Bensmaïn (sél. U17) : « Nous avons une équipe capable de tenir tête aux meilleurs »

Le sélectionneur national des U17, Saber Bensmaïn, s’est longuement confié au site officiel de la FAF sur la préparation  de ses jeunes joueurs avant d’affronter le Gabon au 2ème tour des éliminatoires de la CAN. Malgré une qualification tirée par les cheveux face à la Libye au 1er tour le sélectionneur algérien s’est montré résolument optimiste sur le potentiel de son équipe.

On va revenir un peu en arrière pour vous demander de nous dresser un bilan de tout ce que vous avez fait avec les U17 depuis votre nomination.

On a entamé notre travail en mars 2015 avec un plateau national qui a regroupé les sélections du centre, de l’est, de l’ouest et du sud. On a organisé un tournoi afin de dégager un premier noyau de 43 joueurs qui allaient constituer la sélection des U17. A cette époque, le championnat avait pris fin, on en a donc profité pour faire des présélections avec la programmation de cinq stages. De ces stages, on a sorti 18 joueurs avec lesquels nous travaillons depuis août 2015. Avec ce groupe, nous avons effectué seize stages avec une moyenne de cinq jours par stage. Ce n’est pas très suffisant pour être à 100% de nos possibilités. Ajouter à cela, le volume d’entraînement très faible de la majorité de nos clubs qui, à l’exception de l’ASMO et du PAC, s’entraînent trois fois par semaines.

Mais les Libyens ne sont pas mieux lotis avec la situation de leur pays, non ?

C’est vrai, mais sur un match tout peut arriver. Et puis, nous nous sommes qualifiés jusqu’à preuve du contraire et nous sommes toujours là grâce justement au travail effectué et à la volonté des joueurs. Quand on revoit les deux matchs, on se rend compte que les Libyens ne nous étaient pas supérieurs. Il faut juste revoir leurs buts pour se rendre compte que nous leur avons offert au moins deux buts sur les trois qu’on a encaissés. Au match retour, on était obligés de gagner sans trop nous soucier de la manière parce qu’il s’agit de matchs à élimination directe. Si vous revoyez les matchs, vous allez vous rendre compte que nous leur avons marqué sur balles arrêtées. C’est un travail qu’on a réalisé à l’entraînement parce qu’on savait qu’ils avaient des insuffisances dans ce domaine. Il ne faut pas accabler cette jeune équipe car sur un match tout peut se passer.

U17 algerie lybie

L’équipe a pourtant présenté un bon visage lors des matchs amicaux du Maroc. Comment expliquez-vous cela ?

Parce que c’était justement des matchs amicaux avec un contexte complètement différent. Dans un match amical, il y a toujours une marge d’erreur parce que ce genre de rencontres doit nous servir pour améliorer notre jeu. C’est d’ailleurs ce qu’on avait dit aux joueurs : je préfère me tromper dans un match amical que dans un match officiel. Déjà sous pression avant la double confrontation à élimination directe face à la Lybie, les joueurs ont été touchés par certains clubs du championnat pour signer des contrats. Leurs parents n’attendaient que la fin du match retour pour prendre leurs enfants et aller signer. Ce n’est pas de cette manière qu’on aide la sélection. Après le match aller, on a recadré les joueurs pour leur demander de se concentrer à 100% sur la sélection. Enfin, le fait que le match soit retransmis en direct et devant beaucoup de journalistes a ajouté de la pression sur les joueurs qui n’ont pas su gérer tout ça en même temps. Vous savez, un jeune adolescent est très sensible à tous ces facteurs.

Comment voyez-vous la suite ?

Ces deux matchs face à la Libye nous ont permis de gagner beaucoup en expérience. Les joueurs se sont rendu compte qu’ils se sont compliqué la situation seuls. Même nous en tant que staff, avons appris de ces deux matchs. La force de cette équipe c’est son assise défensive et on l’a vu au cours des matchs amicaux, mais on n’a pas pu préserver cette force parce que comme par hasard, les joueurs contactés par les clubs sont presque tous des défenseurs. Avec les réseaux sociaux et le téléphone portable, on a du mal à les éloigner de tout ça. Après le match aller, il y a eu un sursaut et le meilleur exemple c’est Tougaï notre défenseur qui avait marqué contre son camp au match aller, mais qui s’est rattrapé de fort belle manière en inscrivant le but qualificatif au match retour. On doit donc mettre à profit la personnalité de cette équipe pour aborder le prochain match dans les meilleures conditions. Sur le plan psychologique, les joueurs sont prêts parce qu’ils savent désormais c’est quoi un match officiel avec la présence des autorités, de la presse, des responsables de la fédération… Sur le plan technique, on doit améliorer nos qualités défensives qui avaient fait notre force, comme l’alignement et le coulissage entre autres. Parce qu’avant la Libye, on avait plutôt mis l’accent sur le travail offensif.

