EN : La demande qui a fait capoter l’arrivée de Perrin sur le banc !

L’entraineur français Alain Perrin avait déposé sa candidature pour reprendre le flambeau de Rajevac à la tête de la sélection algérienne mais a été recalé par la FAF pour une raison bien particulière.

Libre de tout contrat, Alain Perrin avait proposé ses services à l’EN après le départ précipité du non regretté, Milovan Rajevac. L’entraineur français avait même rencontré Raouraoua avec lequel il avait passé un entretien à la suite duquel il s’était montré relativement confiant. Cependant, malheureusement pour l’ancien coach de Lyon, c’est le Belge Georges Leekens qui sera choisi à sa place. Selon France Football, malgré un intérêt réciproque de la FAF, les négociations avec Perrin n’ont pas abouti car ce dernier désirait venir avec son staff, condition sine qua non à sa signature.

Bien que la demande de l’entraineur français était plutôt logique, la FAF, voulant maintenir le décrié staff technique en place, a décidé de mettre fin aux discussions pour se rabattre sur une autre piste.

Yahia S, LGDF

  • Guembri

    En fin de compte Leekens est plus futé , il n’a posé aucune condition au départ mais après la débâcle D’Uyo , il exige la venue de son adjoint Belge Rudi Verkempinck. Raouraoua n’a d’autre choix que d’accepter devant le fait accompli .
    Une leçon a medité pour Perrin

    • Khalidou

      C’est clair

  • Rarimblidi

    Cet ajoint de leekens s ajoutera aux autres

à VOIR aussi
LDC : L’USMA éliminée après sa défaite 3-1 à Casablanca

LDC : L’USMA éliminée après sa défaite 3-1 à Casablanca

DTN : le coach Laoufi (ASMO) sollicité par Charef

DTN : le coach Laoufi (ASMO) sollicité par Charef

Bologne : Taïder indisponible entre 15 et 20 jours

Bologne : Taïder indisponible entre 15 et 20 jours

Espace publicitaire
Pub 3can
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


Ne manquez pas aussi !