Rabah Madjer : « L’EN est en crise mais entre de bonnes mains ! »

Séduisant ou désespérant – c’est selon – Rabah Madjer s’est présenté ce mercredi devant la presse. Avec énergie, mais sans beaucoup d’arguments, le nouveau sélectionneur national a essayé d’expliquer certains de ses choix et rassurer sur l’avenir de l’EN. Comme lors de sa « première » au lendemain de sa nomination, l’homme à la talonnade a laissé une impression mitigée.

« L’équipe est entre de bonnes mains »

Bien que très critiqué, Rabah Madjer garde le sourire. Ce qui ne l’a pas empêché de dresser un tableau peu reluisant de la sélection algérienne. « L’Équipe Nationale est en crise. Ceci est réalité qu’on ne peut pas occulter », a-t-il asséné de prime abord et d’expliquer que « les joueurs sont atteints psychologiquement. Ils sont dans une situation de doute. C’est pour cela qu’on a axé une partie de notre préparation sur ce volet », a expliqué le sélectionneur national. Ce dernier a assuré, néanmoins, que « les joueurs ont été perceptifs. Je pense que mon message est bien passé », a-t-il assuré. Ce qui est du moins vrai dans la mesure où le statut d’aînés du trio qui compose le staff technique fait que les joueurs sont très respectueux. « Quand Ighil était sélectionneur, certains joueurs n’étaient pas encore nés. De même que Madjer et Menad qui ont remportés une CAN lors de l’année de naissance de la plupart des joueurs sélectionnés. Leur vécu fait que les joueurs sont très respectueux » nous a confié une source interne. Après, au-delà de ce rapport respectueux, les joueurs attendent de voir ce que va proposer le trio en terme de projet de jeu. En attendant, Rabah Madjer a fièrement assuré que « l’EN est entre de bonnes mains ». On ne demande qu’à voir.

« Le match du Nigéria, on doit le gagner à tout prix »

Rabah Madjer veut impérativement réussir sa première sortie avec les Verts. Déjà très critiqué pour la manière avec laquelle il a été « parachuté » à la tête de l’EN, le champion d’Afrique 1990 sait combien il est important de gagner ce premier match pour calmer les esprits autour de lui. « Pour moi, le Nigéria n’est pas un match insignifiant. C’est le premier match des éliminatoires de la coupe du Monde. C’est du moins comme ça que je le vois. Nous devons le gagner à tout prix. C’est ce que j’ai dit aux joueurs. Car, un succès fera beaucoup de bien au moral des joueurs. C’est un gage de confiance pour nous aussi !».

« Le grand chantier, c’est pour après la Centre-Afrique »

Très critiqué pour ses choix de joueurs pour les deux matches du Nigéria et de la République Centreafricaine, Rabah Madjer a laissé entendre qu’il y aura un grand chamboulement après les deux matches du 10 et 14 novembre. « On a préparé le match du Nigéria dans l’urgence. Le gros chantier débutera après ces deux matches. Mes assistants et moi allons ratisser large à la recherche des oiseaux rares. Nous allons entamer une vaste opération de prospection pour renforcer le groupe. Les joueurs qui répondent au profil recherché seront appelés. Car il ne s’agit pas seulement de savoir faire un dribble et passer … », a déclaré Madjer. Reste à savoir si cela n’annonce pas une grande purge dans les rangs de l’EN pour un sélectionneur qui parle également de stabilité.

« Fini la sélection des joueurs par téléphone, le mien ne sonne plus ! »

C’était plus fort que lui. Il fallait bien qu’il envoie une pique à son ennemi déclaré Mohamed Raouraoua. « Nous allons aller dans les différents stades. Nous n’avons pas eu le temps de prospecter, mais on le fera après ces deux matches. On ira juger sur pièce. Et là je dis, l’ère des sélections au téléphone est révolu. Moi, on ne m’appellera pas pour me dire de prendre untel ou untel. Le téléphone ne sonne plus et s’il sonne, il ne décroche pas ! ». Raouraoua appréciera.

«L’Afrique a ses spécificités, nous avons besoin d’un profil de joueurs bien précis »

L’idée ou du moins le constat a été fait par Meziane Ighil lors de la première conférence de presse du nouveau staff technique. « Notre EN a du mal à évoluer en Afrique parce que nos joueurs ne s’y sont pas habitués. Il faut jouer à l’africaine », a-t-il expliqué. L’idée semble avoir été adoptée par Rabah Madjer qui a défini un profil précis de joueurs à recruter à l’avenir. «L’Afrique est un contexte très particulier. Il ne suffit pas seulement de savoir jouer au ballon. Je ne cherche pas des joueurs spécialement techniques. Le physique est très important. Il faut avant tout des joueurs athlétiques, impressionnants. Des joueurs qui peuvent tenir le choc en Afrique ». En gros, Rabah Madjer veut des Samir Zaoui à tout-va !

«Chaouchi a été convoqué pour services rendus »

Naturellement, Rabah Madjer a eu aussi à répondre aux inévitables questions sur les choix de certains joueurs. Comme la convocation de Faouzi Chaouchi par exemple. « Je l’ai convié pour les services rendus à l’équipe nationale. C’est un garçon qui a des qualités. Il ne faut pas oublié qu’à une époque, c’était l’un des meilleurs à son poste. Je n’ai pas la mémoire courte », a-t-il dit. Quant à Feghouli et Mbolhi « les portes leurs sont toujours ouvertes. Il ne s’agit pas d’une mise à l’écart définitive. C’est des choix conjoncturels. J’ai décidé de ne pas appeler Mbolhi par respect à son statut. Je voulais tester d’autres gardiens sans plus. Il en est de même pour Feghouli. Ceux sont là deux joueurs qui ont toujours répondu à l’appel de la sélection. Je suis respectueux de ce qu’ils ont donné. Je ne suis pas là pour effacer leur histoire avec l’EN », assène t-il.

« Certains ont touché à ma dignité »

Enfin, Rabah Madjer s’est dit très affecté par les attaques qu’il a essuyé ces derniers temps. « Je ne comprends pas pourquoi toute cette méchanceté gratuite. Je veux bien qu’on me critique sur mes choix, sur les résultats de l’EN. Mais là, on n’a même pas commencé à travailler et certains se sont déjà déchaînés sur moi. Il y a des critiques qui font mal. On a, à un certain moment, touché à ma dignité et c’est très grave », regrette t-il, invitant les gens de la presse à s’unir autour de l’équipe nationale « qui nous appartient à tous ». Mouais !

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Résultats Foot #9 : Mahrez encore décisif, Bentaleb toujours sur le banc

Comme chaque week-end, « La Semaine du Fenne...

Yassine Benzia : « L’Algérie ? un choix mûrement réfléchi »

Annoncé ce matin par la FAF, l'arrivée de Yassin...

Club Africain : Belkaraoui libéré pour qualifier Djabou

Selon le quotidien Ettounssisa, le club Africain...

Publicité : Nike partenaire de La Gazette du Fennec !

Comme vous pouvez le constater durant cette ...

La carrière pro du latéral gauche Ahmed Touba démarre en Belgique !

Régulièrement convoqué en équipe première du ...

Stefano Pioli veut Taïder à la Fiorentina pour 8 millions d’euros

Souvent annoncé du côté de la Fiorentina...

Programme du samedi : Slimani débute au King Power Stadium

Grande journée de première pour certains interna...

Leicester : changement de vie pour le scout qui a découvert Mahrez !

Le superviseur de Leicester qui a découvert Riya...

Un tirage au sort plus incertain que jamais

Le contingent africain en Coupe du Monde de la F...