Iran : Carlos Queiroz pose ses conditions pour rester

Cité par Kheireddine Zetchi comme candidat à la succession de Rabah Madjer, le coach portugais Carlos Queiroz n’est pas certain de quitter l’Iran malgré l’expiration de son contrat après le Mondial 2018. Alors que la Fédération iranienne lui propose une prolongation de 6 mois, le technicien de 65 ans a posé des conditions pour rester.

Après la Fédération marocaine par l’intermédiaire de son président qui a tenu à conserver le sélectionneur Hervé Renard, cité en Algérie et en Égypte, le journal L’Équipe, croit savoir que la Fédération iranienne de football (FFIRI), aimerait conserver le technicien portugais Carlos Queiroz en vue de la Coupe d’Asie des nations 2019, dont la phase finale aura lieu aux Émirats arabes unis (5 janvier – 1er février).

Ainsi, et selon la même source, la FFIRI aurait offert une extension de contrat de six mois à Queiroz. L’Iran doit disputer en janvier prochain la Coupe d’Asie des nations et aimerait donc conserver son sélectionneur en poste depuis avril 2011. De son côté, l’ancien sélectionneur du Portugal au Mondial-2010, souhaiterait poursuivre l’aventure avec l’Iran mais ne semble pas emballé par la proposition de courte durée de son employeur. Il exigerait ainsi un nouveau contrat de 4 ans avec l’objectif d’aller jusqu’en 2022, date de la Coupe du monde au Qatar.

La sélection iranienne a montré une belle image en sortant au premier tour de la Coupe du monde 2018 en Russie, à l’issue du match nul face au Portugal (1-1) lundi dernier au stade de Saransk, après avoir frôlé la qualification dans les dernières secondes du match. Les Perses ont terminé la phase de poules à la 3e place du groupe B avec 4 points (une victoire, un nul et une défaite), à un point des deux qualifiés l’Espagne et le Portugal.

Très apprécié par Mohamed Raouraoua à l’époque, Carlos Queiroz figure également dans les plans de Kheireddine Zetchi, mais son salaire estimé à 160 000 euros par mois pourrait constituer un sérieux obstacle pour la FAF. Cette piste ne semble donc pas prioritaire pour succéder à Rabah Madjer.

Zetchi parle de Queiroz :

Saïd B, LGDF

Articles sur le même sujet

Ailleurs sur le web

à VOIR aussi
MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

Espace publicitaire
Click to Hide Advanced Floating Content