Kader Ferhaoui : « Je n’ai pas de regret d’avoir raté la CAN 1990, c’était mon choix personnel »

Milieu de terrain emblématique des années 80 et 90, Kader Ferhaoui (11 sélections, 1 but) n’a pas forcément marqué les esprits sous le maillot de l’Algérie malgré son immense talent. Une carrière internationale sans doute gâchée par les relations tumultueuses entre joueurs locaux et professionnels mais aussi et surtout par l’éternel problème d’assurance qui empêchait souvent les joueurs de rejoindre la sélection nationale avant que la FIFA n’établisse ses règles. Interrogé par un média local, Ferhaoui est revenu sur son passage en sélection algérienne et notamment l’épisode de la Coupe d’Afrique des Nations qu’il a volontairement raté en 1990.

La date du 16 mars 1990 n’évoque pas grand chose à Kader Ferhoui. Ce jour là, l’équipe nationale d’Algérie remporte la CAN 1990 à Alger face au Nigéria (1-0) mais Kader Ferhaoui n’est pas là. Solide capitaine de Montpellier avec qui il remporte la Coupe de France cette année là, le natif d’Oran a refusé de jouer la compétition pour une histoire d’assurance.

« Je n’ai pas vraiment de regrets car le fait de ne pas avoir jouer la Coupe d’Afrique des nations c’était mon choix personnel », explique Ferhaoui qui avait pourtant disputé la CAN 1988 au Maroc deux ans plus tôt. « Quand j’ai débuté avec l’Équipe nationale, nous les joueurs professionnels, on avait un gros soucis, la Fédération n’avait pas d’assurance donc quand tu jouais pour l’Équipe nationale tu prenais un risque de te blesser et qu’ensuite le club ne te prenait pas en charge ici. J’ai eu des exemples de copains à moi qui ont connu cette mésaventure (NDLR: Karim Maroc, Fawzi Mansouri et plus tard Omar Belbey). Ils se sont blessés, n’ont pas retrouvé de clubs et se sont retrouvés à la rue. Moi je ne voulais pas prendre le risque« .

Entretien avec Kader Ferhaoui :

Joueur robuste qui aura marqué l’histoire de Montpellier puis l’AS Saint-Etienne, Kader Ferhaoui aura connu une carrière assez éphémère sous le maillot algérien avec seulement onze sélections pour un but marqué. Troisième de la Coupe d’Afrique des nations 1988 au Maroc, Ferhaoui fait donc l’impasse sur la CAN 1990 à Alger, sans doute marqué par la douloureuse élimination de la Coupe du Monde 1990 quelques mois plus tôt face à l’Égypte (0-0 puis défaite 1-0 au Caire). En dépit de sa non-participation à la seule Coupe d’Afrique des Nations remportée par l’Algérie, le joueur de Montpellier sera appelé pour la double confrontation face à l’Iran en 1991. Il remporte ainsi avec la sélection la Coupe Afro-Asiatique des Nations 1991 avant de s’éclipser à seulement 26 ans.

Le parcours de Ferhaoui avec les Verts :

Yassine Benarbia, La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

La FAF osera-t-elle tenter la piste Marcello Lippi ?

Le grand tacticien italien Marcello Lipp...

L1 : Résultats de la 25e journée

La 25ème journée de championnat de Ligue 1 a con...

Programme TV du samedi : Belkaroui de retour à la compétition

Programme chargé ce samedi pour nos internationa...

« C’est vous l’Expert » : Retour sur le match Algérie – Nigéria !

Le calvaire est enfin fini après une campagne d'...

Guardiola : « Moins Mahrez a le ballon, plus nous sommes tranquilles »

À la suite du match de son équipe face à Leicest...

EN : la FAF songe aussi sérieusement à … Rabah Madjer !

En attendant l'officialisation du départ de ...

La LFP répond à la FAF : report complet de la 6e journée de Ligue 1 !

Le « conflit » entre le président de la Fédérati...

Amical U23 : l’Algérie s’incline face à l’Irak (2 – 3)

La sélection olympique algérienne de football a ...

Raouraoua prépare l’opinion public à un entraineur low cost

La réalité du marché rattrape sans doute les amb...

Click to Hide Advanced Floating Content