ESS : Madoui tout proche de s’engager avec l’ES Sahel

Entre Kheireddine Madoui et l’Entente de Sétif, le divorce est sur le point d’être prononcé. L’entraîneur a fait savoir, vendredi, à son président Hassan Hammar, qu’il souhaitait quitter son poste pour rejoindre l’Etoile du Sahel (Tunisie) qui lui a miroité un projet excitant. Compréhensible !

Kheireddine Madoui et Hassan Hammar se sont quittés fâchés, vendredi, après le match ESS – DRBT (2-0). C’est que le président sétifien, pourtant au courant de ce qui se tramait, n’a pas apprécié que son entraîneur lui annonce son désir de partir en cette période de la saison.

Pour le moment, les choses en sont restées là. Chacun est parti de son côté. Mais en parallèle, l’arrivée de Madoui à l’Étoile du Sahel (Tunisie) est semble-t-il bouclée. Le technicien de 40 ans est attendu à Sousse ce samedi pour finaliser les pourparlers et éventuellement signer son contrat avec l’actuel 4ème du championnat tunisien.

Néanmoins, son départ vers l’Etoile du Sahel pourrait être entravée par son contrat qui le lie avec l’Entente de Sétif jusqu’en juin 2020. Hassan Hammar a déclaré à ses proches qu’il ne comptait pas le libérer. La situation risque de virer au bras de fer si aucun accord n’est trouvé. Pour rappel, Madoui (Champion d’Algérie en 2015 et 2017 et vainqueur de la Ligue des Champions Africaine en 2014 avec l’ESS) avait effectué une pige en Arabie Saoudite  à Al Wehda Club durant la saison 2015/16 avant de rentrer au bercail.

Nabil B, LGDF

Articles sur le même sujet

Ailleurs sur le web

à VOIR aussi
MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

Espace publicitaire
Click to Hide Advanced Floating Content