Mohamed Benyahia : « On avait toutes les conditions pour faire une bonne CAN ! »

Invité à l’antenne de notre émission « C’est Vous l’Expert » le défenseur international de l’USM Alger, Mohamed Benyahia s’est livré sans concessions sur le fiasco de l’Equipe nationale à la CAN et son parcours en club dans le championnat algérien (MCO puis USMA). Voici la première partie de son passage avec des révélations croustillantes sur son aventure avec les Verts au Gabon…

Invité surprise dans la liste des 23 pour la CAN, Mohamed Benyahia, a apprécié l’expérience malgré l’échec collectif cuisant au Gabon. « Il y avait un niveau très élevé, on voyait que les joueurs étaient beaucoup plus concentrés aux entrainements. C’était une très bonne expérience et j’espère que j’aurais encore la chance de m’entrainer avec eux« .

« J’ai même pris le numéro de Carl Medjani mais c’est le sélectionneur qui a fait ses choix »

Très vite adopté par le groupe, le joueur de l’USM Alger a vite trouvé ses repères au sein de la sélection. « Mon intégration s’est très bien passée, je connaissais certains joueurs dans l’équipe donc ça m’a facilité la chose. Les joueurs étaient tous sympas et ouverts et m’ont bien intégré dans le groupe » explique le défenseur central de 24 ans qui a malgré lui pris la place dans le groupe d’un certain Carl Medjani. « Si en plus les joueurs m’ont vanné sur ça. Pour couronner le tout j’ai même pris son numéro. Je n’avais pas l’impression d’avoir pris sa place c’est le sélectionneur qui a fait son choix ».

« Subir des critiques (sur ses origines) au niveau international c’est beaucoup plus blessant »

Interrogé sur le débat pro-locaux et les critiques incessantes sur les joueurs bi-nationaux, le natif de Tremblay-en-France, en région parisienne, n’a pas caché sa déception sur ce sujet. « Ici dans le championnat algérien on a les mêmes critiques mais au niveau national, subir ses critiques au niveau international c’est beaucoup plus blessant, ça nous touche plus parce qu’on parle de l’EN. Je peux pas vous en dire plus parce que pour vous dire la vérité j’étais encore sur mon petit nuage. Je profitais un maximum et j’essayais de pas faire attention aux critiques« .

Ayant vécu l’expérience de l’intérieur le polyvalent défenseur n’a pas trouvé d’excuses pour expliquer la défaite cuisante des Verts. « Moi j’ai pas trouvé que les conditions à la CAN étaient si spéciales que ça. L’ambiance dans le groupe était très bonne et les conditions dans lesquelles nous étions étaient très bien aussi. On avait tout ce qu’il fallait à notre disposition, un bon centre d’entrainement, logés dans un bel hôtel. On avait toutes les conditions pour faire une bonne CAN« .

« Les entrainements de Leekens étaient un peu bizarre…pendant 20 jours on faisait la même chose ! »

Si les conditions de l’Afrique n’ont pas dérangé le joueur de l’USM Alger, celui-ci a quand même fait une révélation fracassante sur la méthode d’entrainement de Georges Leekens. « Les entrainements qu’on faisait étaient un peu bizarre. Parce que pendant 20 jours on faisait les mêmes entrainements. En début de semaine ou veille de match c’était toujours la même chose« . Assurant que malgré tout les joueurs n’ont pas triché sur le terrain. « L’état d’esprit était bon, très positif. On avait pour objectif de faire de notre mieux. La volonté y était de la part de tous les joueurs, mais on a pas eu la petite chance« .

« Pour moi Brahimi et M’Bolhi sont les vrais leaders du groupe ! »

Concernant le manque de combativité des joueurs, Benyahia a été interrogé sur l’identité des joueurs cadres dans le vestiaire algérien. « Il y avait plusieurs leaders dans ce groupe, ils voulaient vraiment amené un plus que ça soit sur le terrain ou en dehors« . Deux sont toutefois sortis du lot selon lui. « Parmi eux il y avait Brahimi. Moi ça m’a choqué parce que je ne pensais pas qu’il était comme ça. Il était vraiment impliqué, il était à fond, tout le temps positif. Il y avait également Rais M’Bolhi. Voilà, c’était les deux principaux leaders« .

