Zambie – Algérie : un vrai « quitte ou double » pour les Fennecs !

C’est un match qui est dans toutes les têtes. Un virage important dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2018. La double confrontation de l’équipe nationale face à la Zambie (02 et 05 septembre) est un véritable match de la vie sur le chemin vers la Russie. Deux rencontres que les Fennecs se doivent de gagner. Mais pas que… Les chances d’enchaîner un troisième Mondial de suite dépendent aussi de l’autre double-opposition entre le Nigéria et le Cameroun. La Gazette du Fennec sort les calculettes !

Ça sera une vraie explication à quitte ou double. En premier lieu, il ne faudra pas juste ne pas perdre. Il est tout simplement recommandé de gagner pour tenter de refaire un retard conséquent de 5 unités sur le leader nigérian. Le 14 mai dernier, lors de sa toute première conférence de presse ayant suivi sa désignation à la tête de la barre technique, Lucas Alcaraz, s’était déjà projeté vers cette date décisive. « Nous allons préparer minutieusement les deux matches contre la Zambie. Les joueurs et le staff sont conscients de leurs responsabilités, de la tâche qui les attend et de l’importance de ces deux matches. Je suis convaincu que si nous battons la Zambie, nous pourrons nous qualifier. Si nous arrivons au dernier match avec un mental élevé et une confiance retrouvée grâce à une série de victoires, nous affronterons nos adversaires avec davantage de confiance. Il faut reconnaître que nous ne sommes pas favoris, mais nous devons tout faire pour obtenir le maximum de points et de victoires », avait-il prédit. Entre la prédiction et la réalité, il y a l’action. Et elle doit être bien exécutée.

L’EN n’est pas maître de son destin

Depuis, le technicien espagnol a eu le temps de diriger deux rencontres depuis le banc de l’Algérie pour autant de victoires. Niveau résultat, c’était bien. Dans le contenu, les Verts peuvent (doivent) mieux faire pour poursuivre une convalescence express coïncidant avec un agenda fatidique. Les succès face à la Guinée (amical) et au Togo (éliminatoires de la CAN 2019) ont permis aux coéquipiers de Sofiane Hanni de respirer après une désastreuse Coupe d’Afrique des nations 2017 au Gabon. Pour le jeu, il est recommandé de repasser une autre fois. A défaut d’être spectaculaire, « El Khadra » a été efficace mais pas vraiment réaliste puisque le dernier geste est vraiment à parfaire. Avec les échéances à venir, la finition vient bien avant l’esthétique footballistique. Car après tout, seul le résultat numérique comptera pour le décompte final dans cette campagne qualificative qui s’annonce harassante. Même en cas de sans faute et carton plein face aux « Chipolopolos ». En effet, le sort de l’EN dépendra aussi du score entre le Nigéria et le Cameroun qui s’affronteront, eux aussi, à deux reprises en l’espace d’une semaine.

Équations et facteur « x »

Le meilleur scenario qui soit, c’est celui où les Nigérians et Camerounais se quittent dos à dos et que la troupe à Alcaraz empoche 6 points. Ça serait l’idéal parce qu’ils reviendront à une seule longueur des « Super Eagles » avant d’aller défier, au mois d’octobre, les « Lions Indomptables » à Yaoundé puis recevoir les Champions d’Afrique 2013 au stade Hamlaoui de Constantine en novembre. Ainsi, les « Fennecs » auront leur destin entre leurs pieds.

Après, il y a le cas de figure où nos Dz ramènent le nul des terres zambiennes et s’imposent dans l’antre de Constantine. Le tout conjugué au partage, par deux reprises, des points dans l’autre rencontre. Avec ces données, les Nigérians auront 8 unités au compteur contre 5 pour l’Algérie. A partir de là, la mission se corsera. Non seulement les Verts devront l’emporter par plus de deux buts lors de la 6e journée face au Nigéria mais ils seront aussi dans l’obligation d’aller gagner au Cameroun lors du 5e round. On ne va pas se le cacher, la Russie risque d’être à mille lieues. Pour zoomer sur la rencontre Algérie – Zambie, il y a aussi l’hypothèse où les deux confrontations ne connaissent aucun vainqueur. Nos « Mondialistes » n’auront compilé que 3 points contre 8 pour le Nigéria. Les jeux seront quasiment faits. Sauf si…

Gare à l’appétit des « Lions »

On a tendance à axer les regards sur la pôle. Toutefois, des éliminatoires, ça peut aller très vite. Il y aura aussi le probable retour du Cameroun. Hugo Broos et ses ouailles pourraient ramener le nul d’Uyo avant de s’imposer à Yaoundé contre la troupe à Gernot Rohr. Si l’Algérie remportera ses deux batailles zambiennes, cela embrasera les « qualifiers » puisque le « Club Algérie » aura 7 points. Tout comme le Nigéria contre 6 pour les héritiers de Roger Mila. Le sprint final deviendra alors infernal et chaque sélection jouera une finale lors des confrontations directes. Surtout la notre puisque Yacine Brahimi et consorts devront s’expliquer face à ces deux prétendants lors des deux dernières journées. Il ne faudra donc pas exclure ce finish à trois qui est très probable. Un ticket pour le tournoi universel pour trois sélections ayant toutes pris part à la dernière édition au Brésil (2014). C’est certainement cette probabilité qui a traversé l’esprit de Lucas Alcaraz. Le successeur de Georges Leekens avait indiqué qu’il était « convaincu que si nous battons la Zambie, nous pourrons nous qualifier. Si nous arrivons au dernier match avec un mental élevé et une confiance retrouvée grâce à une série de victoires, nous affronterons nos adversaires avec davantage de confiance. Il faut reconnaître que nous ne sommes pas favoris, mais nous devons tout faire pour obtenir le maximum de points et de victoires».  Pour cela, il faudra dompter les « Lions » et déplumer les « Eagles » afin de survivre dans une faune footballistique des plus sauvages. Là où seul le plus fort survivra.

Mohamed Touileb, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Ligue 1 : Mandi et Boudebouz impériaux !

Week-end ensoleillé pour nos Fennecs de France q...

Mahrez figure dans l’équipe type du jeu FIFA 16 !

Consacré dans le réel meilleur joueur de Pre...

Mercato : Belkalem retourne à la JSK

Cinq ans après sa première e...

CAF : le nouveau président Ahmad Ahmad a entamé son travail

Le président de la Confédération Africaine de Fo...

Lopetegui viré, la légende Rui Barros au chevet du FC Porto !

Comme nous vous l'indiquions dernièrement, ...

Distinction : Morceli lauréat du 10e Panthéon de la Gloire du Sport Africain

L'athlète algérien Noureddine Morceli, le Ghanée...

Schürmann choisit Slimani, Bentaleb et Bensebaïni pour Rio !

Après un tête-à-tête avec Raouraoua à Doha, le s...

Premier League : le duo Mahrez-Vardy a encore frappé !

Incroyable Leicester City qui a dominé Chelsea 2...

League Cup : Slimani buteur face à Liverpool

Fraichement écarté de l’Équipe nationale,...

Tirage au sort CAN 2017 : l’Algérie espère un tirage clément

Habituée aux tirages difficiles avec la CAF, la ...

Lyon : Rachid Ghezzal de retour mais toujours pas fixé sur son avenir

Incorporé lors des vingt cinq dernières minutes ...

Europa League : Hanni et Bentaleb taille patron !

Après la Ligue des Champions place à la...