Denis Lavagne : « Les championnats d’Algérie et d’Égypte sont les meilleurs en Afrique »

Très posé, l’expérimenté Denis Lavagne (54 ans) a répondu aux questions des chroniqueurs de notre émission C’est vous l’expert avec flegme et détermination. S’il est conscient de ses forces, le technicien français ne s’emballe par pour autant face aux excellents résultats qu’il rencontre depuis son arrivée à la tête du CS Constantinois.

“On a battu le TP Mazembe 3-0 et c’était clairement bien payé pour eux”

Le parcours du CSC en Champion’s League est pour le moment plus que réussi. Deux matchs et deux victoires de rang face à de grands d’Afrique propulsent ainsi le champion d’Algérie en tête de leur groupe. Denis Lavagne est à la fois calme et conscient de la force de son équipe. “Je ne trouve pas qu’on soit vraiment dans le groupe de la mort. Ce sont des équipes redoutées mais le Club Africain n’a pas brillé sur la scène continentale depuis longtemps, le TP Mazembe est plus faible que par le passé et l’Ismaila fête sa première participation en Champion’s League. Après, de là à battre le TP Mazembe 3-0… C’est un match qu’on a clairement bien préparé, on a été acculés pendant 5 minutes mais on a clairement dominé tout le reste. La victoire est méritée et 3-0 c’est bien payé pour eux, on aurait pu leur faire plus mal encore.”

“J’ai un groupe de qualité. Certains de mes joueurs ont leur place au Havre en Ligue 2”

L’explication que livre Denis Lavagne quant à ses bons résultats est là aussi pragmatique et relativise “Je pense que le groupe est de qualité. On parle quand même des champions d’Algérie en titre. Après, il y a un bon feeling entre nous. Je pense avoir eu le bon discours et le projet de jeu, adapté aux qualités des joueurs, a été totalement accepté. Avec l’enchaînement des victoires, les joueurs prennent confiance et se lâchent de plus en plus. C’est un peu un cercle vertueux ».

« Je me suis engagé pour 18 mois. La pression est le lot de tous les entraîneurs. La ferveur à Constantine est positive puisqu’on gagne (rires). Vu nos résultats, c’est extraordinaire mais on verra lorsqu’on aura moins de résultats!

“Le joueur algérien manque de formation mais est clairement talentueux”

Le joueur local est à la mode et Denis Lavagne, avec un regard extérieur, confirme le talent avéré des joueurs algériens. “J’ai été agréablement surpris par la qualité de certains joueurs. Certains pourraient aisément jouer dans l’équipe du Havre en Ligue 2 française. Belkheir revient bien, Benayada l’arrière droit monte en puissance, Arroussi qui a des qualités … Surtout, ils sont tous préparés à la scène africaine, ce qui pourrait être utile à l’Équipe Nationale. »

Il tempère rapidement en ajoutant « Ce qui manque au joueur local, c’est la formation, qu’il puisse travailler comme on travaille en Europe. Je vois des joueurs de talent, je suis étonné par la maîtrise technique, l’engagement de mes joueurs du CSC mais il leur manque ce qu’on apprend aux joueurs, ce qu’on apprend en centre de formation sur la concentration, l’hygiène de vie, certaines bases tactiques … Ça se travaille plus jeune et c’est ce qui manque aux joueurs algériens. Par contre, en terme de talent pur… il y a des qualités intéressant.

“Les championnats Algériens et Égyptiens, les deux meilleurs championnats en Afrique »

Passé par le Cameroun, la Tunisie, le Maroc, l’Arabie Saoudite, l’Égypte ou encore le Soudan, le technicien français a été invité à s’exprimer sur le niveau du championnat algérien. À propos de la Ligue 1 Mobilis et ses espoirs, Denis Lavagne s’est montré à la fois élogieux et humble. « Denis Lavagne : « Les championnats Algérien et Égyptien, les 2 meilleurs championnats en Afrique, ils sont très disputés, très homogènes. Le niveau de jeu est intéressant, les équipes sont bien préparées et les joueurs d’un bon niveau. Par rapport aux championnats européens, je dirais qu’on se situe en milieu de tableau de Ligue 2 française« .

