Mehdi Abeid : « Dijon est un club où je peux travailler sereinement »

Recruté le dernier jour du Mercato, Mehdi Abeid exprime sa satisfaction d’avoir signé dans un club où il pourra s’exprimer. L’international algérien compte réaliser une grosse saison tant en Ligue 1 qu’en sélection. Il a accordé un entretien au site officiel de son nouveau club.

Vous avez été transféré dans les toutes dernières heures du Mercato. Pourquoi avoir choisi le DFCO ?

J’ai choisi Dijon car on m’en a parlé en bien. On me l’a décrit comme un club familial où je pouvais m’épanouir et travailler sereinement. J’ai besoin de m’exprimer. Je reste sur une saison pleine et je veux continuer sur cette lancée. Cette saison, j’aurai de nombreuses échéances entre Dijon et la sélection nationale d’Algérie (qualifications pour la Coupe du Monde et la CAN 2017). Cette saison peut être très importante pour moi, et je voulais aller dans un club où travailler sereinement.

Vous faites votre retour en France, après l’avoir quittée à l’âge de 18 ans. Pourquoi ce choix à l’époque ?

Je savais que partir à l’étranger serait quelque chose de compliqué à cause de la langue et du changement de culture. J’arrivais dans un club vraiment très huppé comme Newcastle, c’était difficile de refuser. J’étais très jeune, j’avais beaucoup de choses à apprendre, mais ça s’est très bien passé là-bas.

Vous avez côtoyé de grands joueurs à Newcastle. Quels sont ceux qui vous ont le plus marqué ?

En arrivant en Angleterre aussi jeune, je savais que j’allais apprendre de très grands joueurs. J’ai tout de suite intégré le groupe professionnel, donc je me suis entraîné avec des grands noms. Même en n’ayant pas joué énormément les deux premières saisons, j’ai beaucoup appris à leurs côtés. Qu’est-ce que le monde professionnel ? Comment se gérer au jour le jour ? Aujourd’hui, je ne regrette en rien d’être parti très jeune. Jouer avec des Yoann Cabaye, Hatem Ben Arfa ou Demba Ba, c’est top ! Ce sont des joueurs aux qualités énormes et qui ont marqué les supporters de Newcastle. J’ai énormément appris aux côtés de Yo’ Cabaye, qui joue au même poste. Il m’a donné énormément de conseils et m’a toujours encouragé. Cela m’a beaucoup aidé.

abeid dijon profil

Vous avez aussi connu le championnat grec au sein d’un grand club régulièrement européen…

Le Panathinaïkos est un grand club, où la défaite est interdite… L’ambiance dans le stade, c’est quelque chose ! Les gens sont passionnés, même fanatiques… C’est un club qui joue tout le temps le haut de tableau dans le championnat grec. Ma première saison en prêt s’est très bien déroulée avec de bonnes statistiques (10 buts, 7 passes décisives). Je suis ensuite retourné à Newcastle plus fort et déterminé. J’avais gagné en confiance et en expérience. J’ai pu jouer quelques matchs, malheureusement, des petites blessures m’ont gâché la saison…

Des statistiques impressionnantes pour un milieu défensif !

Pendant cette saison au Panathinaïkos, j’ai pu découvrir un nouveau poste, en évoluant un cran plus haut. C’est bénéfique pour moi car je peux jouer à plusieurs postes. Dans le football actuel, c’est un atout d’être polyvalent. J’adore défendre, mais j’aime tout autant attaquer.

Ne manquez pas aussi !

La FAF cherche le moyen de "liquider" Rabah Madjer !

Recruté le dernier jour du Mercato, Meh...

Madjer et son staff, le sursaut c’est pour quand ?

Recruté le dernier jour du Mercato, Meh...

Madjer : "Il est temps désormais de stabiliser l’effectif de l'EN"

Recruté le dernier jour du Mercato, Meh...

Halliche et Boudebouz frappent à la porte de l'EN !

Recruté le dernier jour du Mercato, Meh...

UNAF U15 : le titre de champion revient à la Libye

Recruté le dernier jour du Mercato, Meh...

EN : La réconciliation, seule issue possible

Recruté le dernier jour du Mercato, Meh...