JS Kabylie : Chérif Mellal nouveau président déjà contesté

Comme prévu mais non sans mal, Chérif Mellal a été intronisé nouveau président de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK) à l’issue de l’Assemblée générale élective (AGE) tenue mercredi à Tizi-Ouzou. Présent à cette occasion, l’ex-président Mohand Chérif Hannachi a mis l’ambiance !

Le nouveau patron des Canaris aura comme principal objectif de sauver l’équipe de la relégation au vu de la situation dans laquelle se trouve la formation kabyle depuis le retrait de confiance à l’ex-président Mohand Cherif Hannachi l’été dernier.

Présent lors de cette assemblée générale des actionnaires du club, ce dernier a vivement critiqué le nouvel homme fort du club, Chérif Mellal, qui a racheté la moitié des actions de Nassim Benabderrahmane afin qu’il puisse être élu membre du conseil d’administration. Désigné dans la foulée à la tête du CA, Mellal a essuyé de vives critiques au sujet de l’argent qu’il a investi à la JSK. « Il a promis 50 milliards et il a investi seulement 4 milliards. Où est l’argent qu’il a promis ? Vous pensez qu’il injectera encore de l’argent dans les caisses du club ? » a pesté Hannachi qui défendait pourtant Mellal au départ. « On lui a proposé de prendre le Marocain Badou Zaki, il a finalement opté pour Nouredine Saadi ! Ce n’est pas l’entraîneur qu’il faut pour l’équipe. Saâdi a un problème de vue. Il ne voit même pas de la touche à la touche.« 

De son côté Mellal a tenu a rassuré tout le monde : «J’ai déjà parlé de mes projets, on va redonner à la JSK son vrai visage, néanmoins, pour le moment, l’urgence est de sauver le club. Je ne fuis jamais mes responsabilités, je suis un homme de parole. Je suis très conscient de la mission qui m’attend, c’est un grand chantier qu’on doit rénover. Le plus dur est à venir.»

La JS Kabylie occupe occupent actuellement la 14e place, celle du premier relégable, avant d’affronter le NA Hussein Dey, samedi prochain à Tizi-Ouzou, dans un match à huis clos comptant pour la suite de la 19e journée de la Ligue 1.

Saïd B, LGDF

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER


Ne manquez pas aussi !

UNAF U15 : le titre de champion revient à la Libye

Comme prévu mais non sans mal, Chérif ...

EN : La réconciliation, seule issue possible

Comme prévu mais non sans mal, Chérif ...

EN : Madjer, le boulet de la FAF !

Comme prévu mais non sans mal, Chérif ...

Chaouchi, un énième dérapage

Comme prévu mais non sans mal, Chérif ...