Denis Lavagne se sent bien à Constantine et se concentre pleinement à sa tâche sans penser à l’avenir. « Pour l’instant, je ne suis pas intéressé par un emploi au sein de la FAF. Ce qui me manquait au Havre, c’est le volet compétition, le gazon, le métier de coach principal. Lancer des jeunes me plaît, les former aussi, après partir sur un projet basé uniquement sur la formation m’intéresse moins. »

“L’USMA et la JSK sont favoris pour le titre. Le CSC ? Je ne pense pas”

Le champion d’Algérie a mal débuté son championnat et aura du mal à se mêler à la lutte pour le titre « Gagner le championnat? Je ne pense pas. La JSK et l’USMA vont se battre pour le titre. Notre objectif est de monter à la 3ème place. On peut peut être envisager la 2nde si l’une des équipes s’écroule mais il est utopiste de penser que les deux s’écrouleront en même temps, même si on va recevoir les deux en fin de saison ».

Quant à ses ambitions avec le CSC, Denis Lavagne est, de nouveau, à la fois déterminé et pragmatique. « J’ai quitté un poste important au Havre mais il me manquait le terrain et la compétition. Le CSC était une occasion. C’est le Champion sortant, les joueurs sont vraiment de qualité, la Champions League était à jouer donc je pensais qu’il y avait quelque chose à faire. On a assez de joueurs de qualité pour faire tourner et rester compétitifs » et d’ajouter « J’ai de nombreux titres sur la scène africaine. Cette expérience me permet de rappeler plus facilement à l’ordre les joueurs mais c’est le travail qui permet de réussir, il n’y a pas de botte secrète! »

“Belmadi fait du bon travail, il connaît son métier !”

Le prochain match en Champion’s League se jouera en Égypte face à Ismaily et l’entraineur des Verts et Noirs ne le craint pas « Les incidents en Egypte? Ça donne une mauvaise image du football africain. On verra si la CAF va prendre les mesures appropriées. J’espère qu’on jouera 6 matchs mais on ira là-bas sans aucune frayeur ». Mais avant cela c’est la Coupe d’Algérie qui attend le CSC qui ira à Ouargla pour « arracher la qualification ! »

Enfin concernant l’Équipe Nationale Devis Lavagne a fait l’éloge du sélectionneur tout en reconnaissant qu’il n’avait pas d’avis précis « Belmadi, il fait du bon travail… Il connaît son métier et est capable de mettre en place une équipe compétitive, en particulier pour la CAN ».

Retrouvez l’intégralité de l’interview :

Walid Pessas, La Gazette Du Fennec


à VOIR aussi
Résultats #26 : Feghouli triple buteur, Bennacer doublement décisif

Résultats #26 : Feghouli triple buteur, Bennacer doublement décisif

Feghouli inscrit un Hat-trick face à Kasimpasa

Feghouli inscrit un Hat-trick face à Kasimpasa

« C’est vous l’Expert » : Maxime Lopez futur fennec ?

« C’est vous l’Expert » : Maxime Lopez futur fennec ?

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Les chapeaux de la Coupe du Monde 2018

C'est selon le classement FIFA des 20 pays quali...

Anderlecht : Pour Sofiane Hanni, c’est 25 millions d’euros !

Auteur d'une saison pleine, Sofiane Hann...

A’ : les entrainements se poursuivent pour les joueurs locaux

L’équipe nationale algérienne des locaux poursui...

KV Courtrai : Youcef Attal est (enfin) arrivé !

Son problème de visa a mis du temps à se régler ...

Chaud derby de Valence entre Medjani et Feghouli !

Comme tous les vendredis, nous vous présentons l...

La violence dans le football, un mal absolu

La violence dans notre football est malheureusem...

EN olympique : Charef prépare deux stages pour fin novembre

Une sélection olympique élargie entrera en regro...

Coupe arabe des clubs : Tirage au sort le 26 août

Le tirage au sort des premiers tours de la coupe...

Naples: Ghoulam sur le point de prolonger

Faouzi Ghoulam est sur le point de prolonger à N...

Fulham : Ranieri pour sauver le soldat Slimani ?

C'est une quasi-certitude, ...

Leicester : Mahrez veut quitter le club !

L'international algérien aurait demandé à son cl...

Click to Hide Advanced Floating Content