Houari Ferhani : « Slimani et Halliche aux JO ? On aimerait bien les avoir avec nous ! »

Parti l’hiver dernier du RC Arba, déjà rétrogradé en décembre, Houari Ferhani connait une fin de saison intéressante avec la JS Kabylie. L’arrière gauche des U23 y a contribué grandement d’abord par sa régularité, mais surtout par ses prestations remarquables et remarquées. Pour La Gazette du Fennec, l’enfant de Tipaza fait le point sur sa saison en club et donne son avis sur le tirage au sort des JO de Rio qui a vu l’Algérie tirer l’Argentine, le Portugal et le Honduras.

Houari, la fin de saison semble moins stressante pour vous à la JSK, vous avez réussi une remontée spectaculaire …

En effet. Nous avons enchainé avec une bonne série de victoires (5, ndlr) qui nous ont permis de recoller au peloton de tête. C’était très important dans la mesure ou la JSK, de par son standing et son histoire, n’était pas à sa bonne place. Je sais que ça dure depuis quelques saisons, mais c’était un devoir d’y remédier.

Qu’est-ce qui a changé ? Est-ce le départ de Dominique Bijotat et l’avènement de Kamel Mouassa qui a changé la donne ?

C’est vrai que Mouassa a ramené un plus. C’est un coach expérimenté. Il a une mentalité de gagneur et il nous l’a transmise dès son arrivée. La différence avec Mouassa est le fait qu’il connaisse le championnat algérien. Mais attention, cela ne veut nullement dire qu’on n’a pas bossé avec Bijotat. C’est juste qu’à un certain moment, les résultats nous ont faits défauts. Pourtant, on jouait bien…

jsk ferhani houari ferhat usma

Au mercato, vous sortiez d’une CAN réussie avec les U23, vous aviez le choix de signer n’importe où, qu’est-ce qui vous a motivé à opter pour la JSK ?

C’est un choix mûrement réfléchi. C’est vrai qu’à ce moment-là, la JSK traversait quelques moments de doutes, mais comme je l’ai dit, ça reste la JSK. On m’avait prouvé qu’on me voulait vraiment. Je savais que j’allais réaliser une deuxième moitié de saison pleine. C’est important pour moi de rester compétitif. Il y a les JO en août.

En évoquant les JO, comment avez-vous accueilli le tirage ?

Personnellement, je le prends comme ça. Je savais pertinemment qu’il n’y pas de tirage favorable. Si vous prenez le Brésil dans le groupe A, ou le nôtre, il n’y pas beaucoup de différence. Le plus important est de connaître nos adversaires et commencer à se projeter dans la compétition.

Avez-vous des informations sur vos adversaires ?

Non, pas pour le moment. Mais quoi qu’il arrive, je dis qu’on part à l’aventure. Mais on a hâte d’y être.

Neymar jouera officiellement les JO avec le Brésil, voudriez-vous que Ronaldo soit convoqué avec le Portugal ?

Ce serait une bonne chose. Qui ne voudrait pas affronter Ronaldo ? On évoque avec insistance du renfort en perspective, êtes-vous d’accord pour que le groupe soit renforcé ? Je lis ça dans la presse. Après, nous les joueurs nous n’avons pas d’avis à donner. Ce n’est pas nous qui décidons. Tout ce que je peux dire c’est que tout joueur pouvant apporter un plus à l’équipe est le bienvenu.

Si vous deviez choisir au moins un, ce sera qui ?

Question un peu difficile. (gêné). On prendrait bien un avant centre.

ferhani houari

Slimani ?

Ce serait bien. On aimerait bien l’avoir avec nous à Rio…

On annonce par exemple l’arrivée de Rafik Halliche, qu’en pensez-vous ?

C’est un joueur qu’on ne présente plus. Il a de l’expérience et du charisme. Il a quand même deux coupes du monde et plusieurs CAN à son actif. On serait heureux de l’avoir parmi nous aussi.

Votre tournée sud-coréenne a tourné au fiasco, le groupe doit nourrir quelques doutes, depuis ?

C’est vrai que pour le mental, on aurait aimé réaliser de meilleurs résultats. Mais il ne faudrait pas enterrer cette équipe pour autant. Il nous reste encore du temps pour nous corriger et nous préparer en conséquence. Nous partons en outsider. C’est une aventure à vivre à fond. On doit tout donner pour ne rien regretter après.

Bonus – la dernière sortie des U23 en Corée du Sud :

Entretien réalisé par Nabil Boughanem

Pour la Gazette du Fennec


à VOIR aussi
Qualifs CAN 2019 : Algérie 3 – 1 Guinée Equatoriale

Qualifs CAN 2019 : Algérie 3 – 1 Guinée Equatoriale

Schalke 04 :  Bentaleb toujours à l’écart !

Schalke 04 : Bentaleb toujours à l’écart !

ALG-TUN (à 20h45) : Les Verts face au révélateur tunisien

ALG-TUN (à 20h45) : Les Verts face au révélateur tunisien

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Lucas confronté à l’Alcatraz des dilemmes

Avec lui, l’Équipe nationale a réappris à gagner...

Lille : Yassine Benzia au soutien de Marcelo Bielsa

L'international algérien de Lille Yassin...

ALG-TAN : Seulement 3000 places vendues

Alors que les Verts affronteront la Tanzanie dans un match capital ce mardi au s...

Mercato : Slimani 5 ans à Leicester ! (Officiel)

Le transfert d'Islam Slimani vi...

Stade Rennais : Bensebaïni a un bon de sortie

Si le Stade rennais n'est pas f...

JO : Décathlon, Bourrada 6eme à mi-parcours

Alors qu'il avait été suspendu deux ans pour dop...

Premier League : Mahrez dans l’équipe type de la saison !

L'international algérien Riyad Mahrez fait parti...

Exclu : Bentaleb à Schalke 04 c’est pratiquement fait !

Selon nos informations Nabil Bentaleb...

Click to Hide Advanced Floating Content