Leekens: « J’aurais souhaité que l’on se montre plus patients avec moi »

La sentence est tombée ! Sans surprise, la FAF a mis fin à sa collaboration avec George Leekens au lendemain de l’élimination des Verts de la CAN-2017. Déjà éclaboussée par les scandales Gourcuff, puis Rajevac, la fédération a choisi de remercier son sélectionneur de la manière la plus douce. Dire qu’il démissionnait. Ce qui n’était pas franchement dans les intentions du Belge qui comptait faire de vieux os à la tête des Verts.

Concrètement, Georges Leekens n’avait nullement l’intention de remettre le tablier. Complètement en décalage avec la réalité, le sélectionneur national avait persisté à dire que l’équipe avait « fait le boulot » et s’est projeté même dans l’avenir. La décision de mettre fin à sa mission est venue logiquement de Mohamed Raouraoua, « refugié » à Paris depuis quelques jours pour des affaires personnelles.

Pour ne pas écorner d’avantage l’image de la FAF, le président de la fédération a maquillé donc le limogeage de George Leekens en démission, présentée en deux « actes », le premier annonçant qu’il s’en allait et le deuxième agrémenté d’une petite déclaration qui justifierait sa décision. Comme on l’avait offert, la veille, plusieurs occasion de partir dignement, cette histoire sonne tout bonnement faux !

A preuve, le Belge se voyait rester encore. « Dommage, j’aurais souhaité que l’on se montre plus patients avec nous afin de reconstruire cette équipe nationale sur de bonnes bases. C’était un plaisir de travailler pour l’Algérie. Je suis persuadé que j’avais les possibilités pour réussir dans ma mission, mais le temps m’a joué un mauvais tour », a t-il déclaré à l’APS.

Le Belge a fini par demander à « tout le monde de faire confiance à cette équipe. Je remercie aussi tout le monde pour l’accueil qui m’a été réservé depuis mon retour en Algérie. Je resterai toujours un fervent supporter des Verts », a t-il assuré.
Pour la petite histoire, aucune décision n’est prise concernant l’avenir des autres membres du staff technique. Seul l’avenir de Patrick De Wilde est lié directement à celui de Leekens. D’ailleurs, la FAF s’y prise par deux fois sur cette question précisément, annonçant que « tout le staff est remercié » avant de se reprendre et rectifier le tir en annonçant laconiquement que « Leekens remercie son staff ».

De son côté, Mohamed Raouraoua reste à Paris le temps que passe l’orage a fait savoir à la chaîne Ennahar qu’il ne démissionnera pas de son poste. Au même moment, l’EN a atterri à l’aéroport Houari Boumediène sous une surveillance policière inhabituel.

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Benzia : « Je ne peux pas refuser une sélection »

Pas certain de disputer la CAN en raison de la c...

Saphir Taïder : « Je pense qu’on a fait plaisir au public ! »

Saphir Taïder, l'auteur d'un but magnifique flas...

Serie A : Un « Grande » Ghoulam porte le Napoli à hauteur de la Juve !

Alors que la Juve menaçait de faire cavalier seu...

LFP : AG élective le 5 juin à Sidi Moussa

L'Assemblée générale élective de la Ligue de foo...

Espagne : Alcaraz retrouve un job à Almeria

Lucas Alcaraz n’est pas resté l...

Ligue 1 : le MCA et l’USMH se neutralisent (0-0) à huis clos

Dans un match à huis clos le derby algérois a ac...

Coupe d’Algérie : Programme des 1/8es de finale

Les huitièmes de finale de la coupe d'Algérie se joueront mardi et mercredi proc...

Guedioura : « Impatient de jouer le match face au Nigéria ! »

Alors que les Fennecs ont repris la com...

Europa League : Anderlecht s’impose contre Prague avec un bijou de Hanni !

Éliminés de la course à la Ligue des Champio...

Rajevac : «  M’Bolhi est important pour le groupe »

Milovan Rajevac a défendu la convocation de Rais M’Bolhi dans le groupe qui affr...

Click to Hide Advanced Floating Content