U23 : Pour avoir insulté Schurmann, Ferhat risque le renvoi !

Coupable d’avoir insulté le sélectionneur national, Pierre-André Schurmann, lors du tournoi des U23 en Corée du Sud, Zinédine Ferhat risque d’être renvoyé définitivement de l’EN et donc de rater les JO. Son cas sera statué par la FAF prochainement.

La tournée de la sélection olympique en Corée du Sud a connu quelques incidents en interne. Conséquence des deux défaites en amical ou pas, Pierre-André Schurmann a eu à gérer quelques foyers de tension. Mais sans conteste, le cas le plus épineux est celui de Zinédine Ferhat, qui a eu carrément maille à partir avec le sélectionneur.

Selon une source présente sur place, l’attaquant de l’USMA a prononcé quelques mots très durs à l’encontre du sélectionneur des U23, coupable à ses yeux de ne pas l’avoir titularisé lors du deuxième match face à la Corée du Sud qui a vu les Verts s’incliner sur le score de trois buts à zéro. En colère, le numéro 7 des Verts aurait même insulté le Suisse. Ce qui a poussé ce dernier à rédiger un rapport accablant à son sujet qu’il a déposé sur le bureau du président de la FAF, Mohamed Raouraoua, dès son retour à Alger.

ferhat_algerie_egypt_u23

En principe, le dossier de Ferhat sera étudié dans les tous prochains jours et un renvoi pur et simple pourrait être prononcé à son égard, qui plus est, il n’en est pas à sa première incartade du genre. En effet, l’enfant de Bordj Menael a été renvoyé une première fois d’un stage des U23 pour avoir osé prendre une communication téléphonique en pleine séance vidéo. Pierre-André Scurmann a pris ça pour un manque de respect au staff et à ses coéquipiers. Après une légère mise à l’écart, il a été réhabilité pour les éliminatoires, puis pour la CAN du Sénégal avec un rendement au-dessus du lot.

Mais avoir de la technique ne suffit pas. Sans la discipline et le respect de l’autre, ça ne marche pas. Zinédine Ferhat a été « sauvé » une première fois par son président Ali Haddad qui avait demandé « gentiment » sa réhabilitation. Pas sûr qu’il veuille intervenir cette fois-ci.

C’est irresponsable de saboter une carrière internationale qui s’annonce prometteuse sur un coup de sang. Ferhat n’a pas réfléchi aux conséquences de sa réaction. Il a agi par égoïsme. Par conséquent, il risque de se priver des JO, événement quand même majeur pour un jeune joueur comme lui, et privera par ricochet l’EN, en manque affreux de renforts, de ses services.

La lourde défaite 3-0 face à la Corée du Sud:

Nabil Boughanem, la Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Affaire de corruption Plateau United – USMA : nouveau rebondissement

L'affaire de tentative de corruption de l'arbitr...

West Ham : Feghouli s’illustre contre West Bromwich

L'international algérien de West Ham Sof...

Compétitions africaines des clubs : le programme des 16èmes de finale

Les tours préliminaires passés, cap vers les 16è...

Aulas : « Si Dieu veut, on trouvera un accord avec Ghezzal prochainement »

Ghezzal "va prolonger" son contrat avec l'Olympi...

Mercato : Belfodil avec le Standard jusqu’en 2018

Arrivé libre l'été dernier en provenance de Bani...

Leekens : « On a fait le boulot »

Comme on s'y attendait depuis la défaite contre...

Algérie – Mauritanie : un système à définir et des places à prendre !

Pour la dernière ligne droite de la préparation ...

CHAN 2018 – éliminatoires : le tirage au sort aujourd’hui à Libreville !

La Confédération Africaine de Football a annoncé...

Départ de Gourcuff : le blackout de Raouraoua !

Présent au stade Bologhine ce dimanche après-mid...

Betis Seville : Mandi, en forme, de retour à l’entraînement

Grand absent du match contre le Lesotho car il a...

Premier League : Mahrez et Leicester proches du titre !

En s’imposant douloureusement 1-0 contre Southam...

Schürmann choisit Slimani, Bentaleb et Bensebaïni pour Rio !

Après un tête-à-tête avec Raouraoua à Doha, le s...