Zetchi : « Il faut donner au football algérien une alternative, du sang neuf ! »

Découvrez la seconde partie de notre entretien avec le président Zetchi ! Après être revenu sur le développement de son académie, notre invité de la dernière émission de « C’est vous l’Expert » a accepté de nous livrer ses impressions sur la gouvernance actuelle de la FAF. Non content de livré une analyse profonde du système, Zetchi nous a également dévoilé une partie d’un programme « ancré dans sa tête depuis longtemps« . Candidat potentiel, Zetchi a en réalité tout d’un prétendant sérieux…selon les dernières informations il devrait bien déposer aujourd’hui sa candidature et aurait même obtenu depuis hier soir le soutien des pouvoirs publics !

Êtes-vous potentiellement candidat à la présidence de la FAF ?

Nous avons jusqu’à dimanche pour le dépôt des candidatures, je réfléchis. C’est une probabilité qui pourrait devenir officielle d’ici dimanche.

Avez-vous senti en 10 années une aide ne serait-ce que morale des pouvoirs publics et des médias algérien dans votre œuvre ?

Je ne pourrais pas dire ça j’ai souvent reçu le soutien de tous les ministres du sport qui se sont succédés et qui n’ont manifestement pas de pouvoir d’intervenir dans les affaires du football algérien. Mais nous avons toujours été accompagnés par les différents ministres des sports. Nous avons par ailleurs eu un très grand élan de sympathie de tous les Algériens du nord au sud et d’est en ouest.

« Sous Raouraoua, la prise en charge du football local a été mal faite….c’est la tâche noire de son mandat ! »

Qu’en est-il de la procédure d’élection ?

Il n’y a absolument aucune obscurité autour de cette assemblée électives la date est prévue pour le 20 mars la commission de candidature peut recevoir les dossiers jusqu’au 12 mars. À ce jour, personne ne s’est présenté mais nous aimons laisser les choses à la dernière minute pour garder le suspense. Peut-être que d’ici ce soir ou demain il y aura deux ou trois candidats qui vont se présenter. Les électeurs sont tout simplement les membres de l’assemblée générale au nombre de 104 principalement les présidents de ligue, de wilayas, certains présidents de ligues régionales, les présidents de clubs de football de première division et 2e division ainsi que les membres de la fondation du FLN qui sont nos grands frères et qui ont montré à travers la glorieuse équipe du FLN la voix à emprunter.

Quel bilan vous faites des années Raouraoua ? Est-ce une réussite ou un échec ?

Nous n’avons aucun problème avec le président de fédération Raouraoua que je connais personnellement. Mais lorsque nous jugeons le travail d’un responsable en tant qu’acteur du football il faut dire qu’il a fait de bonnes choses comme il a fait de moins bonnes choses et de très mauvaises choses. Le principal est de savoir accepter les critiques. Ce qui a été à mon sens mal fait c’est la prise en charge du football local, je pense que tous les amoureux du football algérien qu’il soit en Algérie ou ailleurs ne peuvent que constater que notre football est resté à la traîne. Connaissant le potentiel de l’Algérie c’est peut-être la grande tache noire de Monsieur Raouraoua. Mais il y a des choses positives notamment l’organisation de l’équipe nationale et sa logistique certains résultats de l’équipe nationale on ne pourra pas lui enlever certaines réalisations. Je reste profondément attaché au développement du football algérien en Algérie

« Il faut une réforme profonde du football amateur qui constitue la base de la pyramide »

Qu’est-ce que pourrait apporter monsieur Zetchi s’il se présentait ? Quelle serait sa plus-value si vous deviez vous vendre comme ça en trois quatre mots…

Une réforme profonde du football amateur qui constitue la base de la pyramide de tout football. Le football amateur constitue le vivier du football algérien il va falloir le réformer et non pas lui apporter des coups de matraque car le football professionnel avec les Ligue une et deux ne représente pas le football algérien. Il y a également une réorganisation du football professionnel et notamment un assainissement sur le plan financier rééquilibrer les budgets pratiquer, le fair-play financier. En Algérie on ne veut pas voir de club algérien disparaître sous le poids de la dette et du déficit.

« La peur d’affronter Raouraoua n’existe pas »

Y a-t-il aujourd’hui une vraie crainte d’affronter le candidat Raouraoua ?

Je n’ai aucun problème avec Monsieur Raouraoua et la peur de l’affronter n’existe pas, même si je pense que d’un point de vue assemblée générale il a un nombre de partisans plus important que moi. Il y a lieu de donner aux Algériens la possibilité de l’alternative, du sang nouveau il est important que le 20, il y ait 3 ou 4 candidats en course pour donner une leçon de démocratie dans le football, à l’image de la démocratie qu’il y’a dans notre pays.

Vous avez un programme, vous partez quand même avec une longueur d’avance.

Vous savez nous sommes dans le football depuis plus de 20 ans et nous réfléchissons tous les jours aux problématiques du football algérien ce programme est ancré dans ma tête, je me documente pour voir comment certains pays ont pu propulser leur football vers les sommets. Je pense qu’en apportant les réformes nécessaires il y a la possibilité d’ici une dizaine d’années de voir un football attrayant en Algérie et de grands joueurs à transférer dans les grands clubs européens.

« Je suis effectivement un candidat potentiel » 

Vous tenez réellement un discours de candidat…

Je suis effectivement un candidat potentiel mais je n’ai pas formulé ma décision de porter ma candidature ce qui est sûr c’est que je continuerai à œuvrer pour le développement du football au niveau de la fédération ou au niveau de notre club.

Sur un curseur de 0 et 100, quel serait votre pourcentage de candidature à la Fédération algérienne de football ?

Vous me posez une colle mais on va dire que je suis à 50 !

 Le passage de Zetchi dans « C’est vous l’Expert »:


à VOIR aussi
CAN 2019 : Le Maroc ne sera pas candidat !

CAN 2019 : Le Maroc ne sera pas candidat !

DTN : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

DTN : y a-t-il un pilote dans l’avion ?

LDC : Feghouli buteur face à Porto, Galatasaray en Europa League

LDC : Feghouli buteur face à Porto, Galatasaray en Europa League

Espace publicitaire
Ne manquez pas aussi !

Mercato : Retour imminent au Portugal pour Belkaraoui !

Selon A Bola, Hichem Belkaraoui devrait faire so...

CM 2018 – Zone Afrique : Se rapprocher de la Russie… ou de la sortie !

Pas la peine d’attendre des scènes de liesse...

Moussa Saïb prend la défense de Mehdi Zeffane

Invité sur le plateau de Berbère TV pou...

LDC CAF, USMA – WAC (0/0) : les Usmistes s’éloignent de la finale

A l’occasion de la demi-finale aller de la ...

CD Nacional: Belkaroui s’engage pour 6 mois

Hicham Belkaroui est casé. Le défenseur c...

Le retour gagnant de Mehdi Abeid

Transféré au Dijon FCO pendant les dernières...

Ghezzal et Boudebouz, les jokers de luxe de Gourcuff

En forme et très en vue depuis janvier, la doubl...

Jupiler League : Saadi retrouve le chemin des filets !

Après une période difficile, Idriss Saadi a retr...

Qatar : Bounedjah a rejoué après 3 mois d’absence !

Totalement remis de sa blessure à la cheville ap...

Riyad Mahrez, élu sportif de l’année en Angleterre !

Auteur d'une saison remarquable, voire incroyabl...

Click to Hide Advanced Floating Content