Ryad Boudebouz : « J’aimerais être en sélection, le joueur que je suis en club »

Absent du groupe algérien lors de cette CAN 2017, Ryad Boudebouz (26 ans, 24 sélections, 2 buts depuis 2010), qui se remet d’une opération au ménisque était l’invité de notre émission « C’est Vous L’expert » lors de laquelle il est revenu sur le premier match des Verts face au Zimbabwe ainsi que sa situation en sélection. Dans un franc parlé qui caractérise le concept de notre émission radio le talentueux meneur de jeu algérien s’est exprimé cash après une question assez directe de Rabie !

Alors qu’il devait sans doute figurer parmi les 23 joueurs sélectionnés par Georges Leekens pour disputer la Coupe d’Afrique des Nations 2017 au Gabon, Ryad Boudebouz, blessé au ménisque juste avant la trêve hivernale, est l’autre grand absent dans le camp algérien au même titre que Feghouli ou Medjani.

« Dès que nous jouons contre une équipe rapide en Afrique c’est compliqué pour nous »

Toujours convalescent, l’ancien sochalien suit le parcours de la sélection comme un simple supporter et nous a donné son point de vue par rapport à ce premier match face au Zimbabwe :

« C’était assez difficile, ils allaient vite devant et dès que nous jouons contre une équipe rapide en Afrique c’est compliqué pour nous. Ils nous ont posé bien des problèmes. Mais en deuxième mi-temps on a réagit comme il faut parce que ça aurait pu être la débandade. On a également eu un grand Raïs qui a sorti les bons arrêts au beau moment »

« Raïs, même sans brassard c’est un leader ! »

Élogieux envers le très respecté Raïs Mbolhi, arrivé en sélection en 2010 en même temps que lui, Boudebouz n’a pas hésité à louer son rôle de leader du vestiaire :

« C’est un leader. Raïs ne parle pas souvent mais quand il parle c’est toujours important pour l’équipe. C’est quelqu’un d’assez timide dans la vie mais quand il faut prendre la parole et s’adresser au groupe il le fait. Dans les moments difficiles il a toujours répondu présent. »

Aussi, pour l’ex-milieu bastiais, M’Bolhi ferait un très bon capitaine. Et même s’il ne porte pas le brassard, il figure comme une des personnalités importantes de cette sélection : « Oui bien sûr, après on privilégie plutôt un joueur à un gardien mais il est vrai que Raïs c’est un des leaders de l’équipe on lui fait tous confiance et même sans brassard c’est un leader ».

« La Tunisie sera plus à notre portée que le Zimbabwe qui est pour moi le match le plus difficile de ce groupe »

Interrogé sur le prochain match de l’Algérie contre la Tunisie et aux chances de qualification des Verts pour le second tour, Ryad Boudebouz voit les Fennecs moins en difficultés contre les Aigles de Carthage. En effet, pour le meneur de jeu héraultais, le plus dur est passé :

« Le match contre le Zimbabwe est pour moi le match le plus difficile de ce groupe parce que personne ne les attendait alors qu’offensivement on a pu constater beaucoup de potentiel. En terme d’abatage physique c’était également exceptionnel. Après contre la Tunisie ça sera plus à notre portée puisque c’est une équipe qui nous ressemble, ils n’ont pas de joueurs qui vont très vite devant, mais ils possèdent des joueurs assez techniques comme nous, si on fait un match sérieux on peut gagner mais il faut se méfier de toutes les équipes dans le groupe car il est homogène et tout le monde peut se qualifier et pour cela il faut gagner le prochain match pour prendre une sérieuse option sur la qualification. »

« Quand je suis revenu après 2014, c’était toujours difficile de s’installer dans une équipe qui marche »

