Stade rennais : Bensebaini incertain, Gourcuff sur les nerfs

Le défenseur international algérien du Stade rennais Ramy Bensebaini, blessé à la hanche, est incertain pour le match en déplacement ce dimanche soir (20h00, algériennes) sur le terrain de l’Olympique Marseille dans le cadre de la 5e journée du championnat de Ligue 1 française, rapporte le quotidien régional Ouest France. En revanche aucune information n’a filtré concernant Raïs M’Bolhi, blessé à la cheville lors du dernier match face à la Zambie. Le portier algérien est visiblement rétablie.

Annoncé forfait dans un premier temps après une blessure en sélection (lésion à la hanche), Bensebaini effectuera un dernier essai samedi, veille de match, précise la même source.

Si le forfait de Bensebaini venait à se confirmer, l’entraineur du club breton Christian Gourcuff disposerait de peu de solutions pour composer sa  charnière centrale. Aux côtés de Joris Gnagnon, l’entraîneur des « Rouge et Noir » pourrait opter pour le jeune Gerzino Nyamsi (20 ans) ou miser sur l‘expérience du latéral Romain Danzé. En pleine crise, le Stade rennais compte deux points avec un bilan de deux nuls et deux défaites, occupant la 19e et avant-dernière place au classement. 

Gourcuff dénonce et parle de l’Algérie

Dans ce contexte difficile, une rumeur donnant Gourcuff sur le départ en cas de mauvais résultat ce week-end a faire sortir de ses gonds le coach breton qui a évoqué la similitude avec ce qu’il a connu en Algérie. « Ce qui fait mal, et je l’ai connu dans un situation antérieur, c’est d’ailleurs pour ça que j’ai quitté l’Algérie, c’est que les mensonges et la manipulation impactent votre travail à un moment donné, a poursuivi Gourcuff. Le reste, ce n’est pas important, j’ai 62 ans, je vais prendre ma retraite. Ce n’est pas le souci. (…) On manipule l’information comme on veut. Mais ce n’est pas que dans le foot. On en arrive même à un président des Etats-Unis qui twitte. (…) Je suis venu ici parce qu’on m’a demandé de venir pour un projet de club, de jeu et le jour où l’on me demandera de partir, il n’y aura aucun problème avec la direction, ni avec l’actionnaire que j’ai régulièrement, et avec lequel il n’y a aucun problème. » En tout cas pour l’instant…

Yassine B, LGDF

Click to Hide Advanced Floating Content