Poste par poste, la liste de Belmadi passée au scanner

La nouvelle liste de Djamel Belmadi pour le match face au Togo ne manque pas de faire débat. Au sommaire, choix forts et surprises. Retour sur les nouvelles décisions du sélectionneur national avec l’esquisse d’une hiérarchie qui se met en place pour chaque poste. Pas de doute, le patron des Verts, après avoir effectué un large tour d’horizon, compte fermer petit à petit son groupe pour travailler avec un effectif stable.

Avec en ligne de mire la CAN 2019 en juillet prochain, Djamel Belmadi est en train de bâtir progressivement et intelligemment son groupe en respectant sa philosophie exposée : redistribution des cartes et nouvelle chance donnée à tout le monde. Il parait évident que le sélectionneur national entend voir à l’œuvre un maximum de joueurs avant de fermer très prochainement son groupe (en mars ?) et éliminer ceux qui ne rentrent pas (mentalement ou sportivement) dans son projet de jeu.

M’Bolhi, le Raïs et ses lieutenants

Au poste de gardien de but, il n’y a aucune surprise. M’Bolhi sera évidemment de la partie et il sera supplée par Doukha et Zeghba. Leader de la Ligue 2 française avec le FC Metz, Oukidja complète la liste étonnamment composée de 4 joueurs. Il faut sans doute analyser la présence de ce dernier par la forme étincelante qu’il affiche avec Metz et la volonté de l’entraineur des gardiens Aziz Bouras de mettre la pression à tout ses portiers. Derrière M’Bolhi, remis de sa blessure, la hiérarchie n’est donc pas vraiment établie alors que Salhi (JSK) frappe également à la porte.

La hiérarchie est bien établie pour les latéraux

En défense, Aissa Mandi est sorti de la liste ! On s’inquiétait de son sort, le voilà absent du stage au lendemain d’un match étincelant face au FC Barcelone. En réalité, un cumul de cartons rend le joueur indisponible pour le match à venir. L’occasion pour lui de faire un break avec la sélection jusqu’au mois de mars prochain et de réfléchir à son nouveau statut de joker. L’étoile montante Youcef Atal, encore impérial avec l’OGC Nice ce week-end, est doublé par Mehdi Zeffane (26 ans) qui n’a pourtant jamais fait l’unanimité, ni en club, ni en sélection. Dans sa volonté de redonner une seconde chance à tout le monde, Belmadi a fait appel au défenseur Rennais qui ne devra pas le décevoir au risque de re-disparaitre aussi vite qu’un Belfodil ou Ghezzal. En embuscade Belkhiter du Club Africain est réserviste.

Concernant le poste de latéral gauche, et en attendant le retour sur les terrains de Faouzi Ghoulam (out depuis 1 an !), Belmadi a naturellement renouvelé sa confiance à Mohamed Farès (22 ans) qui dispose d’une belle marge de progression. Sa doublure sera Ayoub Abdellaoui (25 ans) qui s’adapte convenablement à son nouvel environnement en Suisse et qui entend bien mettre sa polyvalence à la disposition du groupe.

La paire Tahrat-Bensebaini et les doublures

Dans l’axe Rafik Halliche (32 ans), lui, continue d’être appelé. Pour certains, il encadre les jeunes et incarne la grinta algérienne. Pour d’autres, il est cramé depuis 4 ans. Sans faire de bruit, le doyen du groupe (première convocation il y a 10 ans en 2008 !) attend son heure. On retrouvera à ses côtés Mehdi Tahrat, la nouvelle tour de contrôle de Belmadi qui nous a fait le plaisir de discuter avec nous dans « C’est vous l’Expert » et le plus décrié Ramy Bensebaini. Faute de sérieuse concurrence à ce poste, le seul gaucher dans ce secteur continue de bénéficier de la confiance du staff technique malgré son irrégularité. A seulement 23 ans, il ne faut toutefois pas condamner un joueur qui jouit malgré tout d’une belle côte sur le marché des transferts. A lui de profiter de sa situation pour emmagasiner de l’expérience et progresser dans ce poste le plus exposé à la critique. Le cas échéant le rugueux Djamel Benlamri (28 ans) est impatient de saisir sa chance et prouver qu’il n’est pas là par hasard. Enfin, choix plus énigmatique de cette liste qui comprend 5 défenseurs centraux, Ilias Hassani (23 ans) est présent en dépit du faible championnat (bulgare) dans lequel il évolue.

Bentaleb absent, l’heure de Bennacer

Au milieu de terrain, nouvelle décision forte du sélectionneur. Elle est importante, parce que le joueur reste sur trois titularisations consécutives, et il s’agit de Nabil Bentaleb qui est tout bonnement écarté de la liste des convoqués. Sa mésentente persistante avec un cadre du groupe ou sa paire assez décriée avec Saphir Taïder lui a probablement coûté sa place. Belmadi a choisi de sacrifier le moins en forme du moment, envoyant un message clair à son groupe : état d’esprit et performance sont les principaux critères de sélection aux yeux du sélectionneur.

