WC 2018 : Les premières réactions après le tirage !

C’est officiel l’Algérie connait ses adversaires pour les qualifications à la prochaine Coupe du Monde en Russie. Les Verts vont évoluer dans un groupe B particulièrement relevé, en compagnie d’adversaires de qualité comme le Cameroun, le Nigeria et la Zambie.  Si sur les réseaux sociaux les fans de l’EN n’ont pas manqué de donner leurs avis, les joueurs non plus n’ont pas hésité à faire un petit commentaire sur leurs futurs adversaires.

Réactions à chaud:

Ryad Boudebouz : « Ça va être dur mais la récompense est grande. On sait ce qu’il nous reste à faire. On va se qualifier je crois en mon équipe ! »

Mohamed Raouraoua (Président de la FAF) : « Je trouve que tous les groupes sont difficiles. Celui dans lequel nous avons été reversés l’est aussi. Maintenant, il s’agit de la dernière phase qualificative pour la Coupe du monde en Russie et donc pour être le meilleur et se qualifier, il est impératif de battre tout le monde, c’est aussi simple que cela. Soit on est les meilleurs et on va en Coupe du monde, soit on ne l’est pas et on restera chez nous »

Nabil Neghiz (Sélectionneur Algérie) : « Le groupe B est très serré avec quatre nations de football que sont l’Algérie, le Nigeria, le Cameroun et la Zambie. Nous allons aborder ces qualifications avec la ferme intention de nous qualifier, mais avec beaucoup d’humilité. L’Algérie, c’est connu, a toujours su se transcender dans la difficulté et c’est qu’on va faire inch’Allah. Nous avons en plus une grande expérience dans l’organisation des matchs qui va beaucoup nous aider et nous avons surtout tout un peuple derrière nous qu’on tachera de satisfaire en nous qualifiant pour la troisième fois consécutive à une Coupe du monde.« 

Hugo Broos (Sélectionneur Cameroun, ex-coach de la JSK) : « C’est le groupe de la mort et c’est un groupe très très difficile, surtout avec une équipe comme l’Algérie, vous avez aussi la Zambie et le Nigeria, trois très bonnes équipes. Ça va être très difficile pour chacune des équipes du groupe. On verra déjà ce qui se passera pour les premières journées en octobre et novembre prochains »

Rabah Madjer (ancien joueur): « C’est un tirage difficile pour les quatre équipes. Il nous faut beaucoup de sacrifices pour prendre le seul billet du groupe. Le staff doit gérer minutieusement chaque confrontation. Pour être franc, l’Algérie bat facilement ces dernières années ses adversaires à domicile, mais elle trouve par contre d’énormes difficultés quand il s’agit de jouer hors de ses bases notamment avec les conditions climatiques souvent défavorables. Cette fois-ci, la mission sera encore plus compliquée car nous allons affronter la Zambie, le Cameroun et le Nigeria et non pas des équipes comme le Lesotho, la Tanzanie ou l’Éthiopie. Je souhaite toute la réussite à notre équipe »

Réactions diverses sur les réseaux sociaux 

 

Ne manquez pas aussi !