Belgique : Saadi insulté de « sale arabe » et « sale terroriste »

Idriss Saadi a été victime d’insultes racistes en marge du match face à Charleroi lors de la 29ème journée de Jupiler League où l’Algérien a inscrit son 14ème but de la saison en championnat.

Charleroi recevait Courtrai samedi soir lors d’un match des plus importants pour les Zèbres qui, en cas de victoire, pouvaient se rapprocher du podium. Malheureusement pour les locaux, Idriss Saadi a encore frappé peu avant l’heure de jeu. Sur un service de Ouali, le puissant attaquant contrôle habillement avant de décocher une frappe lointaine superbe de l’extérieur du pied pour l’ouverture du score.

Sorti quelques minutes plus tard, l’ancien stéphanois se fera insulter alors qu’il se trouvait sur le banc de son équipe. « On a le droit de supporter son équipe mais il y a des mots qu’on ne doit pas dire et des cris de singe qu’on ne doit pas faire dans un stade. On me dit ‘sale arabe’ et ‘sale terroriste’… Je trouve ça honteux. C’est très grave, c’est inadmissible ! On est là pour faire la fête, même s’il y a de l’enjeu et de la frustration », a déclaré l’attaquant au micro de la RTBF.

Des propos qui ont évidemment touché l’homme qui a tenté de s’expliquer avec le supporter en question en voulant rejoindre la tribune. Il faudra une poignée de personnes pour calmer l’attaquant dont l’arbitre et le directeur général de Charleroi.

Un peu plus calme au micro de la RTBF, Saadi a exigé après coup des sanctions exemplaires tout en prônant le vivre ensemble : « Ces gens-là doivent être punis. On doit contrôler ses mots et ne pas dire n’importe quoi. Je me fous du match, je constate que ces mots sont très très graves, surtout dans le contexte actuel. On est là pour vivre ensemble. On doit réagir sinon ce sera la porte ouverte à n’importe quoi. Sur les terrains, il y a des blancs, des noirs, des arabes, toutes les origines… Le foot est fait pour tout le monde ! C’est au-delà du football, ca fait partie de la vie. Dans un stade ou en dehors, des mots comme ceux-là sont graves. »

Si Charleroi finira par égaliser en fin de match l’important est ailleurs. Il faudra attendre pour connaitre les sanctions envisagées d’abord par la fédération belge de football et ensuite par le club de Charleroi, mais elles semblent plus que nécessaires pour punir sévèrement ce racisme ignoble et lâche qui pourri le football moderne.

Le but somptueux de Saadi ce week-end:

Yahia.S, LGDF

Click to Hide Advanced Floating Content