Génésio: « On perd du temps avec Rachid Ghezzal, c’est dommage ! »

Bruno Génésio a poussé un coup de gueule en conférence de presse, sans accuser pour autant ses dirigeants ni le joueur mais en regrettant que le milieu offensif algérien formé au club ne soit pas totalement opérationnel en ce début de saison à cause de son histoire de prolongation de contrat qui a énormément tardé. Alors que l’issue est encore incertaine, l’entraineur lyonnais a ainsi manifesté son dépit face à cette situation qui perdure.

Bruno Genesio perd patience dans le dossier Ghezzal. De passage en conférence de presse ce jeudi matin à Lyon, l’entraineur des Gones, qui est derrière l’excellente demi-saison de Rachid Ghezzal la saison dernière, s’est exprimé sur le situation d’un joueur qu’il aimerait récupérer en toute possession de ses moyens au plus vite. Mais la situation est toujours incertaine.

« J’aurais préféré que la situation soit réglée avant car ça m’aurait permis de l’utiliser, même si là il est blessé donc inutilisable. Je l’ai déjà dit, je trouve dommage que la situation d’un joueur formé au club s’enlise depuis trois mois puisque les négociations ont commencé depuis le mois de mai. Donc ça fait un peu plus de trois mois. Je trouve très dommage qu’on en soit arrivé là » explique Genesio qui poursuit sur un ton assez fataliste. « Ce que je trouve dommage c’est qu’aujourd’hui il perd du temps. Nous aussi. Dans le football, ça va très vite. Le temps qu’on perd parfois on ne le récupère pas (…) Ce n’est pas parce que je l’ai lancé (qu’il doit rester). C’est lui. C’est grâce à lui d’abord. Il a su saisir sa chance. Il a mérité de jouer, d’être titulaire dans cette équipe. Il perd du temps qui ne se rattrape pas. Dans le foot, ça va vite ».

L’entraîneur rhodanien a ainsi montré publiquement qu’il était très agacé par cette situation qui bloque le mercato de l’OL, puisque le recrutement d’un joueur offensif est lié au départ ou non de Rachid Ghezzal. « Je ne suis pas là pour désigner des fautifs éventuels. Ce que je dis simplement c’est qu’à un moment donné, il y a des choix de carrière qui sont très importants à faire et qu’il faut les faire rapidement. Car quand on prend trop de temps, qu’on hésite, qu’on tergiverse, parfois ça peut prêter à conséquence de manière négative. Je ne cherche pas à savoir qui est fautif, qui ne l’est pas. Ce n’est pas mon métier. Ce que je sais c’est que j’ai un joueur performant qui n’a pas pu s’exprimer depuis le début de la saison parce que je pense que les bonnes décisions n’ont pas été prises ».

Yassin B, LGDF
Articles sur le même sujet

Ailleurs sur le web