peut paraître loufoque, mais reste pour a...

U17 : l’Algérie boucle son stage en Tunisie par un match nul

La sélection algérienne de football des moins de...

Joueur Africain 2015: « lamentable » selon Yaya Touré !

Le footballeur ivoirien, Yaya Touré, quad...

Saha Ramdankoum – رمضان مبارك

A l'occasion du début du mois sacré de ramadan, ...

Programme TV du dimanche : Bensebaïni affronte Ghezzal

Le programme du dimanche avec le choc face à la ...

ALG-CAM: Belkaroui officiellement out !

C'est officiel, Hicham Belkaroui...

CAF – 1/8 de finale-bis : MO Béjaia-ES Tunis le 7 mai

Le match entre le MO Béjaia et l'Espérance de Tu...

KV Courtrai : Première titularisation de Youcef Attal

Le défenseur international algérien, You...