MCA : Shehata décline, 3 nouvelles pistes à l’étude

Après avoir fait chou blanc dans le dossier Hassan Shehata, le Mouloudia d’Alger a relancé les discussions avec trois autres techniciens : deux Algériens (Amrouche et Aït Djoudi) et un Français (Courbis) dont le nom revient très souvent à chaque fois que le poste de sélectionneur de l’EN est vacant.

En effet, depuis ce mercredi soir, le MCA est en négociations avec Rolland Courbis. Le Marseillais déjà passé par le frère ennemi, l’USMA, est devenu le choix numéro 1 des dirigeants du MCA qui ont accumulé les échecs en l’espace de moins d’une semaine. Alors que tout était fait pour que Hassan Shehata succède à Kamel Mouassa, limogé sans rémission au lendemain du renvoi de Omar Ghrib, l’Égyptien, attendu ce mercredi à Alger, a fait faux bond.

Dans la foulée et sans doute par soucis de ne pas perdre la face, Kamel Kaci-Said a tenté la piste Abdelhak Benchikha, sans grand succès. En attendant de voir où mèneront les négociations avec Rolland Courbis, la nouvelle direction du MCA a fait revenir Rafik Saifi qui occupera le poste d’entraîneur adjoint. Il est, à ce propos, chargé de diriger les entraînements jusqu’à l’arrivée du nouvel entraîneur.

Celui-ci pourrait être Azzedine Aït Djoudi ou plus probablement l’Algéro-Belge Adel Amrouche qui se montre, pour l’heure, un peu trop gourmand financièrement mais qui devrait selon nos informations faire l’affaire.

Nabil B, LGDF