Lucas Alcaraz attaque l’Algérie à la FIFA

D’après une information de l’AFP, Lucas Alcaraz a officiellement saisit la FIFA pour se plaindre du non versement de ses indemnités de rupture de contrat avec la FAF.

Limogé brutalement par la FAF en octobre dernier après six mois de mandat à la tête des Verts, l’Espagnol Lucas Alcaraz a officiellement saisi la Fédération internationale (FIFA) pour obtenir le paiement de l’intégralité de son salaire (estimé à  60 000 euros par mois) jusqu’à l’expiration prévue de son contrat en juillet 2019. D’après la même source la FIFA a également été saisie par ses adjoints espagnols Jésus Canadas et Miguel Campos.

La FAF risque de se trouver dans l’embarras puisque le contrat liant Alcaraz à son ex-employeur, dénoncé unilatéralement, était largement favorable au technicien espagnol. La qualification au Mondial 2018 n’était pas un objectif figurant dans ce contrat, signé en avril, qui évoquait seulement une qualification à la CAN 2019 et une place honorable à la phase finale. Alors que la compétition devait se jouer en janvier 2019, la CAF a par la suite modifié le calendrier en repoussant la compétition à l’été 2019. C’est le seul argument que peut invoquer la FAF pour se défendre et espérer diminuer le coût faramineux de ce limogeage brutal.

Yassine B, LGDF

Click to Hide Advanced Floating Content