Carl Medjani : « Je me retire pour laisser la place à une nouvelle génération »

A 32 ans, Carl Medjani a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale après 56 sélections et 3 buts inscrits avec l’Algérie. Une page se tourne définitivement pour le défenseur emblématique qui a rejoint la sélection en 2010 à l’âge de 25 ans. Après 7 ans de bons et loyaux services, avec des hauts et des bas, le guerrier quitte la scène avec les honneurs et la reconnaissance du public algérien. Contacté par La Gazette du Fennec, il nous explique, ici brièvement, les raisons de son départ et donne rendez-vous à nos lecteurs lundi prochain pour l’écouter en direct durant notre émission hebdomadaire « C’est vous l’Expert« . Soyez au rendez-vous !

LGDF : Carl Medjani tu as annoncé ta retraite internationale merci d’accorder cet entretien à La Gazette du Fennec. Après 7 années avec l’Équipe nationale d’Algérie et plus d’une cinquantaine de sélections, pourquoi arrêter ?

Carl Medjani : Bonjour à tous et merci de me recevoir, en effet oui j’arrête ma carrière internationale après 7 ans passés en Équipe nationale et plus de 50 sélections tout simplement parce que je pense que notre génération actuelle arrive à la fin d’un cycle et j’arrive moi-même à la fin d’un cycle de 7 ans avec différentes générations. J’avais pour objectif si on se qualifiait pour la Coupe du Monde 2018 en Russie d’essayer de terminer en beauté mais malheureusement on n’a pas réussi à gagner ces matchs qui nous auraient permis d’aller en Russie, c’était pour moi une suite logique que de me retirer et de laisser la place à une nouvelle génération de jeunes défenseurs et de jeunes milieux de terrain pour pouvoir avoir un temps de travail assez conséquent, puisque la prochaine compétition internationale ne sera qu’en juin 2019. Il fallait pouvoir laisser le temps à tous ces joueurs qui viendront apporter une plus-value à l’équipe nationale de se forger, de se former et d’apprendre les spécificités de l’Afrique, pour pouvoir honorer inchaAllah notre équipe nationale de la plus belle des façons lors des prochaines échéances.

LGDF : Alors on suppose que c’est un choix réfléchi mais la Fédération algérienne ne t’a t-elle pas légèrement mis à la porte ?

CM : Bien sur que cela a été une décision mûrement réfléchie et pour laquelle ces derniers mois j’ai pesé le pour et le contre. Tout le monde connaît, du moins les gens qui m’ont côtoyé et les personnes avec lesquelles j’ai eu la chance de jouer en Équipe nationale, mon attachement à cette équipe au fait de défendre les couleurs de notre pays. Cela a été une décision réfléchie et très difficile à prendre parce que tout le monde connaît mon attachement pour l’équipe nationale donc aujourd’hui il n’y a aucun regret parce que j’estime que c’est le bon moment.

Vous dire que la Fédération « m’a poussé dehors » personne ne me l’a demandé, personne ne me l’a fait ressentir, c’est une décision prise de façon personnelle, en consultation avec mes proches et parce que je pense que le projet d’avenir de l’équipe nationale est le plus important. La situation personnelle du joueur doit passer après la situation collective, c’est pour ça que j’ai décidé d’arrêter pour laisser la place à une nouvelle génération, mais de là à dire que la Fédération m’a poussé dehors, malgré le fait que j’ai été écarté de la dernière CAN, pas explicitement non.

Tu as vu passer ces derniers mois différents sélectionneurs, Alcaraz étant le dernier avec lequel tu as travaillé au sein de l’EN, penses-tu qu’il est l’homme de la situation pour relever cette équipe nationale et selon toi est-ce que le groupe actuel crois en lui ? 

C’est très difficile de répondre à cette question pour la simple et unique raison que l’on ne peut pas prédire l’avenir, et on ne peut pas savoir si Alcaraz est vraiment l’homme de la situation. On ne le saura que dans quelques mois en fonction des résultats de l’équipe nationale, une chose est sûre c’est qu’il a un projet bien défini et il sait où il veut aller. Quand il est arrivé en sélection, il est arrivé avec un projet de jeu, avec des idées claires que ce soit sur la vie de groupe, sur le plan technique, tactique, sur les phases de jeu offensives et défensives donc je pense que son projet a le mérite d’être vu, le mérite aussi de notre part de lui laisser le temps de le mettre en place. Maintenant il y a une chose qu’il faudra aussi impérativement qu’il fasse et j’ai déjà échangé avec lui à ce sujet, c’est pour ça que je n’ai aucun problème à en parler publiquement, c’est qu’il apprenne également rapidement ce qu’est l’Afrique, ce qu’est de faire un match et un déplacement en Afrique noire, parce que ce n’est pas du tout les mêmes spécificités qu’un match en Europe et donc il doit lui aussi apprendre et se mettre au niveau africain pour pouvoir donner le maximum d’arguments à notre équipe pour qu’elle reprenne sa marche en avant et qu’elle redonne des victoires à nos chers supporters. Le groupe a confiance en lui parce qu’on a déjà démontré par le passé que quand on avait pas forcément confiance en quelqu’un, on savait le démontrer. Laissons lui le temps et j’espère inchaAllah que les victoires suivront.

LGDF : Merci Carl Medjani de nous avoir accordé cette mini interview qui on espère mettra nos lecteurs de la Gazette du Fennec en appétit puisque nous te retrouvons lundi prochain dans notre émission radio « C’est vous l’Expert » à partir de 19h30 pour parler en direct avec nos auditeurs !

CM : Merci à vous et c’est avec un grand plaisir que je vous retrouverai lundi soir à partir de 19h30 dans l’émission « C’est vous l’Expert » pour parler de notre actualité DZ et un peu plus personnellement de mon retrait de l’Équipe nationale. A lundi !

> Rendez-vous lundi prochain en direct avec Carl Medjani !

Entretien réalisé par Jaoueb Merhoum,

pour La Gazette du Fennec

Ne manquez pas aussi !

Qatar : Bounedjah propulse Al Sadd en finale de la Coupe du Prince !

Auteur d'un but magistral en fin de match, ...

Programme Foot #8 : grande première pour Attal, Ounas convoqué face à la Roma

 Après la trêve internationale, « La Semaine...

Liga Nos : Slimani et le Sporting ne lâchent pas !

Toujours dans la course au titre de champion du ...

Sur quelle côte échouera le « raz-de-Mahrez » ?

L’international algérien Riyad Mahrez...

Top but Novembre 2015 : Brahimi a assuré le spectacle !

Avec l’Équipe nationale ou les prestations en cl...

Zetchi – Kerbadj : la vérité si je mens III

L’atmosphère devient de plus en plus électrique....

MCA : Madoui, c’est presque fait !

Le Mouloudia d'Alger tient, ...

Mahrez-Slimani : une association relancée à Leicester City ?

Tube du printemps dernier, de l'été et de l'auto...

Manchester United s’offre West Ham, Feghouli joue 90 min

Titularisé par son entraineur, Sofiane F...

Espagne : Medjani offre la victoire à Levante

Auteur de son premier but en Liga ce ve...

Coupe du Portugal : Slimani achève le Benfica

Islam Slimani a encore frappé, et délivré ses co...