Comment expliquez-vous le grand nombre d’occasions ratées ?

Vous avez, sur le plan offensif on a beau travailler les combinaisons, c’est souvent le talent individuel qui fait la différence. On a de bons joueurs en attaque, mais qui manquent un peu de confiance. Ils ont tellement entendu que la défense encaisse peu, mais l’attaque marque peu qu’ils ont perdu un peu confiance. Et c’est ce à quoi on s’attelle durant les stages et les deux rencontres amicales face à la Tunisie pour les remettre en confiance.

Avez-vous le temps d’améliorer tout ça avant la double confrontation face au Gabon dont le match aller se joue le 6 août ?

Tout dépendra de la concentration et de la capacité d’assimilation des joueurs. S’ils sont concentrés et si leurs parents les éloignent de ces histoires de contrats et autres, on peut être prêts. On jouera deux rencontres amicales supplémentaires. Deux rencontres qui nous permettront d’améliorer plusieurs aspects de notre jeu.

U17 stage sidi moussa

Seriez-vous prêts pour le match face au Gabon ?

Inch’Allah. Normalement, les erreurs commises sur le plan défensif face à la Libye ne se reproduiront pas face au Gabon et offensivement on va essayer de rester sur la dynamique des matchs face à la Libye où on a marqué quatre buts quand même. Il faut que les joueurs enlèvent de leur tête qu’il y a un problème d’attaque, il y a plutôt un problème de concentration et de réussite et la meilleure preuve ce sont les quatre buts inscrits face aux Libyens.

Le Gabon a perdu contre l’Égypte et nous, nous avons battu l’Égypte. Ça peut être jouable, n’est-ce pas ?

Même en faisant abstraction des résultats des rencontres amicales, ce sera jouable pour nous. Nous avons un bon groupe en progression constante, un groupe capable d’aller loin. Nous avons les moyens d’affronter les meilleurs pour peu que les joueurs restent concentrés pour éviter les erreurs commises face aux Libyens. Personnellement, à cet âge-là je ne focalise pas trop sur les équipes adverses, je préfère me concentrer sur mon équipe car j’ai des gamins capables de tenir tête aux meilleurs. Si les joueurs sont concentrés et bien en place, ils peuvent faire quelque chose.

Entretien publié sur le site de la FAF

  • Habib_22

    l’khbar yjibouh twala ya hadj Bensmaïn

  • Fennec

    Carrément aux meilleurs. Pourtant, on a jamais vu l’équipe de U17 jouer avec les meilleurs du monde. Donc, voilà pourquoi ça ne fonctionnera jamais en Algérie. Les gens parlent mais il n’y a pas de faits. Tout le monde peut dire ça. Ça me rappelle l’entraineur de Tanzanie qui disait que l’Algérie n’allait pas être un problème.

    De toute façon, va jouer avec ta CAN en carton. Ça servira à rien. Après, quand tu iras en coupe du monde, tu iras faire des stages en Europe.

  • ait_mansour_aziro@yahoo.fr

    Mr l’entraineur des U 17 ; la 1er qualitée vertus d’un coach est de faire profil bas surtout comme en ce qualifie contre la libye qui a jamais rien gagner au niveau continental dans toutes les catégories et un nain au niveau foot mondiale ,en plus on jouant les 2 matchs à domicile ! franchement dire en peut tenir téte a m’importe quelle équipe , soit toi aussi tu es un mytho ou un clown de plus ??? moi je penche pour le 2eme sauf que tu fais rigoler personne et on plus tu ridiculises et rejoints le bataillons déjà fournis de bon a rien qui parles beaucoup et fous rien !!!!!!!!!

    • Habib_22

      « Tout dépendra de la concentration et de la capacité d’assimilation des joueurs… » il s’est deja trouvé un bouc émissaire

  • momo

    C’est pas avec un discourt comme celui la que cette équipe ira loin . Quant on a eu de la peine et de la chance de sortir la Libye en jouant les 2 matchs en Algerie avec un score de parité de 4 a 4 sur les 2 matchs , on devrait faire profil bas et ne pas fanfaronner .