Ismaël Bennacer, extrêmement intéressant en club, est appelé et devrait voir son temps de jeu progresser dans une position essentiellement de relayeur. À ses côtés, le jeune appelé Oussama Chita (22 ans) à une chance de s’illustrer dans sa position préférentielle de véritable sentinelle devant la défense. Faisant figure d’ancien dans le secteur finalement très pauvre du milieu défensif, le régulier Saphir Taïder (26 ans, 44 sélections) espère gagner la confiance totale de Belmadi et s’intégrer solidement dans le projet de jeu du sélectionneur qui a décidé de sacrifier Guedioura ou Abeid (trop souvent blessé). On notera que Lekhal est toujours en attente de son passeport et devra visiblement patienter le prochain stage pour avoir sa chance.

 La concurrence bat son plein sur les ailes

C’est clairement un secteur de jeu où la qualité ne manque pas. Indiscutable et en pleine progression en club, Riyad Mahrez reste forcément le numéro 1 à son poste sur le couloir droit même si Sofiane Feghouli, plus hargneux et combatif, semble mieux indiqué pour les matchs en Afrique. Très à l’aise à droite, le gaucher Adam Ounas frappe lui aussi à la porte du onze titulaire alors que Saïd Benrahma est sur la liste d’attente et Zinédine Ferhat visiblement hors des plans du sélectionneur.

Sur l’aile gauche, la place de Yacine Brahimi (28 ans, 45 sélections) est de plus en plus menacé. Inconstant ces derniers temps sous le maillot algérien, le joueur de Porto arrivé blessé en sélection pourrait céder sa place à Youcef Belaïli que Belmadi entend relancer et dont il apprécie depuis longtemps les qualités. Le virevoltant Bentahar Meziane est également une solution supplémentaire qui profite de la mise à l’écart sans doute définitive de Rachid Ghezzal et de la blessure pour une longue durée de Hilal Soudani.

Benzia la clef, Bounedjah l’arme fatale

S’il y a un joueur qui occupe une place spéciale dans les plans de Belmadi c’est bien Yassine Benzia. L’attaquant de Fenerbahce est le seul joueur pouvant véritablement répondre au profil de joueur axial. Préféré à Hanni ou Boudebouz, l’ancien Lillois a une carte importante à jouer face au Togo dans ce registre si particulier où Brahimi et Feghouli ont montré qu’ils n’ont pas forcément les qualités requises.

En pointe, enfin, Islam Slimani (30 ans) qui enchaîne les matchs à Fenerbahce sans pour autant être décisif, est présent mais son statut n’est clairement plus le même en sélection. La faute à un Baghad Bounedjah (26 ans) en pleine ascension. Maillon fort du système Belmadi, le buteur complet d’Al Sadd, dont le peuple algérien espère qu’il rejoindra enfin un championnat majeur, a véritablement pris les commandes en attaque.

La liste des joueurs convoqués (avec un classement selon la hiérarchie)

Gardiens de buts :

M’Bolhi, Doukha, Zeghba, Oukidja

Défenseurs latéraux (droits et gauches) :

Atal, Zeffane et Farès, Abdellaoui

Défenseurs centraux :

Tahrat, Bensebaini, Halliche, Benlamri, Hassani

Milieux défensifs :

Taïder, Bennacer, Chita

Milieux offensifs (droits et gauches) :

Mahrez, Feghouli, Ounas et Brahimi, Belaïli, Meziane

Attaquants :

Bounedjah, Benzia*, Slimani

Walid Passas (avec Yassine B), La Gazette du Fennec


à VOIR aussi
« C’est vous l’Expert »: à la découverte de Victor Lekhal !

« C’est vous l’Expert »: à la découverte de Victor Lekhal !

Angers SCO : El Melali en route pour l’ES Tunis

Angers SCO : El Melali en route pour l’ES Tunis

Fulham : Ranieri pour sauver le soldat Slimani ?

Fulham : Ranieri pour sauver le soldat Slimani ?

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

JO 2016 : le Honduras se prépare face au Nigéria

La sélection hondurienne des moins de 23 ans (U-...

CAF : MO Béjaïa – ES Tunis en 8e de finale bis

Le MO Béjaia affrontera l'ES Tunis en huitièmes ...

Mercato : une offre de 7 M€ du Bétis Séville pour Boudebouz

Dans le viseur de nombreux clubs européens qui n...

EN : Halilhodzic ne viendra pas !

Vahid Halilhodzic ne sera pas l...

Ligue 1 : Programme de la 26e journée

La 26ème journée de Ligue 1 sera marquée par un ...

Officiel : Madjer remplace Alcaraz à la tête de l’Équipe nationale

C’est désormais officiel : Rabah Madjer...

U20 : Les Algériens ce mercredi à Nouakchott

La sélection algérienne des U20 s'envolera ce me...

Italie : Naples perd la tête, Sarri regrette Ghoulam

Mauvaise nouvelle en Serie A pour le ...

Rolland Courbis pressenti à la tête des Verts selon Canal+ !

Selon une information de la chaine française Can...

Premier League : Mahrez ouvre la voie, Leicester fonce vers le titre !

Pour le compte de la 35ème journée de Premie...

Click to Hide Advanced Floating Content