Troyes : bons débuts pour Mohamed Bradja

Désigné entraineur intérimaire de Troyes après le départ de Jean Marc Forlan dont il étai l’adjoint, l’ancien défenseur international algérien Mohamed Bradja (46 ans) a obtenu un bon résultat pour sa première sur le banc de touche. Un match nul prometteur (1-1) lors du derby face à Reims.

« Les joueurs ont eu le mérite de relever la tête après la défaite 3-0 contre Toulouse, alors qu’ils ont été menés au score, explique l’ex-international algérien Mohamed Bradja. Ce match nul a presque un goût de victoire. A la mi-temps, on leur a dit de ne pas baisser la tête, de garder leur moral et leur combativité pour aller de l’avant et rester cohérent pour arriver à faire quelque chose, notamment bien exploiter les contres. Au vu de la seconde période, on aurait pu l’emporter. On a quelques regrets même si Reims a eu la maîtrise en première période. Les joueurs ont des qualités, ce n’est pas nouveau, mais ils doivent le prouver. C’est encourageant et ça donne de la confiance. Les choix ont été faits de manière collégiale avec les quatre membres du staff ».

Le club français n’a pas encore pris de décision concernant l’arrivée d’un nouveau coach, c’est donc Bradja qui devrait poursuivre provisoirement à la tête du club lanterne rouge de la Ligue 1. Ancien coéquipier de Saïfi, Ghazi, Ziani ou encore Meniri à Troyes, « Momo » Bradja avait disputé la CAN 2002 sous les ordres de Rabah Madjer.

A voir, le geste de Mandi lors de Reims-Troyes (1-1):

Ailleurs sur le web
à VOIR aussi
Belgique : Hanni rate un penalty, Anderlecht chute encore

Belgique : Hanni rate un penalty, Anderlecht chute encore

Programme TV du dimanche : Mandi affronte le FC Barcelone

Programme TV du dimanche : Mandi affronte le FC Barcelone

Zetchi : «Les joueurs locaux ont été héroïques»

Zetchi : «Les joueurs locaux ont été héroïques»

Espace publicitaire
INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER
[mc4wp_form]