    • ait_mansour_aziro@yahoo.fr

      Salut Momo , je te rejoints et j’ai écris presque la méme chose au méme moment !!!!!!

      • momo

        Salut Mansour , cela ne m’étonne pas car nous avons sur certains thèmes des idées très proches .

    • The Real Deal

      je comprend se que tu veux dire momo mais d’une autre facon, il est en train de montrer qu’il a confiance en ses joueurs en expliquant qu’il n y a pas de problem d’attaque ni de defence il faut juste se concentrer. les joueurs a cet age la peuvent perdre confiance defois donc c le job de l’entraineur de redonner confiance au jeune et moi je trouve qu’il l’a bien fait.

      • momo

        Salut , je respecte ton point de vu mais je te signale qu’un coach a tjrs 2 discourts , l’un adresse a la presse qui ne dit pas tout et qui a un objectif spécifique et un autre dans le vestiaire qui est le plus important car c’est la qu’il doit convaincre ses joueurs et les mettre dans de bonnes dispositions psychologique .
        Tu te souviens de Vahid qui disait souvent je n’ai pas de Messi ou de X et qui pique Djabbou en disant que c’est un joueur de 10 mn juste pour l’inciter a travaille plus .et qui en CM est devenu le meilleur buteur algérien etc..
        Mais quant il dit «  »nous avons une équipe capable de tenir tète aux meilleurs «  » c’est un risque énorme car suppose qu’il reçoit une tannée , le mec est mort sportivement mon ami . Donc la retenue et l’humilité étaient de mise d’autant plus qu’il n’a jamais fait un bon résultat .
        Je maintien que cette déclaration est irresponsable et inadequate !! mais chez nous on a vu pire , helas !

        • The Real Deal

          ouais mais chaque entraineurs a differente tactique, vahid defois exagere en disant qu’il n’a pas de grand joueur ou que pitropia est meuilleur que tout les joueur dz alors que ce n’est pas vrai, sa peux faire perdre confiance un peu mais en tout cas vahid a quand meme reussi heureusement pcque nos joueur sont des pros, mais pour le coach u17, n’oublie pas que les joueurs lis les medias aussi donc un joueur qui voix a travers les medias aussi que le coach a vraiment confiance en eux c un boost !

          • momo

            C’est sur que chacun de nous a des repères qui sont différents en fonction de notre affect et de notre éducation , le principal c’est la finalité de l’action et en ce sens Vahid a réussit le pari de faire de l’EN une équipe de tres haut niveau le match contre l’Allemagne a été l’apothéose .
            Quant au U17 , le coach n’a pas besoin de remonter les joueurs trop a l’avance car la mayonnaise redescend très vite mais c’est a qq heure du match qu’ils doivent être formates au mieux . C’est mon avis .

  • Best

    Faut jouer contre les U17 français, europeen, pour jauger, au lieu de nous soulé avec la Tunisie et la Libye, ou autre pays arabe

Ne manquez pas aussi !

CAN U23 : les Algériens sans Bensebaini mais avec Darfalou et Chita

Le sélectionneur de la sélection olympique algér...

EN : Halliche et Guedioura appelés à la rescousse

Le sélectionneur national a décidé de rappeler e...

Mercato : Jardim veut prêter Bahlouli

De retour à Monaco après un bref passage au Standard (0 match en 6 mois), Fares ...

Mercato : Idriss Saadi vers un retour en Ligue 1 !

Après une saison convaincante avec Courtrai (16 ...

CAF : Nekkache (MCA) 2e au classement des buteurs

L'attaquant du MC Alger, Hichem Nekkache...

Athlétisme : 16 athlètes algériens retenus pour les JO de Rio !

La Fédération algérienne d'athlétisme...

Sale temps pour les Verts avant le départ pour le Nigeria

Sur fond d'inquiétude avec la cascade de blessur...

LDC CAF, USMA – WAC (0/0) : les Usmistes s’éloignent de la finale

A l’occasion de la demi-finale aller de la ...

A’ : les entrainements se poursuivent pour les joueurs locaux

L’équipe nationale algérienne des locaux poursui...

U23: entrainement sans Darfalou pour les Algériens

L’équipe nationale olympique continue sa prépara...

Beach Rugby : initiations sur les plages à Oran !

En l'honneur de l'intégration du Rugby cette ann...

U23 : la pré-liste pour les JO avec Belkebla et Bensebaïni

Le sélectionneur national des U23, André...