Madoui dans les petits papiers de la FAF

Dans une démarche jusqu’ici étrangère à la FAF, celle-ci vient de lancer un appel à candidature pour le recrutement du futur sélectionneur des A’. La Fédération a invité les entraîneurs désireux de prendre le poste à envoyer leur dossier de candidature avant le 15 février prochain, ouvrant la porte grande aux techniciens locaux, précise la FAF dans son communiqué.

Jusqu’ici, la fédération algérienne de football a confié les destinées de la sélection A’ aux sélectionneurs des A qui cumulaient ainsi deux fonctions. C’était ainsi le cas de Christian Gourcuff, puis de ses deux successeurs Milovan Rajevac et Georges Leekens. Il semblerait cette fois-ci que le coach des A’ sera indépendant des A, comme à l’époque de Abdelhak Benchikha qui a conduit la sélection des joueurs locaux au CHAN 2011 au Soudan.

En dépit de cet appel à candidature, premier du genre à la FAF, une source sure a confié à La Gazette du Fennec que Mohamed Raouraoua, qui briguera bien un nouveau mandat à la tête de la FAF, aurait déjà son « favori ». En effet, notre source nous a confié que « El Hadj » voudrait engager Kheireddine Madoui, l’actuel coach de l’Entente de Sétif.

Depuis Paris où il se trouve encore, le président de la FAF a appelé Hassan Hammar, le boss de l’Entente et lui a fait savoir qu’il voudrait proposer au jeune technicien un poste d’entraineur national à la FAF. Raouraoua a fait savoir à son interlocuteur qu’il voudrait le recevoir lui et Madoui à Sidi Moussa à son retour du Gabon où il doit s’envoler incessamment pour assister à la finale de la CAN 2017.

Entraineur en chef des A’ et adjoint chez les A ?

Notre source nous a indiqué que Madoui (39 ans) pourrait hériter de la double casquette d’entraineur en chef des A’ mais aussi entraîneur adjoint des A au sein d’un futur staff élargi. Vainqueur de la Ligue des champions d’Afrique et du championnat d’Algérie avec l’Entente en 2014, Madoui a prouvé en très peu de temps qu’il avait les compétences pour prétendre faire partie des staffs de l’EN.

Indice fort de la possible désignation de Kheireddine Madoui par la FAF, la clause qu’il a incluse à son nouveau contrat avec l’ES Sétif ce mardi. En effet, le jeune entraîneur, de retour d’une pige lucrative en Arabie Saoudite, est partant pour un contrat de 4 ans qu’il pourra néanmoins résilier à sa guise en cas de proposition de la FAF. Ça coule de source …

Nabil Boughanem, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Premier League : Mahrez récidive et offre la victoire à Leicester !

Match compliqué pour les hommes de Claudio Ranie...

Défense : quatre candidats du cru pour bétonner

La révolution au niveau de l’ef...

Algérie – Sénégal : l’EN attendue au tournant

Battues 2-1 par la Guinée de Luis Fernandez vendredi dernier à Alger, les poulai...

Présidence de la Fifa : la CAF soutien Cheikh Salman

La Confédération africaine de Football (CAF) a a...

ALG-TUN, J-1 : Le point sur les blessés

L'équipe nationale a effectu...

Les Verts presque au complet sous les ordres de Madjer

La sélection nationale de football poursu...

Le Nigeria, premier pays africain exportateur de footballeurs en Europe

Classé 10ème au niveau mondial, le Niger...

Moreirense : Débuts officiels de Belkaroui

Le défenseur international algérien Hich...

Handball : les Verts sont prêts pour la Coupe d’Afrique !

La sélection algérienne de handball, championne ...

U17 : 32 joueurs convoqués pour un stage

Après la sélection U21 et U20 c'est au tour de l...