Gambie – Algérie (1-1) : Belmadi a l’épreuve du folklore africain

Ci-tôt lancé dans le grand bain de ces matchs à organisation folklorique comme seule l’Afrique à en offrir, Djamel Belmadi a su guider les siens vers un match nul plein d’espoir pour l’avenir. Retour sur une première sortie rocambolesque à Banjul.

La donne était simple : humiliée ces derniers mois, tout autant en manque d’inspiration que d’envie, l’équipe nationale que récupérait le nouveau sélectionneur national n’avait d’autre certitude que celle de la persistance de ses problèmes.

Si le ton a rapidement été donné en conférence de presse par le natif de Champigny-sur-Marne, il s’agissait ensuite de faire oublier sur le terrain les épisodes au mieux sans saveur, au pire d’une basse fadasse de Rajevac, Leekens, Alcaraz et Madjer.

Pour cela, le sélectionneur a opté pour un 11 particulièrement offensif. Le 4-2-3-1 décidé a vu le président M’bolhi prendre place dans les buts et enserré d’une défense Mandi – Tahrat – Bensebaïni – Fares qui franchira un cran supplémentaire au retour espéré des latéraux Ghoulam et Attal.

zetchi haddad contre gambie

Au milieu de terrain, le duo Bentaleb – Taider, complémentaire sur le papier, était chargé d’encadrer une attaque inédite : Brahimi, le capitaine, en numéro 10, Mahrez à droite, Ghezzal à gauche. Baghdad Bounedjah, l’homme au récent septuplé, occupant la pointe de l’attaque.

La formule a de quoi étonner. En effet, Mahrez et Ghezzal sont tous deux gauchers et tous deux d’un profil assez similaire. Dans le schéma de Belmadi, l’un est chargé de centrer (Ghezzal) et l’autre de rentrer sur son bon pied (Mahrez).

Le scenario de ce match est rocambolesque. 40 000 spectateurs prennent place dans un stade pouvant en contenir 25 000, à la manière des vieux stades européens dont les records d’affluence datent des années 30, brave époque où les tribunes étaient majoritairement debout et en carton pâte.

Après moultes hésitations, un échauffement ponctué de selfies avec les joueurs et agrémenté de supporters installés sur les lampadaires comme sur la main courante, le match débute enfin après un retard de 1h30.

mahrez frappe enroulee gambie

Le scénario désiré par le coach se produit : rapidement, El Khadra prend le dessus dans le jeu, se procure de nombreuses occasions et joue haut. Le pressing n’est pas intensif mais quoi de plus étonnant sur une pelouse qui ne favorisait ni les combinaisons, ni le jeu au sol, ni la santé des 22 acteurs. Mahrez, quoi qu’un peu emprunté, frôle l’ouverture du score d’un enroulé du gauche qui frôle le poteau.

On en revient à la pause sur un score de parité pas cher payé par les Verts. La seconde période leur permet rapidement de prendre les devants. Bounedjah, en confiance et particulièrement intéressant, s’arrache pour ouvrir le score. Il n’a pas le temps de réfléchir à une célébration de qualité que la Gambie, étonnamment technique, revient au score suite à une grossière faute de marquage de Bensebaini, décidément bien paradoxal depuis son début de saison.

brahimi solo gambie septembre

Si le score en restera là, il convient de noter les deux seules entrées de Feghouli et Slimani, potentiels titulaires en puissance qui devront cependant cravacher pour récupérer leur statut.

Ainsi s’achève la première de Djamel Belmadi. S’il est évidemment trop tôt pour tirer le moindre enseignement de son apport tactique, il a néanmoins su insuffler un certain esprit combatif à une équipe qui en manquait terriblement depuis une lointaine soirée endiablée brésilienne. Le football n’étant certes pas du catch, tâchons d’espérer que l’ancien meneur de jeu de l’Olympique de Marseille saura guider les siens vers les sommets du jeu.

La feuille de match :

Gambie 1-1 Algérie

Buts : Bounedjah (47′) / Ceesay (49′)
Avertissements : Bounedjah (7′), Mandi (35′) / Danso (7′)

Gambie : Jobe, Riether, Danso, Jagne, Jallow (Jallow86′), Adams, Sohna, Marreh (Ngum 75′), Sanneh, Carayol, Ceesay (Barrow 65′) / Entr. : Tom Saintfiet

Algérie : M’Bolhi – Mandi, Tahrat, Bensebaïni, Farès – Taïder, Bentaleb – Mahrez, Brahimi (C), Ghezzal (Feghouli, 71′) – Bounedjah (Slimani, 71′) / Entr. : Belmadi

Le résumé de la rencontre :

Walid, La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
DTN : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

DTN : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

UEFA LDC : Mahrez reçoit Belfodil à l’Etihad Stadium

UEFA LDC : Mahrez reçoit Belfodil à l’Etihad Stadium

LDC : Feghouli buteur face à Porto, Galatasaray en Europa League

LDC : Feghouli buteur face à Porto, Galatasaray en Europa League

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

EN : Conférence de presse du sélectionneur Lucas Alcaraz

Le nouveau sélectionneur des Verts, l'Espagnol ...

Officiel : Madjer remplace Alcaraz à la tête de l’Équipe nationale

C’est désormais officiel : Rabah Madjer...

FC Valence : Une porte anglaise pour Feghouli ?

L'ouverture d'une procédure disciplinaire du FC ...

Stade Rennais : Yazid Mansouri intègre la cellule recrutement

Libre de tout contrat après la fin de son aventu...

Premier League : Pourquoi Slimani peut vraiment exploser chez les Foxes

Après trois ans de bons et loyaux services au Sp...

EXCLU : Belaili gagne son combat contre la FAF !

Youssef Belaili a remporté aujo...

CM 2018 – Groupe B : les Verts derniers du groupe !

Battus par le Nigéria ce samedi...

EN : premier entrainement des Verts sous l’ère Belmadi

Les Verts ont effectué ce lundi 3 septembre leur...

Click to Hide Advanced Floating Content