Considéré comme un des plus grands espoirs du football algérien à l’aube de la Coupe du Monde 2010, Boudebouz n’a jamais vraiment su s’imposer en sélection malgré son talent indéniable. Et entre CAN 2013 raté et non convocation au mondial 2014, le natif de Colmar, arrivé très jeune en sélection à seulement 19 ans, nous explique avec beaucoup de franchise ce qui n’a pas fonctionné : « J’étais bien installé dans cette équipe à mon arrivée. Après lorsque Vahid est arrivé il y a eu les problèmes qu’il y a eu. Ensuite quand je suis revenu, c’était à la suite de la Coupe du Monde, c’est toujours difficile de s’installer dans une équipe qui marche. De plus j’étais à Bastia, niveau statistiques c’était pas ça. Aujourd’hui à Montpellier ça va mieux… maintenant je suis encore jeune et je peux encore apporter toute ma technique à cette équipe. Il faut vraiment que je m’installe dans cette équipe pour pouvoir aider l’Équipe nationale même si la concurrence est très élevé, je dois redoubler d’effort et faire preuve de plus de caractère»

« A moi d’avoir plus de caractère pour m’imposer et aider l’équipe ! »

Avant de conclure les questions-réponses avec nos intervenants dans l’émission, Ryad Boudebouz nous a fait part de ses ambitions pour la deuxième partie de saison où il compte briller comme il l’a fait jusqu’à sa blessure et son opération au ménisque :

« Cette année je me suis fixé des objectifs personnels. Pour la première partie de saison ça s’est bien passé. Maintenant j’aimerais également être en sélection, le joueur que je suis en club. C’est à moi de passer un palier, je suis en bonne voie. J’ai eu cette blessure mais mentalement je suis assez fort pour pouvoir rebondir et j’espère que la deuxième partie de saison se passera comme la première pour passer vraiment ce palier qui me faisait défaut depuis le début de ma carrière »

Avec beaucoup plus de maturité dans son jeu et beaucoup plus de régularité dans ses performances, Boudebouz (7 buts en 16 rencontres de la phase aller) devrait quitter Montpellier en juin. En effet, comme l’annonçait Laurent Nicollin, l’international algérien devrait avoir un bon de sortie en juin. « Avec Ryad Boudebouz et son agent, c’est calé pour le mois de juin. Il est bien chez nous, il s’éclate. ». S’il a raté la CAN cet hiver, Boudebouz ne devrait pas raté un bon transfert l’été prochain afin de grandir encore dans sa carrière et apporter tout son talent à la sélection algérienne.

Le passage de Boudebouz dans l’émission:

Déclarations recueillies lors de l’émission radio « C’est Vous l’Expert »,

retranscription Nassim Habili, La Gazette du Fennec

 


à VOIR aussi
Youcef Atal dans ses oeuvres face à Saint-Etienne

Youcef Atal dans ses oeuvres face à Saint-Etienne

Coupe arabe (1/4 de finale) : le MC Alger face à Al Merreikh

Coupe arabe (1/4 de finale) : le MC Alger face à Al Merreikh

CDM : But de Youcef Belaili face à Chivas

CDM : But de Youcef Belaili face à Chivas

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

L1 et 2: Mercato d’hiver du 15 décembre 2016 au 15 janvier 2017

La deuxième période d'enregistrement des licence...

Lille : Antonetti limogé !

19ème de Ligue 1 après 13 journées avec Lille, F...

Angleterre: Leicester a 500 000 fans algériens

Fraichement titré champion d’Angleterre, le Leic...

Nigeria : décès de l’ancien sélectionneur Stephen Keshi

L'ancien sélectionneur national du Nigeria, ...

Algérie – Bénin : Les choix de Belmadi, 1ère partie

Après le premier match de Djamel ...

Compétitions africaines : les clubs algériens fixés ce mercredi

Les quatre représentants algériens engagés dans ...

Anderlecht : le coach de Sofiane Hanni remercié

René Weiler, l'entraîneur suiss...

COA- MJS : Berraf souhaite enterrer la hache de guerre

Une réunion avec le ministre de la Jeune...

Programme TV du mercredi : Mandi et Boudebouz face au Real Madrid !

Gros match à suivre ce mercredi pour nos Fen...

PLAGIAT SCANDALEUX : Quand Ennahar invente un faux appel de Kourichi !

Lors de l'émission "Stade EI CAN" diffusée sur ...

Click to Hide Advanced Floating Content