Brahimi : « Quand on joue pour la sélection, on est tous algériens personne ne pourra nous l’enlever »

Invité lors de la dernière émission de « C’est vous L’Expert », Yacine Brahimi est revenu en longueur sur sa relation avec l’Algérie. Un choix qu’il avait dans la tête bien avant 2013. Le joueur du FC Porto, nous a également confié son rôle dans le vestiaire et sa vision du nouveau sélectionneur de l’Algérie, Lucas Alcaraz, qu’il a connu à Grenade.

« Après la CAN 2015 j’ai souffert mentalement » 

En 2015 tu as fait 6 mois stratosphériques avec Porto et puis tu es revenu de la CAN… as-tu souffert des conditions de jeu africaines ?

La Coupe d’Afrique est à un moment de l’année où normalement on recharge un peu les batteries. Je pense surtout que c’était ma première CAN, il y avait énormément d’humidité. Elle fatigue comme toutes les compétitions, mais il y avait aussi des conséquences mentales nous avons été éliminés en quart de finale et ça a joué également. Ce sont deux football complètement différents.
Mais on ne peut pas tout remettre sur la Coupe d’Afrique.

D’où te viens ce leadership et cette qualité qualité mentale que tu as dans le groupe ?

Je suis quelqu’un qui veut faire avancer son équipe dans le bon sens. Ce que je fais dans le vestiaire ou sur le terrain je le fais pour l’équipe ce n’est pas pour démontrer aux gens mon caractère ou ma manière d’être, c’est instinctif je suis un compétiteur depuis tout petit. Mes coéquipiers le sentent au quotidien, mais je ne suis pas celui qui fera des grands gestes ou du cinéma sur le terrain pour qu’on voit qui je suis car je ne pense pas que c’est comme ça que cela se démontre. Les gens préfèrent qu’on leur parle en face à face c’est plus efficace.

Ton coéquipier Mohamed Benyahia, dans une précédente émission, nous disait que tu as été un leader de l’équipe lors de la CAN. Qu’en est-il du brassard de l’équipe nationale ? L’as-tu refusé ?

Refuser le brassard ? Jamais de la vie c’est impossible. Jamais je ne l’exigerai, je n’ai pas besoin du brassard pour encourager mes coéquipiers ou essayer de trouver des solutions en cas de souci. Évidemment le brassard est une reconnaissance et une fierté. L’avoir ou pas ne changera pas ma personnalité. Ça ne fera pas de moi un autre joueur ou une autre personne.

« En 2010, il était essentiel que je me concentre sur ma carrière pour mieux venir en sélection »

Qu’est-ce qui explique ta non participation à la Coupe du Monde 2010 ?

Je venais de faire une saison à Clermont (NDLR: prêté par le Stade rennais, son club formateur), j’étais tellement concentré sur ma carrière en club, c’était le début, je devais rebondir à Rennes très rapidement. En allant à la coupe du monde je pouvais être fatigué, revenir blessé. Il était essentiel de lancer ma carrière pour espérer aller en sélection.

Qu’est-ce qui a motivé ton choix pour l’Algérie en 2013 et le regrettes-tu ?

Aucune chose physique ou matériel, c’est une décision du cœur prise avant 2013. S’il fallait que je refasse le choix un million de fois je le ferai car c’est une immense fierté pour moi de jouer pour l’Algérie.

Concernant la Coupe du monde 2014 as-tu été déçu de ne pas être un titulaire incontestable ?

On savait qu’avec Vahid l’équipe tournait énormément, notamment entre le premier match et le quart de finale il y avait toujours 4 à 5 joueurs remplacés, c’était donc facile d’être sur le banc. Mais nous l’acceptions, nous avions un objectif commun qui était d’écrire l’histoire.

« Le groupe avec lequel j’évolue et à 1000% fier d’être algérien, il fera tout pour que l’équipe nationale »

Est-ce que les critiques à l’égard des binationaux te froissent.

Je fais abstraction de cela.  Je sais qui je suis et je sais d’où je viens, je suis Algérien. Les gens peuvent me dire binational, pour moi ça n’existe pas. Je suis Algérien et personne ne pourra contredire ça. Je suis fier. Les gens parleront toujours. Je sais qui sont mes parents et je connais mes origines.

Est-ce que ce genre de critiques affecte le groupe notamment dans les moments où les résultats sont moins bons ?

