Cameroun : Gros scandales chez les Lions Indomptables !

L’affaire Bensebaini qui a éclaboussé le stage de l’EN, qui a débuté ce lundi, passerait presque pour du pipi de chat face à la grosse polémique qui secoue le Cameroun à l’heure qu’il est. Hugo Broos est carrément accusé de marchandage de place en sélection. Rien que ça, faits rares pour cette sélection ? L’histoire nous prouve que non !

L’affaire est tellement sérieuse que la fédération camerounaise a dû publier ce mardi un communiqué pour rétablir la vérité, s’il en est. Finalement, la polémique née des choix d’Hugo Broos pour le match de l’Algérie dépasse de loin une simple politique de rajeunissement des effectifs, comme on a pu l’entendre à un moment ou un autre de la bouche même du technicien belge.

En ce début de semaine, des informations faisant état de marchandage de places en sélection moyennant rémunération, de chantage et de falsification de documents ont polarisé l’actualité des Lions Indomptables déjà ébranlés par l’accident cardio-vasculaire dont a été victime leur capitaine emblématique, Rigobert Song.

Marchandage de « convocations », falsifications de documents, gros scandale chez les Lions Indomptables !

Ce mardi, le gardien de but de l’Union de Douala (D1, Cameroun), Moïse Pouaty, présélectionné en début de semaine en vue des préparatifs du match de l’Algérie a été écarté pour avoir tenté de se faire établir un passeport avec des documents falsifiés. Il aurait en outre trafiqué sa date de naissance. Fait courant en Afrique, soit dit en passant ! Il a été remplacé dans la foulée par Guy Roland Ndy Assembe qui évolue à Nancy (Ligue 1, France).

Pour camoufler l’affaire, la fédération camerounaise de football y est allé d’un communiqué dans lequel elle dénonce des informations erronées et rappelle que le choix des joueurs est du seul ressort du sélectionneur. « Des informations erronées et des documents falsifiés, relatifs à la sélection des joueurs de la sélection nationale masculine A, sont en circulation. Cette situation nous amène à préciser que la sélection des joueurs d’une équipe nationale est de la compétence exclusive de l’entraîneur concerné, sur la base des seules performances sportives. Aucune contrepartie de quelque nature que ce soit, n’est sollicitée. La Fecafoot décline toute responsabilité sur les actes posés dans ce cadre par des individus véreux et invite les joueurs et leurs clubs à se rapprocher de la Fédération», lit-on.

C’est donc dans cet esprit-là que le Cameroun a entamé son stage de préparation à La Commanderie. Les Lions Indomptable affronteront ce mercredi l’Olympique de Marseille en amical.

Nabil B, LGDF

Articles sur le même sujet

Ailleurs sur le web