« Raouraoua est un homme bon, c’est dommage qu’il subit toutes les critiques »

Si les joueurs ont subi des critiques virulentes de la part de la presse et du public en général, le président de la FAF, Mohamed Raouraoua en a aussi prit pour son grade. Interrogé sur ses rapports avec le patron de la FAF, Benyahia s’est exprimé naturellement sur le sujet. « J’ai de bons contacts avec Monsieur Raouraoua, après c’est vrai que c’est très difficile pour lui parce que ce n’est pas lui qui est sur le terrain. Forcément quand ça va pas c’est lui qui subit les critiques. Je trouve ça dommage car c’est un homme bon« .

« Même si je n’ai pas joué durant la CAN, avoir été sélectionné dans les 23 c’est quelque chose de grand »

Interrogé sur les éléments qui manquaient à l’EN pour passer un palier et devenir enfin « une grande équipe », Mohamed Benyahia prône la discussion et la prise de responsabilité des joueurs. « On a de la qualité à tous les postes. Je pense qu’il faudrait plus de discussion et que chacun sache le rôle qu’il a.« 

bus benyahia CAN gabon

En étant lui même sélectionné parmi les 23, le défenseur de l’USMA avait réussi à passer un palier. S’il n’a pas disputé la moindre minute à la CAN, il n’en veut pas pour autant à Leekens. « Déjà avoir été sélectionné parmi les 23 c’est quelque chose de grand. C’est lui le sélectionneur et il décide de tout. » Derrière chaque épreuve il y a une leçon et Benyahia l’a bien compris, c’est pourquoi il préfère garder le meilleur de son expérience gabonaise. « Si on est pas prêt à subir ce genre de chose en étant joueur de foot on a rien à faire dans ce milieu. Moi je l’ai pris comme quelque chose de positif.« 

« Mon profil ? J’ai pris comme référence Mathieu Bodmer pour sa polyvalence »

Les joueurs ont souvent comme référence de grands noms, des légendes du sport. Benyahia, lui, est fan de Mathieu Bodmer, le milieu de terrain ultra polyvalent de Guingamp, dotés de qualités techniques et tactiques largement au dessus de la moyenne. « Je suis quelqu’un de dur sur l’homme, je suis bon dans les duels. J’ai un bon placement. Je suis assez polyvalent je peux jouer partout. J’ai pris comme référence Mathieu Bodmer, ce style de joueur bon techniquement avec une bonne relance et qui sait bien se placer« .

Dans son long passage dans l’émission « C’est vous l’Expert », l’ancien joueur de Nîmes nous a également parler de son arrivée dans le championnat algérien, au MC Oran avant de rejoindre l’été dernier l’USM Alger. Nous vous proposons de lire ces passages dans une 2ème partie passionnante !

>> à suivre dans la 2ème partie :

Benyahia : « Jouer à l’USMA, c’est plus intéressant que la Ligue 2 ! »

Le passage complet de Benyahia dans C’est Vous l’Expert » :

Synthèse Yahia S. et Yassin B., LGDF

Ne manquez pas aussi !

Quand la légende Raymond Kopa admirait le talent de Rachid Mekhloufi

Première légende du football français, R...

Futsal – CAN 2016 : l’Algérie encore et toujours absente !

La Coupe d'Afrique des Nations 2016 de football ...

EN : Petite gêne au genou pour M’Bolhi

Le portier algérien, Rais M'Bolhi, a ressenti une petite gêne a...

Mercato : le Besiktas veut Slimani en prêt pour 6 mois

A en croire la chaine de télévision turque ...

Montpellier : vers le rachat du contrat de Bensebaini

Selon les échos en provenance de La Paillade la ...

Le Fennec fait débat : Que vaut réellement Rachid Ghezzal ?

Annoncé comme un bel espoir de la formation lyon...

Ballon d’Or 2016 : Mahrez dans les 30 nominés !

L’international algérien Riyad Mahrez...

Transfert de Mahrez : 200 000 euros pour Quimper CFC ?

Le formidable début de saison de Riyad Mahrez...

Nigeria : Début du stage des Super Eagles à Abuja

La sélection nigériane de football a entamé ce l...

Tournoi : L’Algérie veut organiser la Mundiavocat en 2018

L'Algérie est en lice pour l'organisation en 201...

MCO : Badou Zaki, une escroquerie à plus de 80 000 euros !

C'est un véritable scandale interne qui secoue l...

Le Havre : Ferhat passeur, buteur et ambitieux !

Fraichement débarqué au Havre, Zinédine ...

MCA : Madoui, c’est presque fait !

Le Mouloudia d'Alger tient, ...

Click to Hide Advanced Floating Content