Jamais, aucun joueur n’est venu me rapporter qu’il était triste à cause de cela. Quand on joue pour la sélection on est tous algériens personne ne pourra nous l’enlever. Le groupe avec lequel j’évolue et à 1000% fier d’être algérien, ils feront tout pour que l’équipe nationale grandisse et évolue positivement.

Que manque t-il aux joueurs algériens pour devenir des cracks ?

Il n’y a qu’en allant dans des grands clubs qu’on devient des grands joueurs c’est cela qui fait la différence.

Ta préférence est de rester jouer à Mustapha Tchaker ou jouer au 5 juillet ?

On a vécu de grandes choses à Blida on pourrait continuer mais il serait bien de changer même pour les supporters. L’Algérie est grande, nous avons la chance d’avoir plusieurs stades pourquoi ne pas permettre aux supporters de voir l’équipe nationale dans différentes villes et même pour nous cela serait bénéfique.

« Alcaraz ne jouera pas avec L’Algérie comme il jouait avec Grenade car se sont deux choses très différentes »

Que peux-tu nous dire du style de jeu d’Alcaraz et de sa personne ?

C’est un entraîneur que j’ai eu pendant un an et demi à Grenade. La manière de jouer, la philosophie de jeu, cela dépend beaucoup des joueurs qu’il a à disposition. À Grenade nous défendions beaucoup, pour nous un point c’était comme une victoire on jouait le maintien chaque année. Avec l’équipe algérienne c’est différent, il y a un très bon effectif je pense que le style de jeu ne sera pas le même. Nous avons réussi à nous maintenir deux fois pendant un an et demi cela s’est bien passé. Mais Grenade et l’équipe nationale d’Algérie sont deux choses complètement différentes.

On dit que c’est un entraîneur très exigeant dans le style de Vahid. Et humainement comment est-il ?

C’est vrai que c’est quelqu’un d’exigeant, surtout aux entraînements il demande beaucoup de concentration et de discipline. Je pense que ça ne peut que nous aider.

« Nous sommes une équipe qui se doit de gagner tous les matches »

Quel est le style de jeu d’Alcaraz ?

Si je ne me trompe pas nous évoluons dans différents dispositifs que ce soit 4-4-2 ou 4-3-3 mais il me semble que nous avons plus évolué en 4-3-3. C’est un entraîneur qui veut beaucoup d’agressivité dans la récupération de balle et dans le rôle défensif de l’équipe. Mettre de bonne base afin d’être fort défensivement fort en récupération, et fort dans le pressing pour ne pas encaisser beaucoup de buts et se projeter vers l’avant. Avec l’Algérie on doit redresser la barre très rapidement, surtout après les échecs que nous avons connus en Coupe d’Afrique. Nous sommes une équipe qui se doit de gagner tous les matchs.

Devais-tu réellement jouer libéro contre le Cameroun ?

(Rire) C’était une blague qu’on m’a fait.

« Retrouvez l’intégralité du passage de Brahimi sur Youtube, abonnez vous pour plus de contenu exclusif ! »

Entretien réalisé lors de l’émission « C’est vous l’Expert »

Ne manquez pas aussi !

Rugby : Allam Boumedienne nouveau sélectionneur national

L'ancien rugbyman algérien Boumedienne A...

FAF : Zetchi demande du temps !

Après 100 jours à la tête de la Fédérati...

DTN : journées d’études sur l’organisation des championnats de jeunes

Les journées d’études sur les schémas d’organisa...

Ligue 1 – 17ème journée : l’Aigle noir se mesure au leader usmiste !

Choc de la journée, le match ESS-USMA s'annonce ...

Quand les joueurs de Mascara tombent dans une embuscade !

Tristes images du football algérien à Tiaret qui...

Georges Leekens nouveau sélectionneur de l’Algérie !

C'est désormais officiel, Georges Leeken...

Slimani : « Riyad est un frère, un pote, un guide, un coéquipier »

Lors des traditionnels interviews post-match, le...

Transfert: Aissa Mandi vers l’Italie ?

La fin du mercato approche, le temps presse pour...

JO-2016 : le ministre Ould Ali représentera le Président Bouteflika

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, M....

Guedioura retrouve les Gunners, match capital pour Medjani !

C'est la reprise en Europe après une trêve inter...

EN : Madjer, le boulet de la FAF !

Il n’y a pas que le public a...

Ligue 1 Mobilis : Programme des matchs en retard de la 27e journée

Un beau derby à suivre ce samedi pour le compte ...

Click to Hide Advanced Floating Content