Cardiff City : Idriss Saadi sur le chemin du retour

Lomgtemps éloigné des terrains pour cause de blessures, Idriss Saadi, ancien Clermontois évoluant actuellement à Cardiff City (Championship) retrouve peu à peu ses sensations de footballeur. L’intéressé qui participe aux entraînements collectifs depuis 15 jours, semble retrouver une certaine condition physique en plus de sa qualité de buteur puisque celui-ci a inscrit un but à l’occasion d’un match avec les U 21 du club. Une très bonne nouvelle selon son entraîneur.

Pressenti pour intégrer le groupe de Christian Gourcuff avant d’être stoppé en plein envol à cause d’une grave blessure au genou, il y a un an déjà, celui qui évoquait dernièrement que « jouer pour l’Algérie est un rêve d’enfance » se rappelle aux bons souvenirs des supporteurs algériens. S’il est encore prématuré d’évoquer un challenge international, il en demeure pas moins que ce joueur possède un profil intéressant à seulement 24 ans, le 8 février prochain.

Buteur racé au physique impressionnant, le joueur formé à l’AS Saint-Etienne pourrait être une sérieuse alternative en attaque s’il retrouvait à nouveau l’intégralité de ses capacités physiques à l’avenir. Échaudé par les blessures depuis le début de son aventure galloise, l’intéressé peaufine sa condition physique avant de retrouver la compétition. Son retour officiel devrait probablement s’effectuer le 6 février prochain lors de la réception de Milton Keynes en Championship si l’on se fie aux déclarations de son entraineur.

Rachid A, LGDF

  • momo

    C’est une bonne chose pour tous !!

  • Boomerang

    C est un très bon attaquant mais il faut qu il perde au moins 5 à 6 kilo il a trop pris de poids

  • Athos

    excellente nouvelle

à VOIR aussi
Rennes : Bensebaini retrouve la compétition

Rennes : Bensebaini retrouve la compétition

Tours FC : Bouazza et Makhedjouf résilient leur contrat

Tours FC : Bouazza et Makhedjouf résilient leur contrat

France (National 1) : Rafik Djebbour et Consolat, c’est déjà fini

France (National 1) : Rafik Djebbour et Consolat, c’est déjà fini

Espace publicitaire
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER