LFP : les conditions concernant le recrutement des joueurs étrangers

Les conditions de recrutements de joueurs étrangers par les clubs professionnels de football de Ligue 1 sont désormais précisées pour permettre à ces derniers d’entamer leurs négociations avec les éléments qu’ils désirent engager pour la saison prochaine. 

Lors de son intervention dimanche sur les ondes de Radio El Bahdja, le président de la Ligue de Football professionnel, Mahdfoud Kerbadj, a indiqué que ces clubs ne peuvent faire appel « qu’à deux joueurs au maximum, lesquels ne devront, de plus, pas être âgés de plus de 27 ans » alors que dans un premier temps la FAF avait évoqué un âge de 30 ans maximum.

Le premier responsable de la LFP a précisé que ces clubs devront, d’autre part, garantir le paiement régulier de ces joueurs afin d’éviter que ne se reproduisent les erreurs du passé.

De nombreux joueurs africains qui ont quitté le championnat algérien ces derniers années sont pressenti pour revenir à l’instar du Libyen Mohamed Zaabiya du côté du MC Oran ou encore le Burkinabé Banou Diawara espéré du côté de la JSK.

Saïd B, LGDF

  • Jon Snow Roi du Nord

    Cheik Tioté est mort

    • Salut

      30 ans seulement. Pourtant ces joueurs sont suivi pas un staff medical. Mektoub.

      • Jon Snow Roi du Nord

        il y a un probleme avec les joueurs africains il arrive pas a tenir le rythme

        • gattuso

          C’est vrai que c’est étonnant ces problèmes de coeurs récurrents avec les joueurs africains.
          J’espère que la Médecine va faire des progrès pour minimiser les pertes humaines au maximum.

  • Salut

    LFP d’incompetents. Les faits sont la. Hier, c’etait 30 ans, aujourd’hui 27 ans et demain, tout dependra de l’age des etrangers dans les equipes que Kerbaj souhaite l’echec. La decision de reduire l’age a 27 ans est base sur quoi?

    • Mehdi El Stayfi

      Toujours aussi ridicule, pourquoi 27 ans ? C’est n’importe quoi.

    • gattuso

      Moi aussi je trouve cela stupide …
      J’aurais bien aimé voir un Anelka jouer au delà de ses 30 ans en Algérie comme il le voulait à un moment au NAHD …
      mais c’est des règles qui semblent vraiment trop restrictives.

  • Salut

    Salam Mr Kerbaj et internautes – Il y a d’excellent joueurs Africains qui veulent jouer dans notre championnat. Ils ne font qu’hausser notre niveau de football et aident a ameliorer la qualite de nos joueurs vu le challenge que ces Africains presentent sur le terrain de foot. Quel est le but de la LFP? de compter les sous et de passer son temps a manipuler le calendrier? On attend que le MCA et l’USMA termine leurs matches Africains pour continuer le championnat – du jamais vu. On programme le CSC a jouer 2 matches le meme jour dans deux pays differents – du jamais vu. Chaque annee, la meme rangaine, Mr Kerbaj. Get your act together. Elu par des incompetents ou des couards, en ce qui me concerne, you’re fired.

  • Le premier responsable de la LFP insiste sur la garantie et la regularite des paiements de salaires des joueurs etrangers. Soit.
    J’imagine que ces salaires sont a payer en devises etrangeres. Que ferait un joueurs etranger avec des sachets de billets en dinars?
    Et la me vient une question: par quel montage financier legal un club algerien est cense payer des sommes en devises etrangeres quand ses revenues sont en dinars?
    Quelqu’un pourrait m’expliquer?

    • Salah Bey

      Les joueurs échangent leur argent au marché noir. Ils passent du dinar à des euros. Et ensuite, ils rentrent avec dans leur pays. Ils le transportent comme ils peuvent, et évidemment cachent l’argent dans leurs affaires personnelles avec la peur d’être surpris par la douane.

      • Merci pour la precision. C’est donc de cette maniere que Mr Kerbadj entend « garantir » le paiement des salaires aux joueurs etrangers.

        • Salah Bey

          Il y a aussi le problème des permis de travail. Personne n’a le droit
          d’exercer dans un autre pays sans l’autorisation du ministère du Travail. Après,les joueurs en question sont dans de très mauvaises conditions et se plaignent de leur situation d’hébergement.

          • Le permis de travail est moins problematique. Un club peut avoir assez d’influence pour les obtenir et s’engager a heberger les joueurs decement.

à VOIR aussi
France (National 1) : Rafik Djebbour et Consolat, c’est déjà fini

France (National 1) : Rafik Djebbour et Consolat, c’est déjà fini

Arbitrage : Abid Charef et Ghorbal retenus pour le CHAN 2018

Arbitrage : Abid Charef et Ghorbal retenus pour le CHAN 2018

Ligue 1 – 15e journée : le CSC en appel à Alger face au PAC

Ligue 1 – 15e journée : le CSC en appel à Alger face au PAC

Espace publicitaire
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER