Kenya : le comité olympique dissout pour mauvaise gestion à Rio !

Malgré 6 médailles d’or obtenues aux JO, le Comité olympique kényan (CNO) a été dissous en raison des manquements dans la gestion de l’équipe olympique pendant les Jeux de Rio, a annoncé jeudi le ministre des Sports, Hassan Wario sous pression à la suite d’une série de scandales et faux-pas de responsables kényans. S’exprimant lors d’une conférence de presse à Nairobi, le premier responsable des sports a déclaré que les compétences du Comité olympique ont été transférées à une équipe intérimaire dénommée « Sports Kenya ».

Alors qu’en Algérie le ministre de la Jeunesse et des Sports a accueilli la délégation rentrée bredouille avec des félicitations, au Kenya le ministre des sports a mis sur pied une commission d’enquête pour déterminer les responsabilités des uns et des autres. Selon la presse locale, la dissolution du comité olympique survient dans un contexte de rumeurs persistantes selon lesquelles la délégation sportive kényane a été rejointe à Rio par plusieurs personnes qui n’étaient là-bas que pour s’amuser.

Ces derniers appelés « Joyriders » auraient bénéficié des ressources mises à la disposition des athlètes, de leurs entraîneurs et du staff technique. De plus, les athlètes kényans auraient quitté le Brésil sans leurs primes alors certains d’entre eux, y compris le champion du monde du javelot Musa Yego, seraient allés au Brésil sans leurs entraîneurs.

« Je dissous le Comité national olympique (NOCK) avec effet immédiat et transfère les responsabilités de ses membres à Sport Kenya« , une organisation gouvernementale fondée en 2013, a déclaré le ministre lors d’une conférence de presse à Nairobi, chargeant Sport Kenya de fixer un calendrier pour l’élection des nouveaux membres du NOCK.

la-delegation-kenyane-lors-de-la-ceremonie-d-ouverture-des-jeux-de-rio-le-5-aout-2016_5657903

« Les allégations à l’encontre du Comité national olympique sont une menace immense envers la stabilité et la réputation des jeux Olympiques dans le pays« , a ajouté le ministre, qui semble de la sorte vouloir détourner les foudres le visant en raison de la gestion chaotique de la délégation kényane aux JO. Ces défaillances avaient suscité un tollé au sein de la population kényane qui a réclamé la démission du ministre des Sports. Le Kenya a décroché 13 médailles dont six en or, six en argent et une en bronze. Il n’est devancé que par les États-Unis en athlétisme.

Le gouvernement kényan a ordonné le 18 août l’ouverture d’une enquête, notamment sur le vol présumé de certaines tenues sportives officielles et la présence dans la délégation d’officiels aux fonctions obscures, vraisemblablement désireux de passer quelques jours tous frais payés du côté de Copacabana.

Les louanges du Ministre Ould Ali pour la délégation algérienne:

Said B, LGDF

Ailleurs sur le web

à VOIR aussi
MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

MCA : Bernard Casoni sur un siège éjectable !

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

Ligue 1 Mobilis : MOB-JSK (1-1), un derby kabyle sans vainqueur

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

U17 : la sélection est en Tunisie pour le tournoi de l’UNAF

Espace publicitaire
Click to Hide Advanced Floating Content