Abel Khaled : « Prendre de la maturité en Ligue 1 et enchainer avec l'EN A ! »

Envoyer Imprimer PDF

 

 

 

 

 

 

- Talent à suivre -

 

 


Abel Khaled : « Prendre de la maturité en Ligue 1 et enchainer avec l'EN A ! »


Milieu offensif explosif à la Frank Ribéry débarqué au mercato d'hiver au Stade Brestois, le tout jeune Abel Khaled (19 ans) commence à faire son trou en Ligue 1 française. Avec déjà 4 apparitions sous le maillot de Brest et notamment une titularisation remarqué face à l'Olympique de Marseille, l'électrique Abel Khaled s'est confié sans langue de bois au micro de Nassima Djaout avec toute l'insouciance d'un gamin de 19 ans qui découvre le monde pro. Entretien découverte croustillante signée La Gazette du Fennec, de ce jeune algérien qui n'a pas fini de faire parler de lui et qui nous révèle toutes ses ambitions !

 

 

 

 

Écoutez l'entretien en intégralité:

Chargement de la vidéo...

 

 

 


Abel Khaled, raconte nous tes débuts dans le football et ton parcours qui t'as amené à devenir footballeur professionnel à Brest.

 

J’ai été formé à Sochaux, j’ai passé 3 ans au centre de formation mais en raison de mon comportement je n’ai pas été conservé. Par la suite je me suis relancé dans un club amateur qui avait un assez bon niveau, à Epinal en National (3ème division française). Tout s’est bien passé là bas et étant jeune j’ai pu me faire repéré grâce à de bonnes performances. C’est ainsi que Brest m’a suivi ainsi que plusieurs clubs de Ligue 1 qui était sur moi. J’ai finalement choisi le challenge de Brest car c’est le club qui me garantissait le plus de temps de jeu.

 


Quelles sont tes statistiques justement avec Brest cette saison ?


Au départ, je revenais d’une blessure de trois mois, j’avais une déchirure musculaire aux quadriceps donc je suis arrivé à Brest en étant déjà blessé. J’ai donc effectué un mois de rééducation à Brest et ensuite dès ma reprise de l’entrainement, le week end qui a suivi j’étais dans le groupe contre Montpellier. Je suis rentré 5 minutes, ensuite le week end suivant j’étais dans le groupe contre Dijon, je suis rentré 15 minutes. Et après j’ai joué titulaire contre Ajaccio et à nouveau titulaire contre Marseille.


 

Abel Khaled face à Jordan Ayew (OM)

 


Et tu as justement fait un très bon match contre Marseille.


Oui c’est vrai, on a gagné 1-0 chez nous, c’était un beau match et ça va je me suis pas mal débrouillé pour ce match.

 


Tu sais qu’en Algérie on t'as beaucoup suivi lors de cette rencontre ?


Oui je sais…en tout cas du coté de ma famille je sais que tout le monde a regardé le match (rire). Toute ma famille est en Algérie et je peux vous dire qu’ils ont tous regardé la rencontre sur Al Jazira, ils étaient très contents et fières pour moi.

 


Quel est ton poste de prédilection et à quel joueur pourrais tu t’identifier ?


Je suis milieu offensif sur les cotés, droite ou gauche, et je m’identifie à des joueurs comme Ribéry, Nasri, Benarfa ou encore Boudebouz, Ziani coté algérien…bref tous les joueurs à vocation offensive, technique et qui jouent sur les cotés.

 

 

 

 

« A Brest, Brahim Ferradj



est un grand frère pour moi  ! »

 


 

 


Vos objectifs avec Brest cette saison ?


L’objectif du club c’est d’obtenir le maintien au plus vite. Je pense qu’on a les qualités pour le faire, ensuite en ce qui me concerne, je veux jouer le plus possible pour prendre de la maturité en Ligue 1 et pourquoi après être solliciter par les équipes nationales.

 

 

« LES » Equipes nationales ? Lesquelles ?


…Équipe de France jeune ou Equipe d’Algérie A.

 


A Brest vous avez un joueur International Algérien qui est blessé actuellement, Brahim Ferradj. Est ce qu’il te parle de la sélection et quels sont vos rapports ?

 

Brahim c’est comme un grand frère ici, il me prend sous son aile, il est très gentil dans la vie, il me parle aussi de l’Equipe nationale quand il était sélectionné et c’est toujours un plaisir d’entendre les histoires des plus anciens. Il est blessé actuellement, Allah ychaffih, c’est dommage car c’est un joueur qui peut énormément apporté à l’Equipe nationale d’Algérie donc inchallah il va revenir le plus vite.

 

 

Abel Khaled de dos face à l'OM

 


Tu es originaire de quelle région en Algérie et penses-tu à l’Equipe nationale ?


Je suis originaire de l’Est, Guelma, Annaba. Pour l’EN bien sure que j’y pense, sa serait une fierté de jouer pour l’Algérie après pour le moment je me consacre surtout à mon club, j’ai besoin d’enchainer les matchs, enchainer les bonnes performances pour être inchallah sollicité par l’Equipe nationale un jour.

 


Gambie-Algérie, tu as suivi le dernier match ?


Je n’ai pas pu voir le match mais je sais qu’ils ont gagné 2-1 avec un but d’Anthar Yahia et un but de Feghouli. Je trouve que c’est une vraiment une bonne chose pour Feghouli qui vient d’arriver en EN et qui marque déjà son premier but. C’est un beau cadeau pour lui.

 

 

 

« Je veux progresser et



gagner en masse musculaire  ! »

 


 


Tu es en contact avec des internationaux algériens ?


J’étais en contact avec Ryad Boudebouz, vu que j’étais à Sochaux avec lui. Puis après quand j’ai été viré de Sochaux on a gardé brièvement le contact, mais sans plus.

 


Tu n'as que 19 ans, serais-tu tenter par une expérience à l’étranger ?


Pour l’instant je suis encore jeune, je n'ai que 19 ans. J’avais des touches à l’étranger mais j’ai préféré rester ici en France et je suis content de mon choix, j’ai pleins de choses à prouver encore et à apprendre. Je dois encore progresser sur beaucoup de choses.

 


Lesquelles par exemple ?


Je souhaite progresser au niveau de l’impact physique, prendre un peu de masse musculaire pour être plus opérationnel sur le terrain.